Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Abby Wambach (USA)

© Getty Images

Abby Wambach

Née le 2 juin 1980, Rochester, New York (États-Unis)

256 sélections, 184 buts

La joueuse

Depuis la première édition de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, les États-Unis appartiennent aux ténors de la discipline. Une joueuse incarne mieux que toute autre l’esprit de compétition qui anime depuis toujours les Stars and Stripes : Abby Wambach. La double championne olympique, Joueuse Mondiale de la FIFA 2012 et championne du monde 2015 a tenu un rôle de premier plan tout au long de sa carrière, sur le terrain comme en dehors.

Wambach n’a jamais été du genre à s’économiser. Un but mémorable, inscrit dans les dernières secondes du match face au Brésil lors d'Allemagne 2011, résume à la perfection son incroyable rage de vaincre.

Auteure de 184 réalisations, Wambach reste à ce jour la meilleure buteuse de l’histoire de l'équipe des États-Unis. L’Américaine a également trouvé le chemin des filets à 14 reprises en quatre Coupes du Monde Féminines, ce qui fait d’elle la deuxième meilleure artificière du tournoi, à égalité avec l’Allemande Birgit Prinz. À l’issue de Canada 2015, les deux joueuses ont cependant dû céder la première place de ce classement à Marta.

Mais au-delà des statistiques et des records, Wambach s’est toujours distinguée par sa force de caractère. "J’ai vécu une très belle vie et si je peux dire ça, c’est grâce aux liens d’amitié que j’ai tissés tout au long de ma carrière", confiait l’intéressée à Fox Soccer à la veille de la finale de la Coupe du Monde Féminine 2015. "J’ai grandi avec cette équipe. Mes coéquipières m’ont accompagnée dans les bons et les mauvais moments. Je tenais donc à exprimer ma reconnaissance d’avoir eu la chance d'évoluer si longtemps au milieu de toutes ces femmes extraordinaires."

Wambach n’a pas coupé les ponts avec le football. Aujourd’hui, elle met son expérience au service des autres à travers des conférences et des discours de remise de diplômes, aux cours desquels elle milite pour l’émancipation féminine.

Le Palmarès

  • Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ (2015)
  • Tournoi Olympique de Football Féminin (2004, 2012)
  • Joueuse Mondiale de la FIFA (2012)
  • Joueuse Américaine de l’Année (2003, 20004, 2007, 2010, 2011, 2013)

Les souvenirs

"Indépendamment des circonstances, en 2003, je représentais le seul changement par rapport à 1999", explique Wambach au moment d’évoquer la défaite des États-Unis devant leur public, en demi-finale de l’édition 2003, contre l’Allemagne. "Mais curieusement, cette Coupe du Monde était en fait un mal pour un bien. Notre échec a contribué à définir le reste de ma carrière. Je me rappelle des joueuses allemandes qui courraient partout, folles de joie. La sélectionneuse April Heinrichs a remarqué que je les observais. Elle m’a dit : 'Viens, on rentre'. Je lui ai répondu : ‘Non, je veux me souvenir de ça'."

"Nos jeunes ont toutes les raisons d’être optimistes", confiait Wambach au lendemain du sacre des États-Unis en finale de la Coupe du Monde Féminine, 11 ans et 287 matches après sa première apparition dans cette compétition. "Désormais, l’équipe est entre leurs mains. Je peux m’en aller maintenant. Je sais que tout le monde voulait me voir marquer. C’est sûrement pour ça que ça ne s’est pas produit ! Je suis fière et honorée d’avoir fait partie de cette équipe pendant tant d’années."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Football féminin

Wambach en dix actes

16 déc. 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Wambach marque le plus beau but et l'Histoire

05 juin 2015