Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Li Ying élève son niveau quand il le faut

© Getty Images
  • ​Li Ying a signé cinq réalisations en trois matches en Coupe d'Asie Féminine
  • La RP Chine vise un neuvième titre continental
  • L'attaquante espère ouvrir son compteur en Coupe du Monde Féminine

Brillante depuis le début de la Coupe d'Asie des Féminine de l'AFC, Jordanie 2018, Li Ying a grandement aidé la RP Chine à se qualifier pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™, grâce à cinq buts lors de ses trois premiers matches.

"Je ne fais que mon travail", assure pourtant modestement la joueuse de 25 ans à FIFA.com, sa qualification en poche. "Je dois avant tout mes buts à notre collectif. Et le niveau de nos adversaires durant la phase de groupes n'était pas si élevé et nous étions favorites", précise-t-elle à propos des trois matches remportés contre les Philippines, la Thaïlande et la Jordanie.

"Le prochain match sera un vrai test pour moi", annonce-t-elle à propos de la demi-finale contre le Japon, tenant du titre. "On peut prouver sa valeur uniquement contre une opposition de taille. Nous sommes venues ici non seulement pour décrocher un billet qualificatif pour la Coupe du Monde Féminine mais aussi pour remporter la compétition."

Des entraînements au masculin
Les buts de Ying en Jordanie ont mis en lumière sa frappe puissante, qui n'a laissé aucune chance aux gardiennes adverses jusqu'à présent. L'attaquante a également montré une autre facette de son talent dans le match d'ouverture contre la Thaïlande (4:0) en s'infiltrant dans la surface de réparation, avant d’expédier le ballon au fond des filets. "Ying est impressionnante", juge Li Huajun, son ancien entraîneur en club. "Sa soif de buts est intarissable. Elle peut marquer aussi bien d'une tête plongeante que d'une bicyclette."

Née à Chongqing, Ying a été repérée par un entraîneur de son école. Mais en l'absence d'équipe féminine, elle a dû s'entraîner et jouer avec ses homologues masculins. Cette première expérience a fait d'elle une joueuse solide lorsqu'elle a débuté sa carrière professionnelle à Hangzhou."Le football est un sport de compétition. Je me suis entraînée et j'ai joué avec des garçons pendant plusieurs années, ce qui explique peut-être que je ne crains pas mes adversaires. Je n'abandonne jamais et je repousse mes limites pour marquer et gagner", affirme-t-elle.

Le talent de Ying n'est pas passé inaperçu puisque l'attaquante a été appelée en sélection nationale très tôt. Elle a fait ses débuts dans une compétition de la FIFA en 2012, à l'occasion de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA au Japon. Peu après, la Chinoise a été convoquée sans surprise en équipe nationale. Dans la foulée, elle a participé à sa première Coupe du Monde Féminine, en 2015 au Canada.

Des objectifs pour France 2019
Alors qu'elle était en constante progression, Ying a connu une série de graves blessures. "J'ai toujours tout donné sur le terrain. Mon style de jeu m'a exposée aux blessures. Je me sentais très triste à chaque fois que j'étais mise sur la touche en raison d'un souci physique. Mais ça fait partie du jeu. J'ai fait de mon mieux pour revenir et pour maintenir ma forme", explique-t-elle. "La concurrence est rude dans le groupe. L'équipe dispose de bonnes attaquantes, chacune avec ses forces et ses qualités. Je ne suis peut-être pas la meilleure, mais je suis sûrement celle qui travaille le plus."

Après une succession de hauts et de bas, Ying arrive à maturité et retrouve une forme impressionnante. Dynamisée par la qualification de la RP Chine pour France 2019, elle espère naturellement débloquer son compteur en Coupe du Monde Féminine. "Il faut se fixer de nouveaux objectifs à chaque compétition. Je n'ai pas réussi à trouver le chemin des filets lors de la dernière édition. Pour France 2019, j'espère inscrire mon premier but en Coupe du Monde et aider mon équipe à réaliser une bonne performance", conclut-elle.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Éclosion précoce pour les Roses d'Acier

10 avr. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

La RP Chine ouvre la route

09 avr. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

L'Australie et le Japon y seront

13 avr. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

La Thaïlande reste dans la cour des grandes

12 avr. 2018