Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015

6 juin - 5 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Formiga défie le temps

© Getty Images

"Formiga vient d'une autre planète", lâche le sélectionneur du Brésil avec affection et fierté au sujet de sa joueuse. "Quand vous lui dites de lever le pied, elle vous regarde, puis continue au même rythme. Je ne sais pas d'où elle sort toute cette énergie. Elle a un courage monstrueux." Formiga rigole. "J'ai posé la question à ma mère, mais elle n'a pas voulu me dire de quelle planète je venais. J'aimerais bien le savoir." Alors tenons-nous-en aux informations dont nous disposons : Formiga est née le 3 mars 1978 à Salvador, capitale de l'État de Bahia.

Pas d'erreur dans la date : la Brésilienne a bel et bien 37 ans, 3 mois et 6 jours. Son but contre la République de Corée, lors du premier match du Brésil à Canada 2015, fait par conséquent de Formiga la joueuse la plus âgée à marquer dans une Coupe du Monde Féminine de la FIFA™. "Je ressens un grand bonheur d'avoir pu marquer avec la sélection. J'inscris assez peu de buts et le faire en Coupe du Monde, c'est toujours historique. Je suis tellement heureuse d'être présente dans cette équipe et de pouvoir l'aider après toutes les difficultés rencontrées. Mais il ne faut pas s'arrêter à mon but. Je crois que mon travail et mon dévouement sur le terrain sont plus importants que le but en lui-même", explique-t-elle au micro de FIFA.com.

Contre la République de Corée, la milieu de terrain a été présente à peu près partout : on l'a vue distribuer le jeu en attaque, revenir à la récupération, tirer des coups francs et des corners, et même marquer l'un des deux buts brésiliens, et obteir le penalty pour le second. "Omniprésente" est probablement le qualificatif qui résume le mieux sa performance d'ensemble lors de l'entrée en lice de la Seleção au Canada. D'autres diront qu'elle a travaillé comme une fourmi, faisant ainsi honneur à son surnom ("formiga" signifiant "fourmi" en portugais). Son vrai nom est Miraildes Maciel Mota.

J'ai un rêve...
Après 20 ans de service en sélection, comme le numéro 20 qu'elle porte depuis décembre 2014, Formiga trouve toujours l'énergie de fournir des efforts dignes du petit insecte, réputé pour son caractère travailleur. "J'aime ce surnom. Il me va bien !", commente-t-elle à ce sujet. Le secret de sa longévité sportive ? "Le dévouement, l'entraînement et un mode de vie très sain au quotidien. Une sportive doit faire attention à elle, surtout si elle a un rêve. Il faut se concentrer là-dessus et mettre de côté les nombreuses distractions qui se trouvent sur le chemin", poursuit-elle

Elle affirme ne pas se souvenir de sa première sélection avec le Brésil. "Par contre, je me souviens du premier stage. C'était avant la Coupe du Monde en Suède", raconte-t-elle avec un grand sourire. Les annales disent qu'elle a évolué pour la première fois sous le maillot auriverde le 11 avril 1995, après quoi elle a participé à Suède 1995, États-Unis 1999 et 2003, RP Chine 2007 et Allemagne 2011, parmi bien d'autres compétitions. Avec toujours la même idée en tête : conquérir le trophée qui lui a échappé de très peu il y a huit ans. "Ctte équipe a évolué dans le bon sens", juge-t-elle. "Nous avons beaucoup travaillé et toutes les filles ont confiance dans le projet. C'est important. Sur un plan personnel, je sais que c'est ma dernière Coupe du Monde, et je rêve de la rapporter au Brésil."

Quand on lui demande quels conseils elle donne à ses coéquipières plus jeunes, elle affirme de but en blanc : "Je leur dis que si elles ont un rêve, alors elles doivent tout lui sacrifier". La sixième fois sera-t-elle la bonne pour Formiga ?

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Brésil 2:0 Rép. de Corée en vidéo

10 juin 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Trois points et deux records pour le Brésil (2:0)

10 juin 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2007™

Une fourmi au service des cigales

23 sept. 2007