Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019 - #LaGrandeFinale

Les USA grands gagnants de #LaGrandeFinale

USA players celebrate with the trophy 
© Getty Images
  • Les États-Unis s’imposent 2-0 face aux Pays-Bas et décrochent leur quatrième #FIFAWWC
  • Un penalty de Megan Rapinoe et une superbe frappe de Rose Lavelle ont fait la différence
  • Réactions et plus sur le Live Blog #USANED

Pendant une heure à Lyon, les Pays-Bas ont fait jeu égal avec leur adversaire et menacé de créer une énorme surprise dans #LaGrandeFinale, mais les Américaines ont fini par passer à la vitesse supérieure pour s’imposer 2-0 et soulever le trophée de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ pour la quatrième fois.

Sari van Veenendaal a livré une performance héroïque dans le but des Oranjeleeuwinnen, qui ont eu le mérite de déstabiliser la défense américaine à plusieurs reprises grâce à des contres le plus souvent menés par Lieke Martens et Vivianne Miedema. Mais lorsqu’Alex Morgan a obtenu un penalty à la 61ème minute, Megan Rapinoe n’a pas tremblé. À partir de là, les Américaines ont pris l’ascendant. Rose Lavelle n’a pas tardé à doubler la mise, au terme d’une action somptueuse.

En fin de rencontre, Rapinoe a quitté le terrain sous les acclamations du public. Les Néerlandaises n’ont pas démérité non plus et donné beaucoup de fil à retordre à cette machine américaine. Mais il était dit que #LaGrandeFinale ne pourrait pas échapper à l’équipe qui, plus que toutes les autres, a brillé tout au long du tournoi. Félicitations aux États-Unis !

Megan Rapinoe of the USA celebrates with teammates after scoring her team's first goal
© Getty Images

États-Unis 2-0 Pays-Bas

Analyse des reporters d’équipe

Erin Fish
Les Stars and Stripes sont arrivées en France avec un seul et unique but : soulever à nouveau le trophée. Les Américaines ont dû faire face à l’adversité tout au long du tournoi, mais elles ont su ignorer les interférences, se concentrer sur leur tâche et remplir leur mission. Face aux Néerlandaises, elles ont livré une performance impressionnante. Les deux équipes ont fait preuve d’une rage de vaincre incroyable, mais le sort de la rencontre a basculé en faveur des tenantes du titre suite à une faute de Stefanie van der Gragt. Dans la foulée, Megan Rapinoe a transformé le penalty accordé par l’arbitre. Par la suite, Rose Lavelle a donné une avance plus confortable à son équipe grâce à une frappe limpide. Jill Ellis et ses joueuses quittent la France en championnes, après avoir offert à la sélection américaine sa quatrième étoile.

Emma Coolen
Les Pays-Bas ont résisté aux États-Unis pendant une heure et n’ont pas à rougir de leur performance. Sari van Veenendaal a livré un match énorme. Plus généralement, les Oranjeleeuwinnen ont réussi à se créer de bonnes occasions en contre. Malheureusement pour elles, la fatigue et le talent des Américaines ont fini par faire la différence.

Suivez la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

sur Twitter | Facebook | Instagram

Explorer le sujet