Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019

Des stades sur leur 31

Montage-Stade des Alpes
© LOC

La dernière journée du Championnat de France s’est achevée dimanche 26 mai. Dès le lendemain, la FIFA et le Comité d’Organisation Local (COL) ont pris possession des stades, qui entraient dans la période dite d’exclusivité. Les enceintes de la compétition ont entamé leur dernière phase d’aménagement en mode Coupe du Monde de la FIFA™. Une mission qui mobilise l’ensemble des équipes du Service des Opérations, en particulier, la régie générale afin que tout soit prêt lors des premiers matches. Et pour les 31 jours de compétition.

Jusqu’au 7 juillet, du beau monde se pressera pour assister à la huitième Coupe du Monde Féminine de la FIFA™. Joueuses, public, médias : il est nécessaire de fournir les meilleures conditions d’accueil pour cette compétition de prestige. Les neuf stades hôtes, habitués aux matches de Championnat, sont alors aménagés pour répondre aux exigences de cet événement. Depuis plusieurs semaines déjà, les équipes du COL mobilisées dans les stades ont réalisé les premières étapes.

Mise en place des plateformes TV pour les caméras qui filmeront les matches, pose des cloisons des centres de volontaires et d’accréditations, fixation des câbles électriques, les installations vont bon train. Mais les derniers détails restent à peaufiner avant que ne débute le premier match dans chaque stade. Pendant cette période "d’exclusivité" - soit à J-10 de chaque premier match sur site - le Comité d’Organisation prend le contrôle et la responsabilité de ce qui se passera dans les enceintes. La Régie Générale, rattachée au service des Opérations, a reçu carte blanche pour ces derniers ajustements et terminer l’habillage. La tenue spéciale Coupe du Monde™ voit le jour.

Les délais sont courts pour les équipes déployées. Toutes travaillent de concert. Le 28 mai à Paris, les guichets de livraison, points d’entrée des véhicules dans le périmètre de sécurité, sont activés et la ronde de camions commence. Toute la journée, du matériel électronique et du mobilier y sont acheminés pour aménager les différentes zones du stade. Alors qu’une partie est d’abord stockée dans l’entrepôt logistique, ouvert pour la période d’exclusivité, certains meubles sont directement installés dans les locaux mis à disposition des divers services - staff - du COL.

Dans quelques jours, l’espace VIP émergera, le temps pour les équipes de la Régie Générale de terminer le "câblage du stade : pendant qu’une équipe installe les groupes électrogènes et les générateurs qui soutiendront le courant électrique de l’enceinte en cas de panne, une autre s’attelle aux bords des terrains, espaces dédiés aux photographes pour leur permettre la mise en ligne instantanée de leurs photos. Un peu plus loin, d’autres s’affairent à retirer des sièges des tribunes pour y installer les caméras qui filmeront les matches de la compétition. Ils n’ont eu que quelques jours pour terminer, les tests télé étant prévus trois jours avant le premier match ! La course contre la montre s’achève à Paris, où se joue le match d’ouverture ce 7 juin au soir, mais pour les sept autres villes qui accueillent des rencontres de la phase de groupes, le compte à rebours est lancé.

La période d’exclusivité prendra fin au lendemain du dernier match de chaque stade. C’est alors que le COL rendra les clés aux détenteurs des stades, qu’il accompagnera encore tout au long du démontage des dispositifs Coupe du Monde™.

Articles recommandés