Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019

Le lauréat du hackathon réalise son rêve

Hai Tan Le, provider of winning ‘prototype track’ in FIFAs’ hackathon, celebrates USA's win at the France 2019 Final.
  • Hai Tan Le s'impose dans la catégorie "prototype" du hackathon de la FIFA
  • Cette compétition virtuelle visait à associer les assistants vocaux et le football
  • En guise de récompense, l’Américain a pu assister au quatrième sacre des États-Unis en #FIFAWWC

L’idée de marier football et technologie a immédiatement séduit Hai Tan Le. En tant que programmeur, l’Américain est évidemment familier de tout ce qui touche à l’informatique. Il nourrit par ailleurs une passion de longue date pour le beau jeu.

Son aventure a commencé en lisant un article sur le hackathon de la FIFA, une compétition conçue pour trouver des façons innovantes d’associer les compétitions et les statistiques du football aux assistants vocaux.

"J’ai découvert cette initiative grâce à une liste de diffusion sur le football à laquelle je suis abonné", explique Tan, qui vit à Charlotte, aux États-Unis. "J’ai tout de suite été intéressé par le projet ‘donner voix au football’. Je travaille dans le domaine de la santé, sur d’importantes applications Internet. Mais, par ailleurs, j’adore le football depuis toujours. Quand l’occasion de réunir le football et la technologie s’est présentée, j’ai tout de suite commencé à cogiter."

Hai Tan Le, provider of winning ‘prototype track’ in FIFAs’ hackathon.

Une belle opportunité

La mission donnée aux candidats était simple et claire. Néanmoins, Tan s’est retrouvé confronté à une difficulté de taille dans sa quête pour rapprocher les utilisateurs d’Alexa (Amazon), de Siri (Apple) et de l’assistant Google de contenus sur le football. "Je n’avais encore jamais eu l’occasion de travailler sur un appareil vocal", poursuit-il. "Malgré tout, j’avais très envie d'utiliser les données de la FIFA. Pour moi, c’était avant tout une belle opportunité. J’ai travaillé pendant deux semaines et j’ai fini par produire un prototype."

Intitulé "Women’s World Cup update", ce prototype pour Alexa proposait aux utilisateurs un rappel quotidien du programme de France 2019. Outre des informations détaillées sur les matches à venir, l’application délivrait des informations historiques sur les événements survenus "le même jour" lors des éditions précédentes. "Je voulais avant tout construire quelque chose qui m’intéressait et que je serais moi-même susceptible d’utiliser, en tant que possesseur d’un assistant vocal", confie Tan. "Quand j’ai fait tourner l’application sur mon téléphone, je me suis dit : ‘C’est génial’. J’étais fou de joie quand j’ai appris que j’avais remporté la compétition dans la catégorie ‘meilleur prototype'. Si je l’ai emporté, c’est que d’autres personnes ont aussi été convaincues par mon travail."

Hackathon and #myFIFAWWCshirt winners Hai Tan Le and Yana Kyparisis meet Sarai Bareman, FIFA’s Chief Women's Football Officer, Luis Vicente, FIFA’s Chief Digital Transformation & Innovation Officer and Australia legend Tim Cahill.

Une expérience incroyable

Mais le meilleur était encore à venir : en récompense pour son excellente idée, Tan a reçu deux billets pour assister à la finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™. L'informaticien s’est donc rendu en France, où il a été personnellement félicité par Sarai Bareman, directrice de la division Football féminin de la FIFA, Luis Vicente, directeur de la transformation numérique et de l’innovation, et l’ancien international australien Tim Cahill. Cette rencontre a été immortalisée par le cliché ci-dessus, où Tan apparaît aux côtés de Yana Kypsarisis, lauréate du concours #myFIFAWWCShirt.

Peu de temps après, Tan et un ami ont pu assister au quatrième sacre des États-Unis en Coupe du Monde Féminine, le tout dans un stade plein à craquer et largement acquis à la cause des Stars and Stripes.

"Le plus amusant, c’est que mon vol a décollé le soir de la demi-finale contre l’Angleterre. Au moment de l’embarquement, les États-Unis menaient 2-1 mais, en l’absence de connexion Internet, j’ai passé tout le reste du voyage à me demander comment le match s’était fini. Je n’étais pas beau à voir en arrivant ! Je voulais tellement voir mon pays en finale ! Ce match s’est révélé être une expérience incroyable. J’ai aimé la passion dont ont fait preuve les joueuses des deux équipes. C’était un rendez-vous important pour le football féminin car la planète entière avait les yeux rivés sur cette finale. Le match était serré et passionnant. En plus, j’ai eu la chance de voir gagner mon équipe !"

Articles recommandés

Julie Ertz and Crystal Dunn of the USA celebrate winning the FIFA Women's World Cup France 2019™

France 2019 - États-Unis

Jeunesse et expérience, la recette du succès

07 juil. 2019

Players of the USA celebrate with the trophy following victory 

France 2019 - #LaGrandeFinale

Les USA grands gagnants de #LaGrandeFinale

06 juil. 2019

Women’s World Cup Daily : Les USA sur le toit du monde

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Women’s World Cup Daily : Les USA sur le toit du m...

08 juil. 2019

#LaGrandeFinale : États-Unis 2-0 Pays-Bas en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

#LaGrandeFinale : États-Unis 2-0 Pays-Bas en vidéo

07 juil. 2019