Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Jia veut ramener la Chine au sommet

© FIFA.com
  • Jia Xiuquan fait partie des plus grands entraîneurs chinois
  • Il a été nommé sélectionneur de la RP Chine en mai
  • Les Roses d'Acier espèrent briller en France l'an prochain

Depuis le retrait d'une génération brillante après la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 1999™, la RP Chine s'est retroussée les manches et s'évertue depuis une dizaine d'années à reconstruire son équipe. Plusieurs sélectionneurs de prestige, chinois et étrangers, sont passés à la tête de l'équipe en quête de la formule magique, en vain. Aujourd'hui, c'est au tour de Jia Xiuquan de tenter de redonner de la fraîcheur aux Roses d'Acier.

Ancien international chinois, Jia fait partie des entraîneurs les plus appréciés du pays, lui qui a entraîné plusieurs clubs de l'élite masculine, ainsi que des équipes nationales de jeunes. Si son arrivée n'était pas forcément attendue, étant donné qu'il n'a jamais entraîné d'équipe féminine, il assure être prêt à relever le défi.

"En tant qu'ancien soldat, je me dois de suivre les ordres", lâche au micro de FIFA.com le sélectionneur de 54 ans, qui a passé les premières années de sa carrière de joueur dans le club militaire de Bayi. "Et en tant qu'ancien joueur professionnel aujourd'hui entraîneur, j'ai profité du système de développement du football chinois. Je ne refuserai donc jamais un poste où l'on a besoin de moi."

Lire également

Tout sur France 2019 !

Des innovations tactiques

Jia fut un pionnier du football chinois après sa professionnalisation dans les années 90. Parti en Europe pour y rejoindre le Partizan avant de porter le maillot du club japonais de Gamba Osaka, il est ensuite devenu entraîneur et a pris les rênes de Shanghai Shenhua et Henan Jianye. Pour lui, la clé du succès réside dans l'observation des autres équipes.

"Si nous voulons nous mesurer aux meilleurs, nous devons regarder ce que font les plus grandes équipes", affirme Jia. "Nous devons voir leur façon de jouer et les tendances générales. Outre les grosses écuries mondiales habituelles, d'autres sélections européennes comme la France et les Pays-Bas se sont illustrées sur la scène internationale. Nous devons tirer des enseignements des tactiques utilisées par ces deux équipes."

Cependant, le collectif a aussi son importance. "Il faut employer la bonne tactique pour que l'équipe soit solide et solidaire. Nous exigeons de toutes les joueuses qu'elles aient un esprit combatif et collectif. Elles doivent comprendre l'approche tactique et former un groupe uni. Les joueuses européennes et américaines sont plus fortes que nous physiquement et techniquement, c'est une évidence. Nous allons donc nous servir de notre vitesse pour leur poser des problèmes."

Jia a déjà testé sa stratégie contre les États-Unis en juin dernier. Si la RP Chine a essuyé deux revers, il s'est dit satisfait des prestations de ses protégées. "Nous avons perdu les deux matches par la plus petite des marges. Nous avions face à nous l'une des meilleures équipes au monde, mais nos joueuses ont montré qu'elles pouvaient être à la hauteur."

S'inspirer de Russie 2018

Si Jia espère créer la surprise en Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™, il souhaite surtout s'inspirer de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, où certaines équipes ont fait tomber les favoris. "Beaucoup de petites équipes ont produit des résultats inattendus", se souvient-il. "Mais elles ont pratiquement toutes affiché la même tactique : elles ont joué collectif et sont passées très rapidement de la défense à l'attaque. Les Mexicains ont été efficaces contre l'Allemagne. Ils étaient toujours les premiers sur le ballon en défense et ont été impeccables en contre."

Jia pense encore avoir le temps de préparer ses troupes pour qu'elles atteignent le niveau souhaité en France. "Nous avons besoin de confiance et de patience car nous sommes en pleine reconstruction. Les cadres sont importantes au sein de l'équipe car elles transmettent leur expérience aux jeunes. Celles-ci doivent travailler dur et progresser très vite car nous attendons beaucoup d'elles."

"En France, nous découvrirons le nouvel état d'esprit des Roses d'Acier. Si nous parvenons à exploiter notre potentiel, les résultats suivront naturellement. Nous pouvons atteindre les quarts de finale, voire les demi-finales."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Éclosion précoce pour les Roses d'Acier

10 avr. 2018

Football féminin

Tan, un talent en or chez les Roses d’Acier

23 févr. 2017

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Li Ying élève son niveau quand il le faut

16 avr. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

RP Chine 1:0 Pays-Bas en vidéo

12 juin 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

RP Chine 1:0 Cameroun en vidéo

21 juin 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

RP Chine 2:2 Nouvelle-Zélande en vidéo

16 juin 2015