Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

#Sheroes

Sheroes : Globetrotteuse de mère en fille

  • Voici le dernier volet de notre série 'Sheroes', sur Ali Riley et sa maman
  • La capitaine néo-zélandaise et Bev parlent de leur aventure commune
  • Sa mère, un temps sceptique, est aujourd'hui la plus grande fan de sa fille

Au départ, Bev, la maman d'Ali Riley, ne sait pas trop quoi penser du choix de sa fille unique qui lui explique qu'elle veut dédier sa vie à devenir footballeuse professionnelle.

"Je ne pensais pas qu'elle était si bonne que ça à vrai dire", affirme Bev, qui en rit aujourd'hui. "Au début, elle devait tout le temps nous rappeler 'Vous savez, c'est mon métier'. J'imagine qu'on devait dire des choses du style 'Quand tu auras un vrai boulot...'."

Aujourd'hui capitaine de l'équipe nationale de Nouvelle-Zélande et arrière latérale au FC Bayern en première division allemande, Ali peut compter sur le soutien de sa maman, quel que soit l'endroit où elle évolue dans le monde.

Bev s'est en effet rendu aux quatre coins du monde pour s'installer dans les tribunes à chacun des matches d'Ali, qu'il s'agisse des qualifications pour la Coupe du Monde en Papouasie-Nouvelle-Guinée ou de matches de championnat en Europe et aux États-Unis. "Qu'est-ce qui est mieux que de regarder votre enfant pratiquer un sport dans lequel il est bon ?"

Bev est une source d'inspiration pour Ali, un véritable exemple de mère sur lequel la joueuse souhaite se calquer plus tard.

"Plus je grandis, plus je comprends que tout ce qu'elle a fait dans sa vie, c'était pour moi."

Gros plan sur les #Sheroes

L'histoire de Riley est la dernière de notre série #Sheroes en six opus. Il s'agit de courts métrages mettant en scène des femmes aux parcours exemplaires qui allient le beau jeu et l'amour. Et ce, en cette année de Coupe du Monde Féminine.

Dans les épisodes précédents :

Explorer le sujet

Articles recommandés