Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019

Logique anglaise, exploit italien et triplé brésilien

Nikita Parris of England celebrates after scoring her team's first goal
© Getty Images
  • L'Italie signe son grand retour dans la compétition de manière renversante contre l'Australie
  • Cristiane réussit un triplé pour le Brésil ; l'Angleterre s'impose contre un vieux rival
  • Réaction et plus : Live Blogs de #AUSITA, #BRAJAM et #ENGSCO

L'Italie a fait la une de la troisième journée de la Coupe du Monde de la FIFA, France 2019 en produisant la première grande surprise du tournoi.

Après le doublé de Barbara Bonansea pour les Azzurre, Cristiane a fait encore mieux avec le Brésil. Les finalistes de l'édition 2007 ont montré que leurs résultats moyens récemment n'étaient plus qu'un mauvais souvenir. En l'absence de Marta, elles ont facilement surmonté l'obstacle jamaïcain. Dans le dernier match de la journée, l'Angleterre a d'abord mené de deux buts, avant de se faire une frayeur lorsque l'Écosse a réduit l'écart à 11 minutes de la fin du temps réglementaire.

Australie 1-2 Italie

Analyse des reporters d'équipe

Peter Smith (AUS)
Performance mitigée de la part de l'Australie qui, après un départ hésitant, s'est montrée dangereuse tout au long de la première mi-temps. Mais après avoir survécu à deux décisions délicates grâce à la VAR, les Matildas ont perdu leur rythme en deuxième période et ont été punies dans les dernières secondes. L'équipe a concédé huit buts au cours de ses deux dernières sorties avant celle d'aujourd'hui, et elle s'est montrée friable à plusieurs reprises contre l'Italie.

Sonja Nikcevic (ITA)
Avant ce match, le sélectionneur de l'Australie avait dit qu'il craignait l'Italie, et les Azzurre ont montré qu'il avait raison. L'Italie n'a pas été intimidée par l'un des outsiders de la compétition et pour son retour tant attendu dans l'épreuve, elle a assuré le spectacle. Le but de Barbara Bonansea à la cinquième minute du temps additionnel de la deuxième période a conclu un match de rêve pour les Italiennes, et leur célébration sur le terrain a montré à quel point ce résultat comptait pour elle.

Brésil 3-0 Jamaïque

Analyse des reporters d'équipe

Giancarlo Giampietro (BRA)
Sous les yeux de Marta, qui avait pris place sur le banc, le Brésil a montré tout son talent dans le secteur offensif. Cristiane, qui a débuté à la place de Marta, a inscrit le premier triplé de la Seleção en Coupe du Monde Féminine de la FIFA depuis 1999, et le quatuor offensif complété par Beatriz, Andressa et Debinha a plutôt bien fonctionné. Les Brésiliennes ont bien contrôlé le match et dans l'ensemble, leur première prestation dans cette Coupe du Monde a été très aboutie.

Kayon Davis (JAM)
Match décevant pour les Reggae Girlz. Les Jamaïcaines ont abordé la rencontre avec confiance, mais c'est l'expérience de leurs adversaires, emmenées par Cristiane et Formiga, qui a fait la différence. Le trio composé de Shaw, Carter et Matthews a montré de belles choses en attaque, mais les Caribéennes ont péché en défense. Elles vont devoir revoir leur copie sur le plan tactique.

Angleterre 2-1 Écosse

Analyse des reporters d'équipe

Laure James (ENG)
Phil Neville a souvent parlé de la confiance en elles-mêmes que possèdent ses joueuses, et cette confrontation avec les rivales écossaises semblait être l'occasion idéale de le montrer. Mais les Anglaises ont été trop complaisantes à l'égard de la buteuse écossaise, Claire Emslie. L'attaquante n'a cessé de prendre les espaces dans le dos des latérales anglaises et cela a payé. Dans l'ensemble cependant, l'Angleterre a remporté son premier match dans la compétition grâce à une belle collaboration entre Lucy Bronze et Nikita Parris, un milieu de terrain créatif et une fin de match bien gérée.

Aileen Larkin (SCO)
Les Écossaises seront forcément déçues de ne pas avoir pris un point, car elles ont montré qu'elles étaient à la hauteur du défi proposé. Au vu de la prestation des leurs face à la troisième équipe au Classement mondial féminin, les fans de l'Écosse peuvent entretenir beaucoup d'espoir en vue des deux derniers matches de leur équipe dans le Groupe D.

Lire également

Les reporters d'équipe de la #FIFAWWC sur Twitter

À venir

10 juin

Argentine - Japon, Groupe D, Paris, 18h00
Canada - Cameroun, Groupe E, Montpellier, 21h00

Suivez la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

sur Twitter | Facebook | Instagram

Explorer le sujet

Articles recommandés

France 2019 : Australie 1-2 Italie

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

France 2019 : Australie 1-2 Italie

09 juin 2019

France 2019 : Brésil 3-0 Jamaïque en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

France 2019 : Brésil 3-0 Jamaïque en vidéo

09 juin 2019

Lisa-Marie Utland of Norway celebrates with teammates after scoring

France 2019

L'Europe débute en force

08 juin 2019