Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Allemagne 2011 ™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Allemagne 2011 ™

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™

Face-à-face entre deux stratèges

Pia Sundhage - Norio Sasaki
© FIFA.com

Pia Sundhague et Norio Sasaki, sélectionneurs respectifs des États-Unis et du Japon, se sont prêtés au jeu des questions avec FIFA.com à la veille de leur ultime duel, la finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Allemagne 2011™.

Comment votre équipe va-t-elle se préparer à la finale ?
Pia Sundhague : *Comme nous l'avons fait pour les matches contre la France et le Brésil : entraînement la veille au stade, discussion de groupe et entretiens individuels avec les filles. Dimanche matin, après le petit-déjeuner, nous visionnerons une vidéo de motivation, où les joueuses verront leurs meilleures actions, dont des buts particulièrement brillants, et quelques épisodes cocasses pour les détendre. Ainsi, nous serons toutes prêtes pour l'heure H.
*
Norio Sasaki :
 Nous n'avons eu que trois jours pour nous préparer, ce qui ne nous a pas laissé le temps de faire grand-chose. Le staff technique a étudié des vidéos de la sélection américaine remontant aux Jeux Olympiques de Pékin, aussi les joueuses seront-elles bien préparées. Maintenir l'équipe à son meilleur niveau sera la clé de la finale. Nous essaierons de prendre plaisir à jouer, comme toujours. Nous devons entrer sur la pelouse avec l'envie d'aller de l'avant et sans craindre de commettre des erreurs.

*Quel bilan tirez-vous de la prestation de votre équipe jusqu'ici ?
PS : *
Ce qui me frappe, c'est que nous avons dépassé nos limites, notamment contre le Brésil et la France. Ces matches nous ont demandé un gros travail défensif. Et si on revient sur les rencontres précédentes, nous avons réalisé d'excellentes actions. Voyez la deuxième période face à la RDP Corée par exemple. L'important, c'est d'avoir atteint la finale. Nous devons mettre une bonne défense en place, nous améliorer en attaque et surtout conserver davantage le ballon.
*NS : *L'équipe n'a cessé de s'améliorer de match en match. Nous nous sommes frottés à des sélections prestigieuses avec d'excellents résultats. L'un des facteurs clés de notre parcours, c'est que mes 21 joueuses ont tourné à plein régime tout au long du tournoi. Cela a joué un rôle crucial sur le plan de la stratégie et de l'ambiance. Le groupe a très bien vécu son séjour en Allemagne. Avant le tournoi, nous visions la finale, mais nous ne savions pas exactement de quoi nous étions capables. Notre première sortie contre le Mexique nous a mis en confiance. A ce moment-là, j'ai compris que nous pouvions aller jusqu'au bout.

À quel type de match vous attendez-vous dimanche ?
PS : À un combat dont les clés seront la possession et le réalisme. Les Japonaises aiment faire circuler le ballon et resteront à l'affût des occasions. Comme nous essaierons nous aussi de conserver la balle, ce sera un match disputé, pas nécessairement rapide avec des chevauchées d'un bout à l'autre du terrain, mais avec de l’alternance dans la possession.
*NS: *Ce sera un match très serré. Nous tenterons de conserver le ballon et de le récupérer au plus vite si nous le perdons. Nous devrons rester bien en place et jouer collectivement.

Quel est le point fort de vos adversaires ?
*PS : *La possession. Elles maîtrisent parfaitement l'art de la circulation et de la passe. Elles s'impliquent beaucoup dans l'entrejeu et en attaque et donnent le tempo du match. Nous devrons en faire autant, mais aussi améliorer notre jeu offensif, nous montrer plus dynamiques et faire la transition un peu avant pour obliger toute l'équipe japonaise à bouger. Leur défense collective est également excellente. Si nous pouvons la contraindre à se déplacer, nous finirons par ouvrir une brèche.
*NS : *Les Américaines sont particulièrement redoutables sur les coups de pied arrêtés et en contre. Nous devrons rester constamment sur nos gardes. Leur tempo est excellent quand elles se portent en attaque. Elles sont hyper-concentrées, se montrent combatives dans la construction et centrent bien depuis les ailes. Elles sont très dangereuses, mais nous les avons souvent affrontées et nous savons comment les contrer. 

Si vous pouviez intégrer une footballeuse de l'équipe adverse à votre sélection, laquelle choisiriez-vous ?
PS : *Homare Sawa
*
NS : *C'est une question très difficile, parce que je ne voudrais pour rien au monde changer une de mes joueuses. Mais je dirais Hope Solo en raison de son expérience
*

Parmi vos joueuses, laquelle vous semble capable de faire la différence ?

*PS : *J'ai tellement de bons éléments dans mon équipe… Mais je crois que Lauren Cheney pourrait faire basculer le match.
*NS : *Toutes les joueuses devront peser sur le match d'une façon ou d'une autre, même les remplaçantes qui ont livré d'excellentes performances, à l'image de Karina Maruyama et Ando Kawasumi.

Qu'est-ce que la victoire apporterait, à vous et à votre pays ?
*PS : *Gagner la Coupe du Monde, il n'y a rien de plus grand pour une sélectionneuse. Pour l'instant, nous sommes dans notre bulle en Allemagne, mais nous savons que le public américain vit un moment exceptionnel et merveilleux. Lors de la Coupe du Monde en Afrique du Sud l'an dernier, tout le monde parlait football. L'été a été magnifique et j'espère que ce sera aussi le cas cette année.
*NS : *Je souhaite simplement faire le bonheur des supporters et donner envie aux jeunes filles de jouer au football. Le tournoi a bénéficié d'une excellente couverture médiatique au Japon et j'espère qu'il en ira de même dans les années à venir.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Christie Rampone of USA runs

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™

Rampone, pour l'honneur de mère-patrie

16 juil. 2011

Pia Sundhage (USA) et Norio Sasaki (Japon)

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™

Pia Sundhage (USA) et Norio Sasaki (Japon)

16 juil. 2011

The team of Sweden celebrates

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™

La Suède prive les Bleues de médaille (2:1)

16 juil. 2011

FIFA President Joseph S. Blatter gestures

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™

Blatter : "Le football féminin s'est mondialisé"

16 juil. 2011

EEUU y Japón por una corona

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™

Les États-Unis et le Japon pour la couronne

16 juil. 2011

Mia Hamm speaks to the media during the Germany 2011 FIFA Women's World Cup Welcome Tour press conference

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™

Hamm : "Une réelle progression"

15 juil. 2011