Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

France 2019 - Arbitrage

Deux arbitres sélectionnées annulent leur participation

Referees Carol Anne Chenard and Yongmei Cui
  • Carol Anne Chenard et Yongmei Cui absentes pour raisons de santé
  • L’Uruguayenne Claudia Umpierrez dirigera le match d’ouverture
  • Collina : "Une sélection sur un seul critère, la qualité".

Les paroles de la chanson High, high hopes sortent d’un haut-parleur. Les arbitres ont elles-même composé la play-list diffusée pendant le programme d’échauffement, confie la préparatrice physique dans un sourire, en voyant passer les femmes en noir devant elle. Les arbitres ont évidemment de "grands espoirs" et entendent bien faire le maximum pour répondre aux attentes et aux exigences de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™, qui débute le 7 juin prochain. Toutes travaillent d’arrache-pied depuis trois ans et demi pour être prêtes le moment fatidique, en commençant par la journée des médias programmée le mardi 4 juin.

Les 26 arbitres et 47 arbitres assistantes originaires de 42 nations différentes se sont réunies sur deux sites de l’Institut National du Sport (INSEP) à Paris pour suivre une série d’entraînements intensifs. Une formation sur l’utilisation de la vidéo a également été dispensée à cette occasion.

"Durant ce court laps de temps, nous avons suivi une formation de haut niveau sur la technologie des VAR. Je ne suis donc pas inquiète, bien au contraire. C’est rassurant de savoir qu’il y a quelqu’un pour vous seconder en cas de grosse erreur. Naturellement, j’espère être meilleure que la technologie et ne pas avoir besoin de faire appel au VAR", confie l’arbitre allemande Riem Hussein.

Umpierrez à l'honneur

À l’issue de la séance d’entraînement, Pierluigi Collina, le président de la Commission des Arbitres de la FIFA, a dévoilé les noms des officielles retenues pour diriger le match d’ouverture, qui opposera la France à la République de Corée le vendredi 7 juin (21h00, heure locale). C’est donc l’Uruguayenne Claudia Umpierrez qui donnera le coup d’envoi du tournoi.

"Je n’en reviens pas d’avoir une telle chance. Le travail effectué a fini par porter ses fruits. Il s’agit sans aucun doute du match le plus important de ma carrière. J’ai déjà eu l’occasion de me familiariser avec la Coupe du Monde en 2015 au Canada, mais cette nouvelle expérience surpasse tout ce que j’ai connu", confie la Sud-Américaine, émue presque jusqu'aux larmes.

Peu après, la Commission des Arbitres de la FIFA, par l’intermédiaire de Pierluigi Collina, Massimo Busacca, directeur du département de l’Arbitrage de la FIFA, et Kari Seitz, chef de projet arbitrage de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, ont annoncé lors d’une conférence de presse que l’arbitre Élite canadienne Carol Anne Chenard et l’arbitre assistante chinoise Yongmei Cui ne pourraient pas participer à la compétition, pour des raisons de santé.

Chenard souffre d'un cancer du sein, tandis que Cui n’a pas été autorisée à prendre part à l’événement en raison de problèmes cardiaques. Aucune remplaçante n’a été convoquée. Les assistantes de Chenard, Chantal Boudreau et Kathryn Nesbitt, sont présentes en France et seront régulièrement utilisées lors des matches. La FIFA et sa Commission des Arbitres souhaitent un prompt rétablissement à Carol Anne Chenard et Yongmei Cui, et espère les retrouver très vite sur le terrain.

Les déclarations

Pierluigi Collina, président de la Commission des Arbitres de la FIFA
"Nous y sommes. Nous travaillons à ce moment depuis trois ans et demi. Les arbitres qui sont présentes sont ici parce qu’elles le méritent. Elles sont les meilleures. Nous avons commencé avec 300 arbitres de six confédérations. Nous en avons conservé 73. Notre sélection s’est faite sur un seul critère, la qualité. C’est la qualité des arbitres qui nous permettra d’atteindre l’objectif que nous nous sommes fixé : faire de cette Coupe du Monde la meilleure de tous les temps. Malheureusement, deux d’entre elles ne seront pas avec nous à cause de problèmes de santé. Cette nouvelle nous a tous choqués. Nous leur souhaitons le meilleur, en espérant qu’elles pourront bientôt revenir travailler avec nous."

Massimo Busacca, directeur du département de l'Arbitrage de la FIFA
"Nous avons travaillé dur pendant quatre ans, à l'image des équipes nationales qui veulent réussir cette Coupe du Monde. Pour nous autres, arbitres, il est essentiel de ressentir et de vivre la passion du football, tout comme les joueuses, afin de protéger et d'améliorer l'image du football."

Kari Seitz, chef de projet arbitrage de la Coupe du Monde de la FIFA 2019
"Nous privilégions la condition physique, la compréhension des règles et une bonne lecture du jeu, afin que les arbitres soient en phase avec ce qui se passe sur le terrain et développent un instinct dans certaines situations. Nous travaillons ensemble depuis longtemps. Nous sommes devenus une famille. La nouvelle du retrait de Carol Anne Chenard et Yongmei Cui a été un énorme choc pour nous. Nous leur souhaitons un prompt et complet rétablissement."

Bibiana Steinhaus, arbitre (Allemagne)
"L'ambiance d'une Coupe du Monde est unique. Conduire les équipes sur le terrain, entendre les hymnes nationaux et faire partie de ce grand événement, c'est ce à quoi nous aspirons toutes en tant qu'arbitres. Bien entendu, il y a un défi supplémentaire cette année : l'arbitrage vidéo. Nous nous y sommes préparées de manière intensive lors des séminaires et formations, afin d'assurer une communication et une mise en œuvre harmonieuses. Je peux vous garantir que nous sommes prêtes."

Stéphanie Frappart, arbitre (France)
"Cette Coupe du Monde dans mon pays est évidemment un moment fort dans ma carrière. Je suis incroyablement fière et heureuse d'en faire partie. Nous avons toutes travaillé très dur et de façon intensive pour aborder la compétition avec la meilleure préparation possible. Bien entendu, je vais tout faire pour représenter mon pays au mieux."

La liste complète des arbitres et des arbitres assistantes de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Claudia Umpierrez - Refereeing is my passion

Documents connexes