Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Le Japon perd sa couronne, pas ses ambitions

© Getty Images

Les Japonaises ont peut-être échoué à remporter une deuxième Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ consécutive, mais elles ont eu le mérite de ne jamais baisser la tête, faisant preuve jusqu'au bout de leur habituel courage. À Vancouver, les *Nadeshiko *ont pris un départ pour le moins catastrophique : quatre buts encaissés en 16 petites minutes seulement, dont un triplé de Carli Lloyd en l'espace de 13 minutes, pour une cinglante défaite 5:2 à l'arrivée.

Dans ces circonstances, plus d'une équipe aurait jeté l'éponge. Mais le Japon dispose d'une incroyable force mentale, la même qui lui a permis de se retrouver une nouvelle fois en finale de l'épreuve mondiale, après avoir enchaîné six victoires successives par un but d'écart. Cet état d'esprit trouve sa source dans l'édition 2011. À l'époque, les joueuses de Norio Sasaki étaient revenues au score par deux fois face aux États-Unis, avant d'emporter la décision lors de la fatidique séance des tirs au but et d'accrocher un premier titre mondial à leur palmarès.

Cette fois-ci, la pente à remonter était trop abrupte. À force d'orgueil, le Japon n'en a pas moins continué à mettre la pression sur son adversaire, marquant à deux reprises et affichant même une possession de balle légèrement supérieure. "Nous n'avions pas les qualités nécessaires pour rivaliser avec les Américaines aujourd'hui", reconnaissait néanmoins la buteuse Yuki Ogimi au micro de FIFA.com. "Il faut admettre que nous n'avons pas été à la hauteur. Elles étaient les meilleures. Les États-Unis ont beaucoup de combinaisons sur les coups de pied arrêtés. Nous n'avons pas su bien gérer ça dans les premières minutes et nous nous sommes rapidement retrouvées avec deux buts à rattraper. Puis nous en avons encore encaissé deux autres dans la foulée. Nous avons tout de même fini par entrer dans le match, nous avons marqué deux fois, mais nous n'avons jamais eu la possibilité de refaire tout notre retard."

À la 27ème minute, Ogimi a marqué un superbe but, se défaisant de sa vis-à-vis Julie Johnston avant de conclure avec sang-froid pour mettre fin à la longue série d'invincibilité de Hope Solo dans le tournoi. Après le coup de sifflet final, l'attaquante nippone préférait cependant d'abord mettre l'accent sur le collectif et relevait l'ambiance positive qui régnait dans les vestiaires : "Nous sommes fières d'avoir été finalistes. C'est aussi la dernière fois que nous sommes ensemble ici au Canada et l'équipe profite de ces quelques moments", assure-t-elle. "À titre personnel, j'ai le sentiment d'avoir fait une bonne finale et d'avoir pu montrer mes progrès depuis l'édition 2011. Je suis contente d'avoir marqué, mais ça n'a pas suffi à faire gagner l'équipe. Il reste donc quelques regrets."

Le Japon n'était pas parvenu à remporter un seul de ses quatre matches précédents face aux États-Unis. Malgré ces statistiques, Ogimi affirme que ses coéquipières ont abordé cette finale sans arrière-pensées. "Personne ne se disait que nous allions perdre. Au contraire, nous avions toutes la victoire en tête", explique-t-elle. "Mais il nous a manqué quelque chose aujourd'hui et le résultat n'a pas tourné en notre faveur. Je trouve que nous avons encore grandi durant cette compétition. Nous avons su trouver les ressources supplémentaires pour nous qualifier, tour après tour. Avant la rencontre, l'atmosphère dans les vestiaires était la même qu'il y a quatre ans."

Le sélectionneur japonais regrettait de son côté les deux buts encaissés sur coups de pied arrêtés en début de match, mais exprimait également toute sa fierté d'avoir atteint la finale. "Je crois que mes joueuses auraient pu être un peu plus concentrées d'entrée de jeu, mais elles se sont battues jusqu'à la fin", analyse Sasaki. "En tant que tenante du titre, cette équipe a certainement subi une grosse pression au cours des quatre dernières années, mais même dans ces conditions, elle a été capable d'effectuer un bon parcours. Avoir pu disputer une nouvelle finale, c'est un énorme succès."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Etats-Unis 5:2 Japon en vidéo

06 juil. 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Les USA redeviennent maîtres du monde (5:2)

06 juil. 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Etats-Unis - Japon en images

06 juil. 2015