Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019

Les attentes élevées du Groupe d’étude technique de la FIFA

FIFA Women's World Cup trophy begins French tour

Alors que la France s’apprête à accueillir une nouvelle édition de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ dont l’impressionnante liste des forces en présence comprend notamment les dix meilleures équipes du Classement mondial féminin FIFA/Coca-Cola et quatre néophytes (Afrique du Sud, Chili, Écosse et Jamaïque), la FIFA a réuni un groupe d’expertes réputées en vue de constituer son Groupe d’étude technique pour la compétition.

Celui-ci analysera les 52 matches de la compétition - en donnant une description détaillée des événements survenant sur le terrain et en dégageant des tendances potentielles - et compilera un rapport technique qui sera distribué à toutes les associations membres de la FIFA après la compétition.

Sous l’égide du département Formation des entraîneurs et joueurs de la FIFA, dirigé par Branimir Ujević, le Groupe d’étude technique de France 2019 sera composé des expertes suivantes :

  • April Heinrichs (chef, États-Unis)
  • Sun Wen (RP Chine)
  • Nadine Kessler (Allemagne)
  • Élisabeth Loisel (France)
  • Clémentine Touré (Côte d’Ivoire)

Vous trouverez ici sur FIFA.com de plus amples informations sur les expertes du Groupe d’étude technique ainsi qu’un entretien avec April Heinrichs.

"Je pense que cette Coupe du Monde Féminine sera la plus rapide de l’histoire, notamment au niveau de l’exécution technique et tactique des transitions à la récupération ou à la perte du ballon. De nombreux ajustements sont à prévoir et, en fin de compte, je pense que la prise de décision tactique sera capitale. Les équipes prendront l’initiative, joueront un football proactif et voudront gagner en marquant autant de buts que possible", explique Heinrichs, qui était la capitaine des US Girls lors de la première Coupe du Monde Féminine en 1991 et sélectionneuse de l’équipe américaine championne olympique en 2004.

Elle et ses collègues seront soutenues par plusieurs membres de l’administration de la FIFA, à savoir Patricia González, chef de projet du Groupe d’étude technique, Pascal Zuberbühler, spécialiste des gardiens de buts, Prisca Steinegger, ancienne capitaine de la sélection suisse et coordonnatrice du Groupe d’étude technique, et Chris Loxston, analyste match et performance.

Le Groupe d’étude technique sera responsable de l’attribution des distinctions suivantes :

  • Ballons d’or, d’argent et de bronze adidas remis aux meilleures joueuses de l’épreuve ;
  • Souliers d’or, d’argent et de bronze adidas remis aux meilleures buteuses de l’épreuve (si deux joueuses marquent le même nombre de buts, le nombre de passes décisives - tel que déterminé par les membres du Groupe d’étude technique - sera décisif) ;
  • Gant d’or adidas remis à la meilleure gardienne ;
  • Meilleure Jeune Joueuse de la FIFA (née le 1er janvier 1999 ou après) ;
  • Prix du Fair-play de la FIFA.

Les rapports du Groupe d’étude technique sur les compétitions précédentes sont disponibles ici.

Explorer le sujet

Articles recommandés