Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

La force du Courage

© Others
  • Première équipe de Caroline du Nord à remporter un trophée dans le football professionnel
  • Le NC Courage a battu une série de records en 2018
  • Plusieurs joueuses espèrent briller à France 2019

Le North Carolina Courage a franchi en tête la ligne d'arrivée du championnat de NWSL. Abby Dahlkemper, Abby Erceg, McCall Zerboni et Crystal Dunn sont toutes les quatre incluses dans le Best XI du championnat féminin. Merritt Mathias, Debinha et Lynn Williams font quand elle partie du Second XI. Cerise sur le gâteau, Jess McDonald a été élue meilleure joueuse de la finale.

Ce n'est pas Jill Ellis qui va s'en plaindre. La sélectionneuse des États-Unis a convoqué trois joueuses du Courage pour le Championnat féminin de la CONCACAF, dont l'enjeu sera l'attribution de trois billets pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ l'année prochaine. Ellis a également dans ses carnets les noms de plusieurs autres joueuses du Courage en vue de France 2019.

L'entraîneur du Brésil, Vadao, a lui aussi quelques raisons de se réjouir. Deux jours avant de voir l'une de ses joueuses remporter le prix The Best - Joueuse de la FIFA, il a pu se rendre compte pourquoi l'an prochain en France, les équipes qui affronteront le Brésil n'auront pas que Marta à surveiller.

FIFA.com revient sur les records qui sont tombés pour le NC Courage, ainsi que sur les performances des trois joueuses qui s'apprêtent à rejoindre la sélection américaine (Zerboni a dû déclarer forfait sur blessure).

Records et stats

  • Le NC Courage est devenu le premier vainqueur de la Women's International Champions Cup en juillet. Un but signé Heather O'Reilly a permis aux Américaines de battre en finale les Lyonnaises, qui comptaient pourtant dans leurs rangs cinq nominées pour le récent The Best - Joueuse de la FIFA.
  • North Carolina a bouclé la saison régulière avec une différence de buts (+36) trois fois supérieure à la deuxième meilleure performance en la matière, à savoir +12, réalisée par le dauphin du Courage, Portland Thorns.
  • Le Courage a établi les records du plus grand nombre de victoires (17), de buts (53) et de points (57) dans la saison régulière, battant ceux établis par Seattle Reign en 2014. L'équipe a également concédé le plus petit nombre de buts (17) dans une campagne de NWSL, améliorant le record établi par les Thorns en 2016.
  • Les joueuses entraînées par Paul Riley sont devenues les premières dans l'histoire de la NWSL à remporter à la fois le NWSL Shield - attribué à la meilleure équipe de la saison régulière - et le NWSL Championship au cours d'une même campagne.
  • 21 144 : c'est le record d'affluence pour une finale féminine de clubs aux États-Unis. Il a été enregistré à l'occasion de la large victoire de North Carolina sur Portland.
  • Le succès 3-0 du NC Courage constitue la plus large victoire dans un match de NWSL Championship, et ce en dépit du fait que la rencontre se soit déroulée à Portland.

Abby Dahlkemper

Jill Ellis a fait l'éloge de l'immense sang-froid de la défenseuse centrale et l'a qualifiée de "meneuse de jeu naturelle depuis la défense". C'est le genre de qualité que la sélectionneuse des États-Unis apprécie fortement. Pourtant, au cours des 18 derniers mois, Dahlkemper a ajouté une corde à son arc. "C'est comme si elle attirait le ballon", s'exclame Riley. "Elle a un courage incroyable et elle est très forte dans les un-contre-un." Il ne semble pas manquer grand-chose à la joueuse de 25 ans.

Debinha

L'année 2018 a vu ce petit concentré d'énergie et d'invention transformer la bonne joueuse de milieu de terrain qu'elle était en attaquante redoutable. Son ratio de buts par match est passé de 0,16 à 0,39. C'est elle qui a ouvert le score en finale de la NWSL. Son jeu est devenu plus complet. Après avoir manqué les éditions 2011 et 2015 de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, Debinha est-elle capable de prouver à 26 ans qu'elle est la coéquipière idéale tant recherchée de Marta ? Un match amical de gala en Angleterre pourrait donner des indices.

Crystal Dunn

"Je me souviens qu'en 2015, Jill m'a appelée pour me dire que je n'étais pas sur la liste pour la Coupe du Monde", raconte la vainqueur de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Japon 2012. "Mon cœur s'est arrêté une fraction de seconde. Ça m'a fait très mal." Les performances éblouissantes de Dunn pendant la NWSL 2018 devraient lui permettre, en cas de qualification des États-Unis pour France 2019, d'être quasiment assurée de participer à la prochaine Coupe du Monde. La question est plutôt de savoir à quel poste. À 26 ans, la joueuse rapide, habile et capable de transpercer une défense d'une seule passe, peut aussi bien jouer arrière gauche que sur l'aile, en pointe ou dans un rôle de créatrice.

Explorer le sujet

Articles recommandés

The Best FIFA Football Awards™

Marta : "Un instant magique"

25 sept. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Cordner veut mettre les Princesses sur la voie royale

19 sept. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Etats-Unis 5:2 Japon en vidéo

06 juil. 2015