Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019

Lotta Schelin (SWE)

© Getty Images

Lotta Schelin (Suède)
Née le : 27 février 1984 à Stockholm (Suède)
185 sélections, 88 buts

La joueuse

Si Charlotta Eva "Lotta" Schelin avait écouté les docteurs, le football serait passé à côté d'un immense talent. Originaire de Stockholm, elle fait ses premiers pas sur un terrain de football au Kållereds SK, en compagnie de sa sœur Camilla. Par la suite, elle rejoint le Hällesåker IF et le Mölnlycke IF. Mais, à l’adolescence, Schelin se retrouve confrontée à une poussée de croissance qui lui occasionne de terribles douleurs au dos. Les médecins luis conseillent alors de renoncer au football. Mais décidée à poursuivre son ascension, elle suit un entraînement physique spécifique pour renforcer ses muscles. Quelques mois plus tard, son abnégation est récompensée.

Elle fait ses débuts en Damallsvenskan suédoise à l’âge de 17 ans, sous le maillot du Landvetter IF devenu depuis Kopparbergs Göteborg FC. Elle poursuit son apprentissage au sein de l’élite jusqu’en 2008. Au cours de cette période, son club atteint la finale de la Coupe de Suède en 2002. Mais en août 2002, l’attaquante d’1m78 se retrouve éloignée des terrains pendant près d'un an, en raison d’une grave blessure.

Elle fait son retour en juin 2003 et, dans la foulée, reçoit ses premières convocations en équipe nationale. Elle honore sa toute première sélection à l’occasion d'un match de Coupe de l’Algarve. Ironie du destin, son premier adversaire est la France, pays hôte de la prochaine Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, et où elle passera une grande partie de sa carrière.

Depuis, Lotta Schelin a disputé 185 matches avec les Damlandslaget et inscrit 88 buts. Avec son équipe, elle participe aux UEFA EUROS Féminins 2005, 2009 et 2013, aux Tournois Olympiques de Football, Athènes 2004, Pékin 2008, Londres 2012 et Rio de Janeiro 2016, ainsi qu’à trois éditions de la Coupe du Monde Féminine : RP Chine 2007, Allemagne 2011 et Canada 2015.

En 2011, elle monde sur la troisième marche du podium de l’épreuve mondiale en Allemagne,et en 2016, elle dispute la finale du Tournoi Olympique à Rio. Elle compte par ailleurs cinq titres de Joueuse suédoise de l’année.

Son palmarès en club mérite également le détour. Elle a remporté trois Ligues des champions féminines de l’UEFA avec l’Olympique Lyonnais, huit titres de championne de France et cinq Coupes de France féminines.

En août 2018, cette figure emblématique du football féminin suédois est contrainte de raccrocher les crampons en raison d’importants maux de tête, suite à une blessure au cou survenue en juin 2017. "Cette année a été difficile et ce n’est pas terminé. Mais je suis fière de vous avoir tous représentés", confie Schelin au moment d’annoncer la fin de sa carrière.

Le palmarès

  • Médaille d’argent des Jeux Olympiques 2016
  • Troisième de la Coupe du Monde Féminine 2011
  • 3 Ligues des champions féminine de l’UEFA avec Lyon
  • 8 Championnats de France avec Lyon
  • 5 Coupes de France féminine avec Lyon
  • Joueuse suédoise de l’année 2006, 2011, 2012, 2013 et 2014 (record)

Les souvenirs

Les comparaisons avec Zlatan Ibrahimovic
"D’une certaine manière, c’est flatteur. Zlatan est l’un des meilleurs attaquants au monde. Sur le terrain, c’est un vrai tueur. Il a tout : une technique fantastique, des gestes incroyables et une rage de vaincre à toute épreuve. Il m’a inspirée et j’aime beaucoup le regarder jouer. Malgré tout, il existe de grandes différences entre nous. Et je dois bien avouer que j’aimerais que les jeunes filles m’apprécient pour moi et non en tant que version féminine de Zlatan."

Hanna Ljungberg, dont elle a battu le record de buts en sélection
"Lorsque je suis arrivée en équipe nationale, j’ai eu la chance de profiter des conseils de deux attaquantes expérimentées, Hanna Ljungberg et Victoria Svensson. J’ai énormément appris à leur contact. J’ai eu la chance pouvoir m’entraîner en compagnie de joueuses extrêmement talentueuses, qui avaient déjà tout connu. J’ai essayé de m’inspirer de leurs qualités."

Rio 2016
"C’était magique. Quelle expérience fabuleuse ! Je n’avais jamais passé autant de temps au village olympique et je n’avais jamais eu l’occasion de disputer des matches aussi importants. J’ai eu beaucoup de chance de vivre tout ça. Maintenant, sur le plan de la compétition, c’était un peu plus compliqué, évidemment. Il fallait dépenser beaucoup d’énergie, ne serait-ce que pour aller à la salle à manger, car les distances étaient très importantes. Néanmoins, toutes les équipes étaient logées à la même enseigne. Je suis vraiment contente d’avoir pu passer du temps à Rio. J’ai énormément apprécié mon expérience olympique."

Explorer le sujet