Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

L'heure de vérité a sonné

Oriania Velasquez of Colombia holds the ball
© Getty Images

Les deux premières journées des huitièmes de finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™ débutent avec un match 100% européen entre l'Allemagne et la Suède, et celui entre deux invités réguliers de l'épreuve mondiale, avec le Brésil et l'Australie. Le Cameroun, pour sa première participation à la compétition, aura besoin de toute sa passion pour venir à bout de la RP Chine, tandis que la Suisse, elle aussi néophyte dans le tournoi, se retrouve devant le pays hôte et ses supporters.

L'affiche
Allemagne - Suède, Ottawa, 20 juin, 16h00 (heure locale)
Au vu des performances respectives de chacune de ces deux équipes en phase de groupes, l'Allemagne part favorite. Les Suédoises ont obtenu trois matches nuls en autant de sorties au premier tour, dans une poule cependant plus coriace sur le papier. Dans le même temps, les Allemandes n'ont concédé qu'un but et un match nul, et n'ont fait qu'une bouchée de la Thaïlande et de la Côte d'Ivoire. Dans l'équipe dirigée par Silvia Neid, on suivra le redoutable duo formé par les attaquantes Celia Sasic et Anja Mittag. Dans le camp opposé, la sélectionneuse Pia Sundhage attend plus de ses deux buteuses attitrées, Lotta Schelin et Nilla Fischer. Les deux meilleures réalisatrices de l'UEFA EURO Féminin 2013 n'ont toujours pas trouvé le chemin des filets au Canada. À la dernière édition de l'EURO, l'Allemagne avait battu la Suède - pays organisateur - en demi-finale grâce à un but de Dzsenifer Marozsán. Le bilan entre les deux équipes est de 17 victoires pour l'Allemagne et sept pour la Suède en 24 confrontations.

Les autres rencontres
Les Canadiennes vont devoir faire preuve de plus de constance dans leur jeu pour éviter une mauvaise surprise face à la Suisse. Les Canucks ont tendance à démarrer leurs matches sur les chapeaux de roues, avant de baisser en régime. Elles auraient pu connaître de mauvaises surprises sans une défense particulièrement hermétique. Au premier tour, les Suissesses ont été battues par le Japon et le Cameroun, avec entre les deux une balade contre l'Équateur (10:1). Un duel dans la partie opposera l'attaquante canadienne Christine Sinclair et son homologue helvète Ramona Bachmann.

Rendez-vous palpitant en perspective entre le Brésil et l'Australie. Si les Auriverdes possèdent une équipe équilibrée dans toutes les lignes avec Marta, en individualité hors-normes, les Aussies dépendent en grande partie du rendement de Lisa de Vanna, particulièrement inspirée depuis le début du tournoi. Les Brésiliennes auront également les statistiques avec elles : la Seleçao avait éliminé les Matildas en quart de finale à Chine 2007 (3:2), avant de prendre encore le meilleur sur les Océaniennes à Allemagne 2011 en phase de groupes (1:0).

Sa première victoire en Coupe du Monde a permis à la République de Corée de se qualifier pour les huitièmes de finale, où les Taeguk Ladies affronteront une France qui espère faire mieux que la quatrième place décrochée à Allemagne 2011. En outre, les Bleues ont déjà en tête la prochaine édition de la Coupe du Monde en 2019, où elles évolueront à domicile.

Pour leur première participation au tournoi, les Camerounaises impressionnent grâce notamment à la puissante Gaëlle Enganamouit ainsi qu'à Gabrielle Onguene. La qualification des Lionnes indomptables pour les huitièmes de finale ne doit rien au hasard. Avec une excellente organisation collective et beaucoup de talent en attaque, les Camerounaises ont les moyens d'inquiéter une sélection chinoise qui se caractérise avant tout par sa discipline tactique. À noter que c'est l'entraîneur adjoint Chang Weiwei qui prendra place sur le banc chinois, le sélectionneur principal étant suspendu pour ce match.

La joueuse à suivre
C'est l'enfant terrible de l'Australie, mais également son âme et son cœur. Lisa de Vanna, c'est le talent à l'état pur. Aussi explosif sur le terrain qu'en dehors, son fort caractère lui a causé autant de joies que de déboires tout au long de sa carrière. Sa puissance pousse l'équipe et son talent l'inspire. Pendant 90 minutes, elle est un spectacle à elle seule.

La stat
3 des 8 équipes dont c'est la première participation à l'épreuve sont toujours en lice. Il s'agit de la Suisse, des Pays-Bas et du Cameroun, seul représentant africain toujours en course à Canada 2015. Après l'élimination de la Nouvelle-Zélande, l'OFC est la seule confédération non représentée dans ces huitièmes de finale.

Entendu…
"Les grandes joueuses apparaissent dans les grands moments" - John Herdman, sélectionneur du Canada, à propos de la discrétion de Christine Sinclair depuis le début du tournoi.

Le programme 
*
Samedi 20 juin
*Allemagne - Suède (Lansdowne Stadium, Ottawa, 16h00)
RP Chine - Cameroun (Commonwealth Stadium, Edmonton, 17h30)

*Dimanche 21 juin *
Brésil - Australie (Moncton Stadium, 14h00)
France - République de Corée (Stade olympique, Montréal 16h00)
Canada - Suisse (BC Place Stadium, Vancouver, 16h30)

(horaires en heure locale)

Explorer le sujet

Articles recommandés

Veronica Boquete of Spain throws her shoes to the fans

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Parties en laissant une trace

19 juin 2015

Lotta Schelin of Sweden poses

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Schelin : "Je suis là pour faire la différence"

19 juin 2015

Canada 2015 : Le Best Of de la phase de groupes

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Canada 2015 : Le Best Of de la phase de groupes

18 juin 2015

Canada 2015 : Top 10 de la troisième semaine

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Canada 2015 : Top 10 de la troisième semaine

18 juin 2015

Cameroon celebrates with fans

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Edmonton devient la cage aux Lionnes

19 juin 2015

EDMONTON, AB - JUNE 11:  Wang Fei #12 of China PR defends her goal during the FIFA Women's World Cup Canada 2015 Group A Match against the Netherlands at Commonwealth Stadium on June 11, 2015 in Edmonton, Alberta, Canada.  (Photo by Maddie Meyer - FIFA/F

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Wang Fei ne veut plus rester devant la télé

19 juin 2015

Canada's Ashley Lawrence (L) celebrates scoring

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Il faut encore que jeunesse se fasse

18 juin 2015

Sooyun Kim of Korea celebrates with team mates after scoring

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Sooyun, quand la chance fait la différence

18 juin 2015