Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019 - Japon

Sugasawa, la revanche en tête

Yuika Sugasawa of Japan celebrates
© Getty Images
  • Yuika Sugasawa est attaquante de l'équipe du Japon
  • Elle veut se racheter après une performance décevante sur le plan personnel à Canada 2015
  • Elle vise le sacre final à France 2019

La force physique n'a jamais été l'apanage des attaquantes japonaises, beaucoup plus réputées pour leur technique et leur vitesse. Mais les Nadeshiko disposent en la personne de Yuika Sugasawa d'une spécialiste des ballons aériens parfaitement équipée pour aller défier les défenseuses centrales adverses.

Du haut de son mètre 68, la joueuse de 28 ans fait partie des plus grandes de l'effectif qu'Asako Takakura a emmené à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™. Cela ne l'empêche pas la pensionnaire des Urawa Reds d'être à la fois rapide et habile balle au pied.

Ces qualités ont été mises en évidence lors de la finale du tournoi de football féminin des Jeux Asiatiques 2018. Face à une équipe de RP Chine au grand complet, les Japonaises n'arrivaient pas à trouver la faille, jusqu'à une contre-attaque menée à la dernière minute et conclue d'une tête plongeante victorieuse de Sugasawa, sur un centre d'Emi Nakajima. Il n'en a pas fallu plus pour offrir le trophée continental aux Nipponnes.

"C'est l'un des buts internationaux les plus mémorables de ma carrière ", confie Sugasawa à FIFA.com. "Ça montre quel genre de buteuse je suis. Je saisis la moindre opportunité qui se présente. J'ai une bonne force physique et j'en profite au maximum, en particulier dans le jeu aérien."

"Pour être honnête, je ne travaille pas les têtes plus que les autres aspects de mon jeu" ajoute-elle. "Mais à l'entraînement, je suis particulièrement attentive dans le jeu aérien. Pour moi, le plus important est d'abord d'anticiper la réaction de mon adversaire, et ensuite de déclencher le geste au bon moment."

Le Japon débutera sa campagne à France 2019 contre l'Argentine le 10 juin, avant d'affronter l'Écosse et l'Angleterre dans le Groupe D. Pour Sugasawa, la clé pour rivaliser avec des joueuses sud-américaines et européennes physiquement plus fortes est la préparation.

"Ce serait de l'autodestruction d'aller au duel contre elles sans réfléchir. Elles sont tout simplement plus grandes et plus fortes que nous. En tant qu'attaquante, j'ai besoin de beaucoup réfléchir avant d'attaquer," explique-t-elle. "Par exemple, je dois sauter avant elles et déclencher mon geste très précisément si je veux avoir une chance de marquer. Vous ne pouvez pas vous permettre de les laisser jouer comme elles veulent."

Sugasawa a émergé sur la scène nationale en 2014, lorsqu'elle est devenue meilleure buteuse de la J.League cette saison-là. Elle a récidivé l'année suivante, ce qui lui a permis d'intégrer l'effectif japonais pour Canada 2015. Sugasawa a fait quatre apparitions lors de sa première Coupe du Monde Féminine de la FIFA, inscrivant même le but de la victoire… de la tête contre le Cameroun.

"C'était ma première Coupe du Monde Féminine", se souvient-elle. "Je n'ai pas bien joué. Je n'avais pas d'expérience et je n'ai tout simplement pas su trouver mes marques dans un événement de cette ampleur. En plus, je n'étais pas au mieux, ni techniquement, ni physiquement."

Aujourd'hui, à quelques jours du coup d'envoi de France 2019, Sugasawa a une nouvelle occasion de faire ses preuves sur la plus grande scène du football féminin international. "En tant qu'attaquante, mon devoir est de marquer des buts, mais je dois aussi aider mes coéquipières", explique-t-elle. "Je ferai tout ce que je peux pour aider l'équipe.

"Collectivement, gagner la Coupe du Monde est l'objectif ultime. Les défis auxquels nous allons être confrontées en France vont être difficile à relever" annonce-t-elle avant de conclure : "Tout ce que nous avons à faire, c'est de nous concentrer sur un match à la fois. Si nous travaillons dur et que nous jouons bien collectivement, les résultats seront au bout. J'adorerais aller en finale et la gagner."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Yuka Momiki #15 of Japan follows the play against Brazil 

France 2019 - Jpon

Momiki vise le toit du monde avec le Japon

03 mai 2019

Homare Sawa of Japan scores her teams second goal

CM Féminine - Le plus beau but ?

Sawa, du talent dans le talon

25 avr. 2019

Homare Sawa of Japan in action during the FIFA Women's World Cup 2011 

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011™

Sawa, pour le titre et pour le Japon

17 juil. 2011

Japon 2:1 Cameroun en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Japon 2:1 Cameroun en vidéo

13 juin 2015

Etats-Unis 5:2 Japon en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Etats-Unis 5:2 Japon en vidéo

06 juil. 2015