Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Australie/Nouvelle-Zélande 2023™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Australie/Nouvelle-Zélande 2023™

Football Féminin - Inde

Dangmei et l'Inde veulent faire le grand saut

India forward Dangmei Grace runs with the ball
© Others
  • Dangmei Grace a été élue Jeune joueuse indienne de l'année en 2019
  • La buteuse a aidé les Tigresses bleues à dominer la région
  • L'attaquante espère qualifier l'Inde pour sa première Coupe du Monde Féminine de la FIFA

Après d'excellentes prestations pour son club et l'Inde l'an dernier, l'attaquante Dangmei Grace fait aujourd'hui partie des jeunes joueuses les plus prometteuses du pays. Grâce à ses huit buts notamment, le Sethu FC a été couronné champion d'Inde 2019 et, sur la scène internationale, elle a joué un rôle prépondérant dans les triomphes au Championnat féminin de la SAFF 2019 et aux Jeux d'Asie du Sud 2019, si bien qu'elle a décroché le titre de Jeune joueuse de l'année de l'AIFF l'année dernière.

Elle a la chance d'évoluer aux côtés de son modèle, Ngangom Bala Devi, sa coéquipière en équipe nationale, transferée chez les Rangers, en Premier League féminine écossaise au début de l'année. "Bala est un exemple pour moi", explique la joueuse de 24 ans à FIFA.com. "Sa façon de jouer et de nous motiver nous inspire. Son départ pour les Rangers nous donne beaucoup d'espoirs. Ça veut dire que si elle peut évoluer pour un si grand club, on peut suivre ses traces, continuer à travailler dur et atteindre son niveau. Elle est une grande source d'inspiration."

La réussite de Devi a mis des étoiles dans les yeux à Grace qui rêve de rejoindre son club préféré, Chelsea. "Chacune d'entre nous espère jouer en Europe un jour. Moi, je suis de près Chelsea, les hommes et les femmes. J'aime les regarder jouer quand j'ai le temps. Et l'équipe féminine a déjà une joueuse asiatique dans ses rangs, la Sud-Coréenne Ji Soyun. Elle fait de belles choses et j'aime beaucoup son style de jeu. J'adorerais jouer pour ce club si j'en ai l'occasion. J'en rêve depuis longtemps, mais je sais que je dois continuer à travailler dur pour que ça se produise."

Une ascension fulgurante

Née en 1996 dans un village du Manipur, Grace chausse ses premiers crampons pour une équipe de garçons alors qu'elle a 14 ans. Chaque jour, l'entraînement commence à 15h30, ce qui ne lui laisse qu'une demi-heure après l'école pour ne pas arriver en retard. "Je devais me presser pour rentrer m'habiller, puis courir deux kilomètres pour retrouver l'équipe et être à l'heure à l'entraînement", se souvient-elle.

Grace rejoint la KRYPHSA, l'association sportive de Kangchup, en 2012 et sous les ordres de Chaoba Devi Langam, elle devient rapidement une joueuse prometteuse. Les progrès réalisés lui permettent, l'année suivante, de faire ses débuts internationaux avec les A dans un match qualificatif pour la Coupe d'Asie féminine de l'AFC contre la Palestine. Elle compte aujourd'hui 38 sélections et 13 buts.

Mais Grace s'est véritablement révélée sur la scène régionale lors du Championnat féminin de l'AFF l'année dernière où elle a fait trembler les filets trois fois, aidant l'Inde à décrocher le titre. En finale, alors que l'Inde et le Népal étaient dos à dos 1-1 en deuxième période, Grace a redonné l'avantage à son équipe, ouvrant la voie d'un succès 3-1. "C'est ma meilleure campagne jusqu'à présent", assure-t-elle. "Mon meilleur souvenir reste la finale. Le Népal, le pays hôte, nous avait battues en Hero Gold Cup. Le stade était plein de leurs supporters qui chantaient à leur gloire. C'était un grand défi pour nous. Lors de la causerie d'avant-match, tout le monde, que ce soient les joueuses ou le staff, s'est montré très émotif quand on a pris la résolution de gagner à tout prix. Tout le monde devait se donner à fond et gagner le titre pour notre pays. C'est pour cette raison qu'on était si motivées et qu'on a gagné même après la réduction de l'écart. J'étais contente de marquer le deuxième but."

Grace a fini l'année en marquant par deux fois et en aidant à nouveau l'Inde à remporter l'or aux Jeux d'Asie du Sud 2019. "Notre équipe est montée en puissance et on n'a fait que progresser. On a montré qu'on était la meilleure équipe en Asie du Sud", estime-t-elle.

Rêves grandioses

Malgré cette domination régionale, l'Inde fait pâle figure à l'international et ne s'est encore jamais qualifiée pour une Coupe du Monde Féminine de la FIFA™. Mais alors que le pays accueille les qualifications pour l'édition 2023 du tournoi qui aura lieu en Australie et en Nouvelle-Zélande - la Coupe d'Asie féminine de l'AFC 2022 - l'Inde voit les choses en grand.

"En tant que pays hôte, si on commence à se préparer pour cet objectif dès maintenant, on a des chances de se qualifier pour la Coupe du Monde", espère Grace. "On doit se montrer solidaires et positives, on doit travailler dur toutes ensemble et notre rêve de Coupe du Monde deviendra réalité. L'équipe progresse vite depuis plusieurs années grâce au soutien de l'AIFF. On a joué de nombreux matches internationaux contre de bons adversaires et on a acquis énormément d'expérience internationale. On ne va pas s'arrêter en si bon chemin. On affronte les meilleures équipes d'Asie aujourd'hui et ce sera au tour du reste du monde bientôt. Et si on arrive à se qualifier, cela changera radicalement le football féminin en Inde", conclut-elle

Explorer le sujet

Articles recommandés