Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Allemagne 2011 ™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Allemagne 2011 ™

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™

Le Japon au bout de la nuit (2:2, 3:1 tab)

Players of Japan celebrates after winning
© Getty Images
Players of Japan celebrates after winning
© Getty Images

Le coup d'envoi de la grande finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Allemagne 2011 a sonné ce dimanche 17 juillet 2011. Il s'agit de la première finale du Japon, alors que les Etats-Unis jouent pour un titre qui leur échappe depuis 12 ans. Après une magistrale cérémonie de clôture, le Japon donne le coup d'envoi au coeur d'un stade de Francfort plein à craquer.

Les Américaines mettent d'entrée une terrible pression obtenant un corner sur une percée rageuse de Lauren Cheney, suivie d'une frappe repoussée par Ayumi Kaihori (1'). Le ton est donné, et une pluie d'occasions s’abat sur le camp asiatique, mais ni Cheney (8'), ni Abby Wambach (9') ni Carli Lloyd (11') ou encore Megan Rapinoe (12') ne trouvent le cadre.

Les Japonaises étouffent un peu sous la pression US. Elles tentent tant bien que mal de poser leur jeu et parviennent à peine à franchir le mur de la ligne médiane. Un tir à angle fermé de Rapinoe trouve le poteau gauche (18'). Le cadre se rapproche et Wambach teste à nouveau sa solidité sur une lourde frappe du pied gauche qui heurte la barre transversale (29').

Les Asiatiques reprennent tout de même quelques couleurs et obtiennent leur première occasion à la demi-heure de jeu. Bien lancée en profondeur par Shinobu Ohno, Kozue Ando décoche la première frappe de son équipe, sans problème pour Hope Solo (31'). Le grand gaspillage made in USA continue avec Cheney, qui hérite d'une longue ouverture, et place sa tête juste au dessus de la transversale (34'). Avec tant d'occasions et un score toujours vierge, les Nadeshiko peuvent croire en leur bonne étoile au retour des vestiaires.

Jusqu'au bout de la nuit
Les Américaines, en revanche, commencent à s'impatienter. Alex Morgan, entrée à la mi-temps à la place de Cheney, trouve le poteau sur un centre à ras de terre de Heather O'Reilly (49'). Les joueuses de Norio Sasaki semblent estimer que le temps joue en leur faveur et prennent tout leur temps à la relance et à la construction. Homare Sawa adresse une ouverture millimétrée à Yakuri kinga, mais l'arrière droite tire précipitamment au dessus (61').  Wambach place ensuite une tête dangereuse, que Kaihori boxe en corner (64'), mais la libération américaine viendra sur un contre. Rapinoe met Morgan sur orbite. L'attaquante du Western New York Flash fait parler sa vitesse et ajuste la portière nipponne d'une impeccable frappe croisée (0:1, 69').

Les coéquipières de Sawa continuent d'insister, mais la pression et l'impact athlétique ne leur laissent pas beaucoup d'air. Elle parviennent pourtant à égaliser, sur un petit mouvement de panique dans la défense des USA. Rachel Buhler cafouille son dégagement sur un centre fort adressé à Karina Maruyama. Aya Miyama est à l'affût et convertit l'offrande (1:1, 81').

Le temps reglementaire est écoulé et 30 minutes supplémentaires sont nécessaires pour se départager. La rencontre se fait plus ouverte, on passe rapidement d'un camp à l'autre. Les Américaines pressent, laissant un peu plus d'espace aux Asiatiques en contre. Wambach finit par donner l'avantage aux siennes, convertissant à bout portant un centre tendu de Morgan d'une tête appliquée (1:2, 104').

Les meilleures situations sont ensuite du côté des coéquipières de Homare Sawa, et la capitaine relance totalement le suspense de cette finale sur un corner, quelle dévie du premier poteau dans les cages de Solo (2:2, 117'). Azuka Iwashimizu reçoit ensuite un carton rouge pour avoir anéanti la course vers le but de Morgan, à la limite de la surface de réparation. Le coup franc ne donne rien et c'est aux tirs au but que se joue cette Coupe du Monde Féminine.

La séance commence mal pour les Stars and Stripes, qui manquent leurs deux premières tentatives. Ayumi Kaihori repousse du bout du pied le tir de Shannon Boxx, puis Lloyd tire au dessus. La portière Nipponne réalisera encore un arrêt sur la tentative de Tobin Heath. Les Américaines ne s'en remettent pas, et le dernier tir de Saki Kumagai envoie les siennes sur le toit du football mondial.

*Joueuse du match : *Ayumi Kaihori

Explorer le sujet

Articles recommandés

Pia Sundhage - Norio Sasaki

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™

Face-à-face entre deux stratèges

16 juil. 2011

FIFA President Joseph S. Blatter gestures

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™

Blatter : "Le football féminin s'est mondialisé"

16 juil. 2011

EEUU y Japón por una corona

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™

Les États-Unis et le Japon pour la couronne

16 juil. 2011

Japon - USA, Allemagne 2011

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™

Japon - USA, Allemagne 2011

17 juil. 2011