Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Les champions passent avec des frissons

Celia Sasic, Leonie Maier and Nadine Angerer of Germany celebrate
© Getty Images

LE FILM DE LA JOURNÉE - Au bout du compte, les favoris l'ont emporté, mais le public canadien n'aurait pas pu rêver scénarios plus serrés pour la première journée des quarts de finale. L'Allemagne a égalisé dans les dernières minutes d'une partie largement dominée par la France, avant de s'imposer aux tirs au but grâce à la parade décisive de Nadine Angerer. Dans le dernier carré, la Nationalm*annschaft *trouvera sur sa route les États-Unis, difficiles vainqueurs de la RP Chine (1:0). Depuis la première édition de l'épreuve, les Américaines n'ont encore jamais manqué à l'appel des demi-finales.

Résultats
*
Quarts de finale
*Allemagne 1:1 (5:4 t.a.b.) France
RP Chine 0:1 États-Unis

Le but du jour
*
RP Chine 0:1 États-Unis, Carli Lloyd (51')
*Toujours présente dans les grandes occasions, Carli Lloyd a fait honneur à sa réputation en inscrivant le but décisif au retour des vestiaires. Profitant d'un centre aérien de Julie Johnston, la milieu de terrain s'est fendue d'une s'est envolée pour propulser une tête puissante au ras du poteau. Cette frappe victorieuse et la qualification qui en découle lui ont permis de fêter dignement sa 200ème apparition sous le maillot des États-Unis.

*Moments-clefs *
*Aux absentes : *Depuis le début du tournoi, les joueuses rivalisent d'ingéniosité pour saluer leurs coéquipières absentes. Anja Mittag arborait ainsi une photo de Fatmire Alushi sur ses écouteurs. La joueuse du Paris Saint-Germain avait dû renoncer au dernier moment à faire le voyage au Canada, après avoir appris qu'elle était enceinte. Employée par la télévision allemande, Kim Kulig était quant à elle présente dans les tribunes du stade olympique de Montréal. Cette dernière a peut-être apporté à la *Mannschaft *le petit brin de chance qui lui avait fait défaut au même stade de la compétition il y a quatre ans. À l'époque, le pays hôte avait été éliminé par le Japon. Victime d'une grave blessure au genou, Kulig n'avait pas terminé le match à Wolfsbourg.   

Retour vers le futur : Seize ans après leur finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, les États-Unis et la RP Chine ont renoué le fil de leur rivalité dans cette compétition. En 1999, les Américaines l'avaient emporté aux tirs au but au terme d'un nul vierge, devant un public record. Pendant 45 minutes, les spectateurs ont cru assister à une réédition, jusqu'à ce que Carli Lloyd débloque la situation en début de seconde mi-temps. Si l'on était loin de l'affluence du Rose Bowl de Pasadena (90 000 personnes), les *Stars and Stripes *ont bénéficié d'un important soutien à Ottawa. Deux acteurs importants de l'édition 1999 avaient fait le déplacement au Canada. Brandi Chastain, auteure du tir au but décisif, a mis en ligne une photo d'elle en tribune au milieu de sa famille, tandis que l'ancien sélectionneur Tony DiCicco commentait le match pour la télévision américaine.

*Un penalty qui coûte cher : * L'égalisation allemande à six minutes du terme a coûté cher à la France, à plus d'un titre. Le penalty transformé par Celia Sasic a forcé les deux équipes à disputer la prolongation et ouvert la voie du succès allemand aux tirs au but. Cette dernière porte donc sa série d'invincibilité face à des adversaires européens à neuf matches. Les *Bleues *sont sans doute d'autant plus déçues qu'elles n'ignorent pas que les quatre équipes à avoir battu l'Allemagne dans un match à élimination directe de la Coupe du Monde Féminine ont toutes remporté le trophée.

La stat
13
- Les États-Unis n'ont jamais perdu face à un représentant asiatique en Coupe du Monde Féminine, soit une série d'invincibilité de 13 matches.  

Entendu… *
"C'est toujours le problème de cette équipe, l'efficacité. On a eu trois ou quatre grosses occasions, il faut en mettre deux, on ne l'a pas fait. On domine notre sujet mais on a gâché beaucoup d'occasions"
  - *Philippe Bergeroo, sélectionneur de la France **

*A venir *
Quarts de finale
*Samedi 27 juin
*Australie-Japon (Commonwealth Stadium, Edmonton, 14h00)
Angleterre-Canada (BC Place Stadium, Vancouver, 16h30)

(Horaires en heure locale)

Explorer le sujet

Articles recommandés

RP Chine 0:1 Etats-Unis en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

RP Chine 0:1 Etats-Unis en vidéo

27 juin 2015

Allemagne 1:1, 5:4 t.a.b. France en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Allemagne 1:1, 5:4 t.a.b. France en vidéo

27 juin 2015

Australia goalkeeper Lydia Williams

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Williams toujours prête à bondir et boxer

26 juin 2015

RP Chine - Etats-Unis en images

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

RP Chine - Etats-Unis en images

26 juin 2015

Allemagne - France en images

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Allemagne - France en images

26 juin 2015