Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Du neuf sur le vieux continent

© Getty Images

Suite à la qualification des Pays-Bas en barrage la semaine dernière, les noms de toutes les équipes européennes qui participeront au tirage au sort de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™, le 8 décembre, sont désormais connus. Neuf nations, dont le pays hôte, tenteront de ramener le trophée le plus convoité de la planète sur le vieux continent pour la première fois depuis 2007.

Pour espérer décrocher un titre aussi prestigieux, il faut nécessairement compter dans ses rangs une buteuse d’exception. Quelle équipe possède le meilleur atout dans ce secteur de jeu ? Quelle attaquante repartira de France avec quelques récompenses individuelles sous le bras ?

Depuis la victoire 12-0 de la Belgique sur la Moldavie il y a 14 mois, 539 buts ont été inscrits sur les pelouses européennes dans le cadre des qualifications pour France 2019. FIFA.com a décidé de vous proposer une sélection des plus fines gâchettes du moment.

© AFP

Jennifer Hermoso

Équipe : Espagne*
Buts : 7
Passes décisives
* : 9Temps moyen entre deux buts : 94,9 minutes

La Belge Janice Cayman a terminé meilleure buteuse des qualifications, mais ne sera malheureusement pas présente en France. En son absence, Jennifer Hermoso présente le meilleur pedigree. Non contente de terminer à la deuxième place du classement des buteuses, l’Espagnole a offert plus de passes décisives que n’importe quelle autre joueuse. Au total, elle a été impliquée dans 64% des réalisations espagnoles.

La numéro 10 de la Roja représente un véritable casse-tête pour les défenses adverses. Celles qui choisissent de jouer haut pour l’éloigner du but prennent le risque de la voir prendre la profondeur en s’alignant sur la dernière défenseuse. Celles qui, au contraire, décident de jouer plus bas s’exposent au danger de la laisser multiplier les frappes. Celles qui optent pour une formation resserrée ne sont guère mieux loties, Hermoso se faisant régulièrement un plaisir de semer la pagaille sur les ailes. Un marquage strict n’offre pas davantage de garanties, tant la joueuse de l’Atlético de Madrid sait se rendre insaisissable par son toucher de balle et ses contrôles.

© Getty Images

Lisa-Marie Utland

Équipe : Norvège*
Buts
* : 7Passes décisives : 2
Temps moyen entre deux buts : 76,3 minutes

Lisa-Marie Utland a fait de la surface de réparation son terrain de chasse favori. Elle n’est jamais aussi dangereuse que lorsqu’elle parvient à se glisser dans la zone des six mètres. Grâce à son excellente lecture du jeu, Utland est devenue une option de choix pour ses partenaires en quête d’un point de fixation au second poteau.

La Norvégienne est souvent comparée à Gary Lineker. Si ses buts sont rarement spectaculaires, elle possède, à l’instar de l’ancien Soulier d’Or de la Coupe du Monde de la FIFA™, une large palette technique. Elle l’a prouvé en signant la première réalisation norvégienne en qualifications. Après avoir contrôlé de la poitrine, elle a expédié le ballon au ras du poteau sur une superbe volée en pivot à 14 mètres.

© AFP

Vivianne Miedema

Équipe : Pays-Bas
Buts : 7
Passes décisives : 1Temps moyen entre deux buts : 93,7 minutes

Depuis quelques années, Vivianne Miedema cherche à s’imposer comme l’attaquante la plus complète du circuit féminin. À 22 ans, elle est en passe de parvenir à ses fins. Buteuse en quart et en demi-finale de l’UEFA EURO féminin 2017, elle a contribué au sacre de son équipe en signant un doublé en finale. Dès le début des qualifications pour France 2019, la Néerlandaise a démontré que ses exploits ne devaient rien au hasard.

Elle possède toutes les qualités qui font les grands attaquants : vitesse, réalisme, jeu de tête, présence, intelligence… Il ne lui manque rien. Miedema, qui caracole actuellement en tête du classement des buteuses de la WSL anglaise, fait déjà partie des favorites dans la course au Soulier d’Or de France 2019.

© Getty Images

Cristiana Girelli

Équipe : Italie
Buts : 7
Passes décisives : 1
Temps moyen entre deux buts : 98,4 minutes

Attaquante au profil classique, Girelli a fait de son engagement de tous les instants et de son incroyable sang-froid ses marques de fabrique. La jeune femme semble totalement imperméable aux tentatives d’intimidation de ses adversaires. Obsédée par le but adverse, elle ne perd jamais de vue son seul et unique objectif : marquer.

Sa frappe victorieuse contre la Belgique avait permis aux *Azzurre* de devancer les *Red Flames* au classement. Si le but est à l’image du personnage, on aurait tort d'en déduire que Girelli est incapable de s’exprimer loin de la surface de réparation. Pour s’en convaincre, il suffit de se remémorer son tir de plus de 35 mètres, en janvier contre la France.

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

J-200 avant le coup d’envoi !

19 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Les Pays-Bas qualifiés (1-1)

13 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Miedema, arme fatale des Pays-Bas

06 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Neid au tapis, la Norvège au paradis

19 oct. 2018