Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019 - Norvège

Gare à Guro

© Getty Images
  • Guro Reiten a été élue joueuse du match Norvège-Nigeria
  • La milieu de 24 ans est prête à affronter la France
  • "C'est la France qui est favorite, nous, nous jouerons sans pression"

De notre reporter d'équipe avec la Norvège, Philip O'Connor

Guro Reiten n'a eu besoin que de 17 minutes pour faire parler son talent en Coupe du Monde, et elle est prête à prendre ses responsabilités face à la France lors d'une rencontre qui s'annonce cruciale pour le classement du Groupe A. Reiten s'est illustrée en ouvrant le score en première période, pour mettre la Norvège sur la voie d'une large victoire 3-0 sur le Nigeria.

"J'ai du mal à décrire ce que j'ai ressenti quand j'ai marqué le premier but. C'était comme une expérience extracorporelle. J'ai dû regarder le ralenti pour voir ce qu'il s'était passé exactement. J'étais folle de bonheur", s'exclame-t-elle à l'issue de la dernière séance d'entraînement des Scandinaves à Cannes avant le match contre la France à Nice.

Meilleure réalisatrice du championnat norvégien ces deux dernières saisons, Reiten est habituée à faire parler la poudre, mais son but contre le Nigeria lui a valu l'attention des médias du monde entier. "Il y a beaucoup de journalistes ici. C'est comme dans les grands championnats, tout le monde veut vous interviewer, surtout quand tout va bien. C'est une bonne chose", estime-t-elle.

Sans pression

Si un duel avec le pays hôte à ce stade précoce de la compétition en intimiderait plus d'une, Reiten n'est pas inquiète.

"Nous attendons ce moment depuis longtemps et nous avons pris un très bon départ dans le tournoi. Nous pouvons nous détendre maintenant. C'est la France qui est favorite, nous, nous jouerons sans pression."

Connue en Norvège pour son pied gauche puissant et précis, la milieu de 24 ans doit rejoindre Chelsea, club du championnat féminin anglais. Auparavant, elle a l'occasion de briller sur les pelouses françaises.

© Getty Images

L'entraîneur Martin Sjogren devrait de nouveau aligner Reiten dans le onze de départ qui affrontera les Bleues, mais prévoit une configuration tactique légèrement différente. "Il nous faudra être un peu plus sur la défensive et plus performantes que face au Nigeria, parce que la France est plus forte et possède une meilleure attaque", juge Reiten. "La clé du match sera la possession. Nous voulons créer des occasions et marquer des buts."

À en juger par la confrontation avec les Super Falcons, la Norvège dispose de solides talents offensifs à faire valoir à Nice, dont l'ailière Caroline Graham Hansen, auteure d'une prestation solide, la buteuse Lisa-Marie Utland, qui a doublé la marque, et l'attaquante Herlovsen à l'origine d'un but contre son camp d'une Nigériane. "Beaucoup de joueuses seront déterminantes demain. J'espère pouvoir apporter ma contribution en attaque", conclut-elle.

Explorer le sujet

Articles recommandés