Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019

Crème anglaise et douche écossaise

Ellen White of England celebrates after scoring her team's first goal
© Getty Images
  • L'Angleterre domine le Japon pour finir en tête du Groupe D
  • L'Argentine arrache le nul contre l'Ecosse avec trois buts en fin de match
  • Revivez toute l'action sur nos Live Blogs #JPNENG et #SCOARG

La dernière journée du Groupe D de la Coupe du Monde de la FIFA, France 2019™ a été riche en émotions, notamment au Parc des Princes. Le stade parisien a été le théâtre d'un match nul spectaculaire (3-3) entre l'Argentine et l'Ecosse, qui a compté trois buts d'avance. Celui d'Erin Cuthbert à la 69ème minute semblait avoir offert pour de bon aux Ecossaises leur première victoire en Coupe du Monde Féminine, mais l'Albiceleste est parvenue à revenir dans le match et dans le tournoi. Le penalty de l'égalisation de Florencia Bonsegundo, après quatre minutes de temps additionnel, a tout changé : il a sorti l'Ecosse de la compétition tout en offrant à l'Argentine un espoir d'y rester.

L'Angleterre a disposé de son côté du Japon (2-0) à Nice, grâce à deux réalisations d'Ellen White, une lors de chaque mi-temps. C'est la première fois que les Anglaises terminent la phase de groupes avec trois succès en trois matches. Elles ont pris au passage leur revanche sur les Nadeshiko, qui les avaient battues en demi-finale de Canada 2015.

Japon 0-2 Angleterre

Analyse des reporters d'équipe

Ai Yoshiizumi (JPN)
La différence était notable entre les deux équipes en termes de rythme et de puissance, un domaine dans lequel les Nadeshiko vont devoir travailler avant leur huitième de finale. L'équipe s'est globalement montrée plus performante après la pause, mais cela ne l'a pas empêchée de concéder un second but. Tout ne fut pas à jeter, mais la sélectionneuse Asako Takakura aura beaucoup d'enseignements à tirer de cette rencontre.

Laure James (ENG)
Les Japonaises ont donné du fil à retordre aux Anglaises en première mi-temps, mais le but d'Ellen White - superbement servie par l'infatigable Georgia Stanway - a soulagé les filles de Phil Neville. Les huit changements opérés par Neville ont apporté de la fraîcheur et de la puissance sur les côtés et dans l'axe. Stanway et Rachel Daly se sont mises en évidence, tandis que leur expérience en défense a permis aux Lionesses de conserver leur avantage. Le second but de White, contre le cours du jeu, a récompensé sa ténacité et son agilité technique. Les vieux démons de Canada 2015 ont été chassés.

Ecosse 3-3 Argentine

Analyse des reporters d'équipe

Aileen Larkin (SCO)
Bien que l'Ecosse ait inscrit son premier point à une Coupe du Monde, un exploit sans aucun doute important pour le pays, la déception sera le sentiment dominant alors qu'elle quitte le tournoi après avoir rendu trois buts d'avance à l'Argentine en deuxième mi-temps. On a constaté une bien meilleure performance offensive, et une bonne communication tout au long du match, qui a permis aux Écossaises de pratiquer le football physique que les supporters savent apprécier.

Diego Zandrino (ARG)
L'Albiceleste termine la phase de groupes la tête haute après avoir effectué une formidable remontée en deuxième mi-temps contre l'Ecosse pour arracher le nul 3-3. Mili Menendez et Florencia Bonsegundo ont créé le danger côté argentin, contribuant aux trois buts inscrits par leur équipe dans les 16 dernières minutes et le temps additionnel de la rencontre. Les Argentines ont décroché un point précieux, qui leur permet d'espérer voir les huitièmes de finale.

A venir

20 juin

Cameroun - Nouvelle-Zélande : Groupe E, Montpellier, 18h00
Pays-Bas - Canada : Groupe E, Reims, 18h00
Suède - USA : Groupe F, Le Havre, 21h00
Thaïlande - Chili : Groupe F, Rennes, 21h00

Suivez la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

Sur Twitter | Facebook | Instagram

Florencia Bonsegundo of Argentina celebrates after scoring her team's third goal
© Getty Images

Explorer le sujet

Articles recommandés

Sam Kerr of Australia celebrates with teammates after scoring

France 2019 - Australie

Kerr se met en quatre pour les Matildas

19 juin 2019