Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019 - Zone Europe

Cinq billets à distribuer

Slovenia Women's v Germany Women's - 2019 FIFA Women's World Championship Qualifier
© Getty Images
  • Cinq équipes espèrent se qualifier directement pour France 2019
  • Pour l'Allemagne, victoire impérative contre l'Islande
  • La Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™ aura lieu du 7 juin au 7 juillet

Tout ou rien ! Deux billets ont déjà été décrochés et cinq nations peuvent encore se qualifier directement pour la phase finale. À la veille des dernières rencontres, la course à la qualification pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ pourrait difficilement être plus passionnante.

FIFA.com présente les prochaines affiches, qui seront disputées entre le 30 août et le 4 septembre.

Classements :

Groupe 1 : Pays de Galles (17 points), Angleterre (16), Russie (7), Kazakhstan, Bosnie-et-Herzégovine (3)

Groupe 2 : Suisse (18), Écosse (15), Pologne (7), Albanie (4), Bélarus (3)

Groupe 3 : Pays-Bas (19), Norvège (15), République d'Irlande (10), Irlande du Nord (3), Slovaquie (0)

Groupe 4 : Danemark, Suède (15), Ukraine (10), Hongrie (4), Croatie (2)

Groupe 5 : Islande (16), Allemagne (15), République tchèque (10), Slovénie (6), Îles Féroé (0)

Groupe 6 : Italie (21), Belgique (13), Portugal, Roumanie (5), Moldavie (1)

Groupe 7 : Espagne (18), Autriche (13) , Finlande (10), Serbie (7), Israël (1)

Les quatre meilleurs deuxièmes participeront aux barrages, qui se déroulent avec demi-finales et finale, en matches aller et retour. Le vainqueur des barrages décrochera l’ultime billet pour la phase finale en France.

Les affiches

Groupe 1 : Pays de Galles - Angleterre, 31 août 2018, 20h45 (heure locale)

La victoire sinon rien, tel est l'enjeu de la rencontre entre les Pays de Galles et l'Angleterre. Une victoire de l'une ou l'autre assurerait sa qualification pour l'épreuve mondiale l'an prochain. Un nul les obligerait au contraire à sortir la calculatrice, surtout du côté des Galloises, qui, contrairement aux Anglaises, n'auront plus de match à disputer et de points à engranger.


Groupe 2 : Écosse - Suisse, 30 août 2018, 20h35 (heure locale)

Dans ce groupe également, le calcul est très simple pour les Suissesses. Une victoire ou un nul contre l'Écosse qualifierait la formation de la sélectionneuse Martina Voss-Tecklenburg pour sa deuxième phase finale consécutive de Coupe du Monde Féminine. "Il n'y a rien de plus grand que de représenter son pays lors d'une Coupe du Monde. La rencontre face à l'Écosse est donc très importante. Avec les joueuses qui étaient déjà présentes en 2015, nous allons faire en sorte que les plus jeunes prennent également conscience de l'importance de l'événement", annonce Ramona Bachmann sur le site internet de la Fédération suisse.

Groupe 3 : Norvège - Pays-Bas, 4 septembre 2018, 17h00 (heure locale)

Avec quatre points d'avance au classement, les championnes d'Europe néerlandaises sont les mieux placées pour la qualification directe. Les Oranje Leeuwinnen ont toutefois disputé un match de plus que la Norvège (2ème), qui n'a encore manqué aucune édition de la Coupe du Monde Féminine, remportant même le titre en 1995. Il suffit d'un point aux Néerlandaises pour valider leur billet pour leur deuxième phase finale après 2015.

Groupe 4 : Danemark - Suède, 4 septembre 2018, 17h00 (heure locale)

Ni le Danemark ni la Suède ne peuvent décrocher leur qualification lors de leurs rencontres respectives face à la Croatie et à l'Ukraine. Tout se jouera donc lors d'une confrontation finale le 4 septembre. Les deux prétendants s'affronteront dans la ville danoise de Viborg. Danoises et Suédoises devront toutefois veiller à remporter leur première rencontre pour ne pas entamer le match décisif dans une position délicate.

Groupe 5 : Islande - Allemagne, 1er septembre 2018, 16h55 (heure locale)

En plus d'être décisive pour la qualification pour France 2019, cette rencontre a des allures de revanche pour les doubles championnes du monde allemandes. En octobre 2017, l'Islande avait réussi l'impossible en allant s'imposer 3-2 en Allemagne. Les Scandinaves avaient ainsi mis fin à une incroyable série de près de 20 ans sans défaite. Un doublé de Dagny Brynjarsdottir avait permis à l'Islande de créer l'exploit. Si la formation du sélectionneur Horst Hrubesch prend les trois points et qu'elle réalise trois jours plus tard contre les Îles Féroé un résultat au moins aussi bon que l'Islande face à la République tchèque, les Allemandes pourront préparer leurs valises pour la France.

Articles recommandés

Laura O'Sullivan of Wales during the Women's World Cup Qualifier between England and Wales at St Mary's Stadium on April 6, 2018 in Southampton, England.

France 2019 - Pays de Galles

O’Sullivan, dernier rempart en première ligne

28 août 2018

Olympique Lyonnais' English defender Lucy Bronze (C) and teammates celebrate.

The Best FIFA Football Awards

Bronze, livraison de pizzas et collection de trophées

22 août 2018