Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Éclosion précoce pour les Roses d'Acier

© Getty Images
  • La RP Chine est la première équipe à se qualifier pour France 2019™
  • Les trois buts de Li Ying en deux matches ont été décisifs
  • Les Roses d'Acier visent désormais un neuvième titre continental

Vainqueur (4:0) de la Thaïlande, la RP Chine a confirmé ses bonnes dispositions en Coupe d'Asie Féminine de l'AFC 2018 en battant lundi les Philippines 3:0, grâce à un doublé de Li Ying. Ces résultats, associés à la victoire plus tard dans la journée de la Thaïlande (6:1) sur la Jordanie, pays hôte, ont permis aux Chinoises de décrocher le tout premier ticket qualificatif pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™ et de rejoindre ainsi la France en phase finale.

"Je suis très heureux que la Chine soit le premier pays à se qualifier pour la Coupe du Monde 2019, c'était l'un de nos objectifs en débutant cette Coupe d'Asie, et nous l'avons atteint", se réjouit le sélectionneur Siggi Eyjolfsson au micro de FIFA.com. "Nous voulons participer aux grands tournois comme la Coupe du Monde et les Jeux Olympiques, et nous mesurer aux meilleurs du monde. Cela prendra du temps de bâtir une équipe de classe mondiale, mais nous avons débuté ce travail depuis novembre dernier, et nous avons déjà fait des progrès notables."

"Nous espérons continuer à bien jouer et gagner nos matches en Coupe d'Asie", annonce déjà le technicien, assurant que son équipe ne vise rien d'autre que la victoire finale, malgré le niveau de la concurrence. "Ce serait un rêve qui se réalise, mais nous savons que l'Australie, le Japon ou la République de Corée sont de grandes équipes, qui sont mieux classées qu nous au Classement FIFA. Mais nous croyons en nos chances, tant que nous donnons le meilleur de nous-mêmes."

Li Ying, meilleure buteuse de son équipe, est en tête du classement des meilleures réalisatrices du tournoi avec trois unités. Elle avait débloqué son compteur contre la Thaïlande, avant de signer un doublé face aux Philippines. Selon elle, cette qualification arrive à point nommé, alors que les Chinoises visent un neuvième sacre continental. "Nous sommes heureuses d’avoir décroché notre billet pour la Coupe du Monde l’année prochaine", confie l’attaquante de 25 ans à FIFA.com. "C’était attendu. Car notre objectif est non seulement de nous qualifier pour France 2019, mais aussi de remporter la Coupe d’Asie."

Un glorieux passé
Mais l'exploit le plus remarquable du football féminin chinois reste son record de huit titres continentaux. Les Chinoises ont réalisé des débuts tonitruants en Coupe d’Asie Féminine, en s’adjugeant le titre à Hongkong, en 1986. Elles ont ensuite enchaîné les succès, conservant leur couronne à six reprises.

Mais après cette génération exceptionnelle, la domination chinoise sur le continent asiatique a été bousculée par la concurrence de la RDP Corée, du Japon et de la République de Corée. La concurrence s’est encore accrue en 2005 avec l’adhésion de l’Australie à la Confédération Asiatique de Football. Malgré un bref sursaut et un nouveau titre continental en 2006, cette équipe chinoise en transition a connu son premier faux pas en qualifications et n’a pas obtenu son billet pour Allemagne 2011.

Parcours de la RP Chine en Coupe d’Asie Féminine :
Vainqueur : 1986, 1989, 1991, 1993, 1995, 1997, 1999, 2006
Finaliste : 2003, 2008
Troisième : 2001, 2014
Quatrième : 2010

Parcours de la RP Chine en Coupe du Monde Féminine :
Finaliste : 1999
Quatrième : 1995
Quart-de-finaliste : 1991, 2003, 2007, 2015

De nouvelles ambitions
Pour leur retour sur la scène mondiale, les Chinoises se sont imposées face aux Pays-Bas et en obtenant un match nul contre la Nouvelle-Zélande, avant de disputer les huitièmes de finale et d'atteindre le tour suivant après une victoire de justesse face au Cameroun. Ying a disputé deux matches au Canada, sans trouver le chemin des filets. Si l’objectif est désormais atteint, l’attaquante espère débloquer son compteur en Coupe du Monde Féminine dès l'année prochaine, en France.

"J’ai peut-être inscrit trois buts en Coupe d’Asie, mais le niveau de nos adversaires était faible. J’espère pouvoir en faire autant lors de la Coupe du Monde l’année prochaine et contribuer aux bons résultats de mon équipe. Ce serait fantastique si je marquais pour aider les Roses d’Acier à éclore sur la scène internationale", conclut-elle.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

La RP Chine ouvre la route

09 avr. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Eyjolfsson, entre mental de fer et Roses d'Acier

03 janv. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

L'Asie se lance dans la course pour la France

06 avr. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

RP Chine 1:0 Cameroun en vidéo

21 juin 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Souvenirs de Coupe du Monde : Sun Wen

04 juin 2015