Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Australie/Nouvelle-Zélande 2023™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Australie/Nouvelle-Zélande 2023™

Football Féminin - Australie

Gustavsson prend les rênes des Matildas

New Australia coach Tony Gustavsson with Matildas forward Caitlin Foord
© Getty Images
  • Tony Gustavsson a été nommé sélectionneur de l'Australie
  • Il était l'adjoint de la sélectionneuse des États-Unis Jill Ellis lors des deux dernières Coupes du Monde féminines
  • Le Suédois espère faire briller le pays hôte de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023

Vainqueur des deux dernières Coupes du Monde Féminines de la FIFA™ en tant que sélectionneur adjoint, Tony Gustavsson a pris les rênes de la sélection féminine d'Australie. Le Suédois aura la lourde responsabilité de faire briller l'un des deux pays hôtes de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023, co-organisée par l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

Assistant de Jill Ellis lors des deux épreuves mondiales, il a participé aux deux sacres successifs des États-Unis. Auapravant, il était également entraîneur adjoint dans le staff de Pia Sundhage lorsque les Américaines ont remporté la médaille d'or au Tournoi Olympique de Football Féminin, Londres 2012.

Jill Ellis, Head Coach of USA celebrates with Assistant coach of USA Tony Gustavsson
© Getty Images

Gustavsson est actuellement aux commandes de Hammarby, en première division masculine suédoise. Au cours de sa carrière en club, il avait conduit l'équipe féminine de Tyreso en finale de la Ligue des champions féminine de l'UEFA en 2014.

Son nouveau contrat à la tête de l'Australie court jusqu'en 2024 et il devrait être en charge des Matildas pour plusieurs compétitions internationales importantes, notamment le Tournoi Olympique de Football Féminin, Tokyo 2020, décalé à 2021 en raison du COVID-19, la Coupe d'Asie Féminine des Nations de l'AFC 2022, et l'événement phare de la discipline : la Coupe du Monde Féminine 2023 à domicile. .

Un fort potentiel

L'entraîneur de 47 ans espère améliorer la performance des Matildas à France 2019, où elles avaient quitté le tournoi au stade des huitièmes de finale après une défaite aux tirs au but contre la Norvège.

"Je suis extrêmement fier et heureux d'avoir été nommé sélectionneur de l'Australie", confie Gustavsson lors de sa nomination. "J'ai le sentiment que mes 21 ans d'expérience en tant qu'entraîneur m'ont permis d'être prêt pour un tel défi. Ce que j'attendais depuis longtemps est arrivé au meilleur moment : diriger les Matildas pendant quatre ans, et participer à à la Coupe du Monde Féminine en Australie et en Nouvelle-Zélande en 2023. J'ai toujours dit que les Matildas avaient le potentiel pour être l'une des meilleures équipes du monde et c'est l'une des raisons pour lesquelles je voulais accéder à ce poste."

"J'ai déjà connu la pression de nombreuses fois et dans des environnements qui exigent la réussite. Ces expériences seront bénéfiques, et nous espérons réussir tous ensemble avec les fans, les dirigeants, les joueuses et l'encadrement", a-t-il ajouté.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Australian full-back Steph Catley in Sydney after the 2023 FIFA Women's World Cup Host Announcement

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023™

Catley : "2023 changera à jamais le football en Australie"

07 juil. 2020

Lights are projected on the Sydney Opera House

Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

L'Australie et la Nouvelle-Zélande au paradis 

26 juin 2020

The Australia women's football team played their first match in 1979

C'est arrivé un...

6 octobre 1979 : Et naquirent les Matildas...

06 oct. 2019