Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019 - OFC

Longe attente et grand espoir pour les Samoa américaines

American Samoa women's team ahead of the 2018 OFC Women's Championship qualifiers
© Others
  • Début des qualifications en Océanie pour France 2019
  • Les Samoa américaines de retour après plus de 10 ans d'absence
  • Le représentant de l'OFC pour France 2019 sera connu en novembre

Il a fallu attendre 11 longues années pour que les Samoa américaines disputent à nouveau une compétition féminine de l'OFC. L'Océanie lance sa campagne de qualification pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ avec un tour préliminaire à quatre équipes entre les Fidji (hôte), les Îles Salomon et le Vanuatu. Une seule équipe se qualifiera pour le championnat continental de novembre où un seul billet pour France 2019 sera en jeu.

Quel que soit le résultat à Lautoka, la participation au tour préliminaire représente déjà une victoire pour les Samoa américaines, territoire non incorporé des États-Unis, composé de cinq îles et d'une poignée d'atolls. Cette région retirée du Pacifique a toutes les difficultés du monde pour mettre en place une équipe de football internationale. Même le court voyage vers les Fidji pourrait provoquer un choc des cultures chez certaines joueuses.

La famille d'abord

L'équipe masculine a essuyé une défaite record en 2001 avant de signer la toute première victoire de son histoire dix ans plus tard. Il y a trois ans, les Samoans remettaient ça, mais une dose de malchance et la différence de buts les privaient d'une qualification lors des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018™.

Aujourd'hui, l'architecte de cet exploit est de retour, cette fois pour aider l'équipe féminine à faire des vagues. Larry Mana’o va ainsi devenir l'un des rares entraîneurs à avoir dirigé ses troupes en éliminatoires de Coupe du Monde masculine et féminine.

Comme en 2015 déjà, Mana’o a déniché des joueuses aux États-Unis, mais a aussi cherché des renforts plus près de lui. Son équipe comporte en effet trois de ses filles et une nièce. Mais ces joueuses ont tout à fait leur place dans l'équipe. Les sœurs Alma et Ava Mana’o ont déjà représenté leur pays en 2011, lors de la participation des Samoa américaines aux Jeux du Pacifique.

"Notre équipe a été transformée. Il y a plus de styles de joueuses différentes venant de différents endroits", explique Mana’o. "Nous n'avons pas eu beaucoup de temps pour nous préparer, mais je pense que les joueuses s'entendent mieux que celles que nous avons choisies pour aller en Nouvelle-Calédonie en 2011. À vrai dire, c'est le jour et la nuit. Cette équipe est vraiment plus forte. Cette fois, l'état d'esprit, l'entente et les qualités techniques des joueuses nous ont permis de mieux nous préparer."

*Plus de 20 ans d'attente
*

La dernière participation des Samoa américaines à une phase qualificative de Coupe du Monde Féminine remonte à 1997, pour deux matches et zéro but inscrit. Cette année, les joueuses ont réalisé leurs préparatifs au siège de l'Association, dans la capitale Pago Pago. L'équipe, qui comporte plusieurs joueuses ayant participé au Championnat féminine U-16 de l'OFC l'an dernier, a passé la semaine aux Samoa pour y disputer deux matches de préparation.

"Pas mal de ces filles sont plus jeunes que celles qu'on prenait avec nous chez les A dans le passé, donc ce sera une expérience positive quoi qu'il arrive", ajoute Mana’o.

Le Vanuatu est favori pour cette compétition, surtout après avoir remporté les Mini-Jeux du Pacifique l'année dernière, chez lui. Mais les Fidji, battus de peu en finale, ont injecté des ressources importantes pour développer leur équipe nationale ces dernières années et seront difficiles à battre à domicile.

Qualifications de la Coupe des Nations féminine de l'OFC
Lautoka (Fidji) - 24-30 août
Samoa américaines, Fidji, Îles Salomon et Vanuatu
Le vainqueur se qualifie pour la phase finale

Coupe des Nations féminine de l'OFC
Koné, Nouméa, Lifou, Mare (Nouvelle-Calédonie) - 18 novembre-1er décembre
Îles Cook, Nouvelle-Calédonie, Nouvelle-Zélande, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Samoa, Tahiti, Tonga et le vainqueur des qualifications
Le vainqueur se qualifie pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ et pour le Tournoi Olympique de Football Féminin 2020

Explorer le sujet

Articles recommandés