Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Cordner veut mettre les Princesses sur la voie royale

© Getty Images
  • Trinité-et-Tobago vise la qualification pour France 2019
  • Il y a quatre ans, les Caribéennes avaient trébuché sur la dernière haie
  • L'attaquante Kennya Cordner sera un atout décisif

L'attente a été longue pour Trinité-et-Tobago, mais le moment est enfin venu de chasser certains démons. Les Soca Princesses avaient dominé leur barrage intercontinental contre l'Équateur il y a quatre ans, avant de concéder un but à la dernière minute. Elles avaient ainsi laissé passer la chance de participer pour la première fois de leur histoire à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™.

Le mois prochain, Trinité-et-Tobago participera aux États-Unis au Championnat féminin de la CONCACAF, qui réunira huit équipes. Trois d'entre elles décrocheront un billet direct pour France 2019, tandis qu'une quatrième sélection devra disputer un barrage contre l'Argentine.

L'expérimentée Kennya Cordner, espère aider les Trinitéennes à passer l'obstable. Attaquante puissante et rapide, Cordner a décidé, après une interruption volontaire de sa carrière internationale, de revenir pour apporter son savoir-faire à une sélection qui a rarement l'occasion de se confronter à d'autres types de football. La plupart des joueuses évoluent en effet dans le championnat local, ou alors aux États-Unis dans le football universitaire.

Cordner, qui a marqué neuf buts dans un match de qualifications pour les Jeux Olympiques, est l'exception de cette équipe de Trinité-et-Tobago. Elle a porté les couleurs de plusieurs clubs aux États-Unis et connu les championnats de Suède et d'Australie, avant de poser ses valises en Norvège, où elle joue actuellement à Sandviken. Géographiquement, on peut difficilement trouver plus éloigné de Speyside, son village natal, un endroit réputé pour ses spots d'observation ornithologique et de plongée sous-marine.

L'heure n'était pas venue

Pendant un bref moment, et de manière inattendue, le football féminin a occupé le devant de la scène dans la petite nation caribéenne. Habituées aux petites affluences, les Soca Princesses ont évolué au stade Hasely Crawford de Port of Spain devant 22 000 spectateurs, soit sa capacité totale, il y a quatre ans pour leur match de barrage avec en jeu un billet pour Canada 2015.

Cordner est passée à quelques centimètres d'entrer dans l'histoire du football de son pays : en fin de partie, elle a déclenché un spectaculaire ciseau retourné, mais le ballon est venu s'écraser sur la transversale. "Je n'y repense pas trop. Sur le moment, c'était décevant et ça faisait mal, mais ça appartient au passé", assure cependant à FIFA.com la joueuse de 29 ans. "Je ne suis pas découragée. Chaque fois que je pense à 2014, je ne ressens pas de la tristesse, je me dis tout simplement que notre heure n'était pas venue. Mon destin n'était pas de participer à cette Coupe du Monde."

Un défi énorme

Lors du tournoi qualificatif à venir, les États-Unis, le Canada et le Mexique sont les trois favoris de l'épreuve, alors que le Costa Rica et la Jamaïque ont réalisé de gros progrès ces dernières années.Trinité-et-Tobago s'est qualifiée en terminant deuxième de la zone caribéenne, derrière la Jamaïque.

"L'énergie et l'esprit positif des filles étaient incroyables à voir, et il faut continuer comme ça", commente Cordner, l'une des trois joueuses de l'équipe originaire de Tobago. "J'espère que nous aurons assez de préparation pour pouvoir bien fonctionner ensemble, car le défi va être énorme, aussi bien mentalement que physiquement.", annonce-t-elle, impatiente de revivre ce sentiment d'unité créé dans le pays par les Soca Princesses il y a quatre ans. "Ça a été une expérience extraordinaire. Je n'ai jamais joué de ma vie devant autant de monde. Nous avons rempli le stade et nous avons rassemblé les gens. C'est ça qui était le plus beau. J'espère que nous aurons l'occasion de le refaire."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

La billetterie de France 2019 lancée à Paris

19 sept. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Panama et Costa Rica restent en course

30 août 2018