Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019

Deux favoris et deux grosses envies

Saki Kumagai, Mana Iwabuchi and Yuki Sugasawa of Japan pose for a portrait
© Getty Images
  • L'Argentine défie le champion du monde 2011 au Parc des Princes
  • Le Cameroun se mesure au Canada de Christine Sinclair
  • DERNIÈRES INFOS : #ARGJPN et #CANCMR en direct

Deux poids lourds font leur entrée dans la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ ce lundi 10 juin. Faisant partie des favoris, le Japon et le Canada entendent tenir leur rang et ramener le trophée dans leurs bagages. Ils ont respectivement rendez-vous avec l'Argentine et le Cameroun, qui auront fort à faire pour tirer leur épingle du jeu. L'Albiceleste devra notamment tout tenter pour décrocher son premier point dans le tournoi, qu'elle retrouve après une éclipse de 12 ans.

Argentine - Japon, Groupe D, Paris, 18h00

Analyse des reporters d'équipe

Diego Zandrino (ARG)
Douze ans après sa dernière apparition en Coupe du Monde Féminine, l'Argentine fait son retour sur la scène mondiale face à un sérieux candidat au titre, le Japon. Les Sud-Américaines savent devoir livrer une partition parfaite pour tenir tête à ce solide adversaire. Pour l'entraîneur Carlos Borrello, la victoire passe par trois mots d'ordre : garder la possession, éviter le pressing haut des Nipponnes et dominer dans les airs. Sans oublier une concentration de tous les instants.

Ai Yoshiizumi (JPN)
Huit longues années se sont écoulées depuis le sacre du Japon en 2011. Dirigée par une nouvelle sélectionneuse, la cuvée 2019 a été renouvelée et seules cinq anciennes de l'épopée allemande sont encore présentes. À cet égard, les Nadeshiko présentent la deuxième moyenne d'âge la plus basse de France 2019. La rapidité d'adaptation des jeunes recrues au contexte particulier d'une Coupe du Monde jouera un rôle crucial dans la prestation des Asiatiques face à l'Argentine.

Canada - Cameroun, Groupe E, Montpellier, 21h00

Analyse des reporters d'équipe

Mona Yeganegi (CAN)
Le Canada se présente avec une équipe talentueuse et polyvalente. Les favorites canucks sont données gagnantes contre le Cameroun. Les choix tactiques de Kenneth Heiner-Moller suscitent beaucoup de curiosité : optera-t-il pour une configuration offensive avec ses attaquantes vedettes en fer de lance, ou préfèrera-t-il miser sur des contres ? Le tournoi pourrait, par ailleurs, permettre à la capitaine Christine Sinclair de s'emparer du titre d'internationale la plus prolifique. Son compteur affiche actuellement 181 buts, trois de moins que la détentrice du record, Abby Wambach.

Cynthia Nzetia (CMR)
Le Cameroun attend ce jour depuis sa sortie du tournoi en huitième de finale de Canada 2015. Si beaucoup de choses ont changé depuis, notamment le sélectionneur et l'encadrement, l'équipe n'a quasiment pas été remaniée. L'état de forme de Gaëlle Enganamouit, qui n'a pas disputé de match officiel depuis janvier, pose cependant question. On ignore aussi qui jouera en défense centrale aux côtés de l'incontournable capitaine Christine Manie. Aurelle Awona ou Augustine Ejangue semblent être les candidates les plus probables.

Suivez la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

sur Twitter | Facebook | Instagram

Lire également

Les reporters d'équipe de la #FIFAWWC sur Twitter

Explorer le sujet

Articles recommandés

Yuika Sugasawa of Japan celebrates

France 2019 - Japon

Sugasawa, la revanche en tête

02 juin 2019

Mona Yeganegi, Canada's Team Reporter, working at the Rio 2016 Olympic Games

France 2019 - Canada

Rencontrez les reporters d’équipe : Canada

03 juin 2019

Florencia_Bonsegundo_ARG

France 2019 - Argentine

Bonsegundo et l'Argentine en première ligne

09 mai 2019

Banini : Le football représente tout en Argentine

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Banini : Le football représente tout en Argentine

26 mai 2019