Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

Etats-Unis

Ellis lâche les reines

Jill Ellis of the USA poses with the Women's World Cup trophy
© Getty Images
  • La sélectionneuse des USA Jill Ellis quittera ses fonctions en octobre
  • Elle a mené son équipe au sacre lors des deux dernières éditions de la #FIFAWWC
  • Ellis : "Cela a été l'honneur d'une vie"

Trois semaines après son titre de championne du monde décroché en France, quatre ans après celui remporté au Canada, la sélectionneuse des États-Unis Jill Ellis a décidé de stopper l'aventure avec les Stars and Stripes. Elle quittera officiellement ses fonctions en octobre.

"Entraîner cette équipe et travailler avec ces femmes extraordinaires a été l'honneur de ma vie", a-t-elle confié. "Je tiens à les remercier et à les féliciter pour leur engagement et leur passion, non seulement pour gagner des compétitions, mais aussi pour élever le niveau de ce sport à l'échelle mondiale tout en étant une inspiration pour ceux qui suivront."

102 - C'est le nombre de victoires remportées par Jill Ellis à la tête des USA, pour 18 nuls et sept défaites. En Coupe du Monde, elle est invaincue depuis 14 matches (13 victoires et un nul).

Ellis a été nommée entraîneur des USA en mai 2014 et a guidé sa sélection au titre mondial un an plus tard, après une victoire 5-2 face au Japon en finale. Lors de France 2019, ses protégées ont remporté leurs sept matches, dont cinq contre des équipes européennes - la Suède, l'Espagne, la France, l'Angleterre et les Pays-bas - et ont ainsi défendu leur titre avec succès sur le Vieux Continent.

2 - C'est le nombre de Coupes du Monde Féminines qui figurent au palmarès de Jill Ellis. La technicienne de 52 ans est la première à avoir réussi une telle performance.

“Quand j'ai accepté de prendre en charge l'équipe, c'était le moment opportun", a ajouté Ellis. "C'est maintenant le bon moment pour s'en aller, la sélection étant aujourd'hui à même de rester tout en haut de la hiérarchie du football féminin. Il m'a fallu toujours faire avec le changement dans ma vie, et pour moi et ma famille, c'est le bon moment."

Ce changement ne devrait pas être trop radical. Ellis restera en effet au service de la Fédération américaine, pour laquelle elle occupera une fonction d'ambassadrice.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Megan Rapinoe of the USA lifts the FIFA Women's World Cup Trophy 

France 2019

Le sacre des USA en chiffres

09 juil. 2019

France 2019 : Angleterre 1-2 États-Unis en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

France 2019 : Angleterre 1-2 États-Unis en vidéo

02 juil. 2019