Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019

La passion récompensée de la lauréate de #myFIFAWWCshirt

Yana Kyparisis won France 2019 Final tickets through the #myFIFAWWCshirt contest.
  • Yana Kyparisis a gagné des billets pour la finale de France 2019 grâce au concours #myFIFAWWCshirt
  • Joueuse et supportrice, l’Australienne travaille dans le milieu du football
  • Elle revient sur "une expérience unique en son genre"

Yana Kyparisis adore le football. Le 23 juin dernier, elle a programmé son réveil pour sonner à l’aube, afin de lui permettre d’assouvir une fois de plus sa passion. Il faut dire que le décalage horaire ne facilite pas la vie des passionnés de football qui souhaitent suivre la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ depuis l’Australie.

"Les matches qui débutent à 21 heures commencent à 5 heures du matin chez nous. Il faut donc se lever de bonne heure ! Mais je suis folle de football et j’ai pris beaucoup de plaisir à regarder la Coupe du Monde Féminine, alors ça en valait la peine", explique l’intéressée à FIFA.com. Elle ne s’attendait pas à être récompensée de sa fidélité, sinon par la qualité du spectacle proposé en huitièmes de finale.

Mais en s’arrachant à son lit pour éteindre son réveil, cette grande supportrice des Matildas a soudain remarqué qu’un message l’attend sur Twitter. Le message en question a été expédié par @FIFAWWC , le compte officiel du tournoi. Le motif ? L’Australienne venait de gagner un voyage pour deux pour assister à la finale de France 2019 !

"Le message est arrivé à 4 heures du matin chez moi. C’est la première chose que j’ai vue en me réveillant. C’était complètement insensé !" Poursuit-elle. "J’ai couru réveiller mon père et je lui ai dit : ‘Je crois qu’on vient de gagner un voyage en France !’ Au début, il a pensé que c’était un canular. Je dois dire que moi-même, je me suis posé des questions."

Mais il arrive que la réalité dépasse les rêves les plus fous. En effet, Yana a été désignée vainqueur du concours #myFIFAWWCshirt, qui proposait aux utilisateurs de Twitter et d'Instagram de publier des photos d’eux-mêmes, vêtus du maillot de leur équipe nationale.

"Normalement, je ne participe pas aux concours. J’ai dû me lancer assez tardivement dans la compétition", ajoute l’Australienne, qui travaille au département médias du Melbourne City FC. "J’ai vu que les Matildas en parlaient et j’ai pensé : ‘Pourquoi pas ?’"

"J’ai quelques maillots de l’équipe d’Australie. J’ai demandé à ma sœur d’en mettre un, nous avons les chiens sur nos épaules et notre frère a pris la photo. Mon frère et ma sœur sont aussi de grands passionnés de football. Tout le monde joue dans la famille," confie-t-elle. "J’avais envisagé d’aller assister à la Coupe du Monde Féminine. Mais j’ai un emploi à plein temps depuis janvier et je ne pouvais donc pas m’absenter. Sur le coup, j’étais déçue. Finalement, Tout est bien qui finit bien !"

Un nouveau dilemme attendait cependant Yana, qui a dû choisir le membre de sa famille qui aurait la chance de l’accompagner. Au bout du compte, il n’y a pas eu de jaloux : son frère a réussi à obtenir un billet supplémentaire et à régler le déplacement.

Hackathon and #myFIFAWWCshirt winners Hai Tan Le and Yana Kyparisis meet Sarai Bareman, FIFA’s Chief Women's Football Officer, Luis Vicente, FIFA’s Chief Digital Transformation & Innovation Officer and Australia legend Tim Cahill.

Mais avant de découvrir les émotions d’une finale de Coupe du Monde, Yana a vécu d’autres temps forts en France.

Son séjour a commencé par une longue conversation informelle avec Sarai Bareman, directrice de la division Football féminin de la FIFA, Luis Vicente, directeur de la transformation numérique et de l’innovation de la FIFA, et une star du football australien : Tim Cahill. Cette réunion a été immortalisée par le cliché ci-dessus, où Yana apparaît aux côtés de Hai Tan Le, lauréat du hackathon de la FIFA dans la catégorie "protoype".

Un peu plus tard, Yana, son frère et sa sœur ont pu visiter le stade de Lyon et assister depuis les premières loges à l’arrivée des joueuses américaines et néerlandaises, qui s’apprêtaient à disputer le match le plus important de leurs vies.

"Je suis très reconnaissante à l’équipe de la FIFA de nous avons fait vivre cette expérience extraordinaire", s’enthousiasme l’Australienne avant de conclure : "Nos hôtes n’ont pas ménagé leurs efforts pour nous offrir un voyage dont nous nous souviendrons toujours. La visite du stade était absolument unique et la finale elle-même était palpitante. J’ai eu la chance d’assister à de nombreux grands événements sportifs dans ma vie, mais je n’avais jamais rien vu de tel."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Le meilleur de France 2019

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Le meilleur de France 2019

07 juil. 2019

Women’s World Cup Daily : Les USA sur le toit du monde

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Women’s World Cup Daily : Les USA sur le toit du m...

08 juil. 2019

#LaGrandeFinale : États-Unis 2-0 Pays-Bas en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

#LaGrandeFinale : États-Unis 2-0 Pays-Bas en vidéo

07 juil. 2019