Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019

Italie et Pays-Bas confirment la suprématie européenne

Italy players celebrate following their victory
© Getty Images
  • Martens met fin à l'aventure des championnes du monde 2011
  • L'Italie bat la RP Chine et rencontrera les Pays-Bas en quart
  • Réactions et plus : Live Blogs #ITACHN et #NEDJPN

Le tableau des quarts de finale de France 2019 est complet. Pour la première fois dans l'histoire de la compétition, sept des huit participants aux quarts proviennent de la même confédération. Les États-Unis sont la seule exception. Aujourd'hui, l'Italie et les Pays-Bas sont venus renforcer le contingent européen.

Les deux dernières équipes européennes à s'ouvrir les portes des quarts de finale l'ont fait aux dépens de sélections asiatiques. Le Japon - vainqueur de l'épreuve en 2011 et finaliste en 2015 - et la RP Chine, sont éliminés. Leurs tombeurs respectifs vont se retrouver en quart de finale à Valenciennes.

Italie 2-0 RP Chine

Analyse des reporters d'équipe

Sonja Nikcevic (ITA)
L'Italie vient de vivre de loin son match le plus difficile à France 2019 et si elle s'en est sortie, elle le doit beaucoup à l'intelligence tactique de Milena Bertolini. La sélectionneuse des Azzurre savait que la titularisation de Valentina Giacinti perturberait l'organisation défensive de la RP Chine. Elle a par ailleurs bien repéré que l'attaquante vedette Cristiana Girelli était muselée et son remplacement par Aurora Galli avait pour but de faire pencher la balance en faveur des Européennes. Et c'est Galli qui, d'un tir précis, a scellé la victoire pour les Italiennes, dont la qualification pour les quarts de finale constitue une sensation.

Qian Sun (CHN)
Après trois performances abouties sur le plan défensif, nous avons vu une version plus offensive des Roses d'acier. En deuxième mi-temps, les Chinoises ont même évolué avec quatre attaquantes, ce qui leur a permis de lancer des offensives d'à peu près n'importe où. Elles ont pressé jusqu'à la dernière minute et c'est un manque de lucidité dans la finition qui les a empêchées d'inscrire au moins un but. Si Wang Shanshan, joueuse-clé de la défense, avait pu disputer toute la rencontre, le résultat aurait-il été différent ? Quoi qu'il en soit, la RP Chine a mené un combat courageux, faisant honneur à l'état d'esprit qui a valu leur surnom aux Roses d'acier.

Pays-Bas 2-1 Japon

Analyse des reporters d'équipe

Emma Coolen (NED)
Les Oranjeleeuwinnen ont une nouvelle fois donné l'occasion à leurs supporters de se ronger les ongles, mais la joie de cette qualification tardive aux dépens du Japon n'en sera que plus grande. Les Néerlandaises ont pris un bon départ et ont logiquement ouvert le score par Lieke Martens. Ensuite, le Japon a repris le match en main, pour égaliser juste avant la mi-temps. En deuxième période, les Nipponnes ont dominé leur sujet, jusqu'au penalty décisif transformé par Martens. Les Pays-Bas auront probablement pas mal de choses à revoir, mais pour l'instant une seule chose compte : ils sont en quarts de finale !

Ai Yoshiizumi (JPN)
Performance courageuse de la part des Japonaises, en particulier en deuxième période, où elles ont pratiqué un football superbe. Les Nadeshiko ont terminé le match avec sept joueuses dont c'était la première Coupe du Monde chez les seniors et cela ne les a pas empêchées de dominer les Néerlandaises. Mais pour gagner, il faut marquer plus de buts que l'adversaire et malgré le football attrayant qu'elles ont produit, les Japonaises n'y sont pas parvenues. Leur voyage en France se termine ici.

Billets

Les supporters qui souhaitent assister à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ peuvent encore acheter des billets sur www.fifa.com/tickets et dans les billetteries des stades pour les matches encore disponibles.

Suivez la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

Sur Twitter | Facebook | Instagram

Explorer le sujet