Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

Coupe de l'Algarve

La Norvège annonce la couleur en vue de France 2019

Norway celebrates victory at Algarve Cup 2019
© imago

La Norvège a gagné la 26ème édition de la Coupe de l'Algarve grâce à une victoire 3-0 en finale sur la surprenante Pologne, invitée de dernière minute.

Sept sélections qui participeront à la prochaine Coupe du Monde Féminine de la FIFA ont participé à l'épreuve. L'occasion pour chacune d'entre elles de voir où elle en est à quelques semaines de France 2019.

Le saviez-vous ?

  • La Norvège a remporté sa cinquième Coupe de l'Algarve (1994, 1996, 1997, 1998, 2019). Cela faisait 21 ans qu'elle n'avait plus gagné le tournoi.

À moins de 100 jours de la Coupe du Monde, les filles dirigées par Martin Sjogren sont celles qui ont montré le jeu le plus abouti et le plus mature. Les buts d'Isabell Herlovsen et la grande complicité dans le secteur offensif entre Emilie Haavi et Caroline Hansen, élue meilleure joueuse du tournoi, ont été parmi les points forts de la Norvège.

Classement final

  1. Norvège
  2. Pologne
  3. Canada
  4. Suède
  5. Écosse
  6. Danemark
  7. Espagne
  8. Suisse
  9. Islande
  10. Portugal
  11. Pays-Bas
  12. RP Chine

**

À retenir**

  • L'Écosse a été l'une des équipes les plus attrayantes de la compétition et la sélectionneuse Shelley Kerr était plus que satisfaite de l'attitude et du football de ses joueuses. Compétitives et appliquées, aussi bien dans leur attitude que dans le jeu, les Écossaises ont montré qu'elles étaient sur la bonne voie en vue de France 2019.
  • Le Canada et la Suède se sont départagés pour la médaille de bronze au terme d'une série de tirs au but. Les deux équipes ont montré qu'elles avaient réussi à renouveler leur effectif avec de jeunes joueuses talentueuses, qui savent faire fructifier les qualités des plus anciennes.
  • Les Pays-Bas ont déçu, avec un bilan d'un seul match nul (lors de leur dernière sortie) et un unique but inscrit dans toute la compétition. Les titulaires habituelles n'ont pas su prendre le meilleur contre l'Espagne, et les remplaçantes des championnes d'Europe en titre ont été battues par la Pologne. Sarina Wiegman devra revoir sa copie au cours des prochains mois.
  • La RP Chine a été battue par la Norvège (1-3), le Danemark (0-1) et les Pays-Bas (aux tirs au but, après un nul 1-1 dans le temps réglementaire). L'entraîneur Jia Xiuquan a fait pas mal d'essais dans cette Coupe de l'Algarve, mais les résultats n'ont pas été concluants. D'autres solutions devront être trouvées.

Les joueuses en vue

Avec ses trois buts, Mimmi Larsson termine en tête du classement des buteuses, à égalité avec l'Espagnole Jennifer Hermoso. L'attaquante de 24 ans est une avant-centre de pointe dotée d'une bonne frappe. Elle s'entend à merveille avec Kosovare Asllani. Les deux joueuses forment un duo très prometteur pour la Suède.

Elle ne sera pas à la Coupe du Monde, mais l'attaquante polonaise Ewa Pajor n'en a pas moins été impressionnante par sa vitesse et son instinct devant le but adverse. Dans le parcours inattendu de son équipe jusqu'en finale, Pajor a posé beaucoup de problèmes aux défenses, notamment à celles de l'Espagne et des Pays-Bas.

Nahikari Garcia a obtenu une place de titulaire dans l'équipe nationale espagnole. Jeune et menue, elle a montré de grandes qualités par sa capacité à ouvrir des espaces, à étirer les défenses adverses et à travailler dans le secteur offensif. Elle a impressionné par son jeu mature et puissant dans la variante 4-4-2 essayée par la Roja dans ce tournoi.

Explorer le sujet

Articles recommandés