Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019

Macdonald : "Chez moi, le football est une religion"

Singer Amy MacDonald sings during the FIFA Ballon d'Or Gala 2013 at Congress House on January 07, 2013 in Zurich, Switzerland. 
© Getty Images
  • Amy Macdonald a vendu des millions de disques
  • Passionnée de football, elle est supportrice de la sélection féminine écossaise
  • Elle évoque l’impact que pourrait avoir France 2019

"Qu'est-ce que t'y connais au football ?"

Amy Macdonald connaît la chanson. Mais cette fois, elle n’a pas hésité à riposter face à cette attaque accompagnée d’insultes, en réponse à l’un de ses tweets concernant la sélection nationale écossaise. "Une femme qui exprime son opinion sur le sport, ça a dû perturber ton petit esprit étroit", a rétorqué la chanteuse.

Si ce malotru s’était renseigné sur l'artiste avant de l'invectiver sur Twitter, il aurait découvert que Macdonald est une véritable experte en la matière. Fervente supportrice de l’équipe d’Écosse et des Rangers, elle a passé son enfance à épier tout ce qui se passait sur la planète football, qu’elle n’a jamais quittée depuis.

Macdonald a par ailleurs participé à la cérémonie FIFA Ballon d'Or 2013. "C’était un moment magique", raconte-elle à ce sujet, le sourire aux lèvres. Elle est également mariée à Richard Foster, défenseur du club de Saint Johnstone.

"Chez moi, le football est une religion", confie-t-elle à FIFA.com. "Je suis passée de la simple supportrice à la vraie fan inconditionnelle qui sait tout ce qui se passe en coulisse. Et certaines histoires ne sont pas très glorieuses !"

La récente qualification inédite de l’Écosse pour la prochaine Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ a cependant ravivé l’amour entre Macdonald et le ballon rond.

Kerr : Cinq secrets du succès écossais

Lire également

Kerr : Cinq secrets du succès écossais

"C’est incroyable", s’exclame-t-elle. "Jamais auparavant nous n’avions autant parlé du football féminin en Écosse. Il y a un profond respect et un grand enthousiasme autour de ces femmes, qui nous rendent tous fiers. Les gens attendent avec impatience le début de la compétition. C’est génial", s'exclame-t-elle.

"J’avais dix ans lors de la dernière participation de l'équipe masculine d'Écosse à une Coupe du Monde, à l'occasion de France 1998. Je m’en souviens comme si c’était hier. Depuis, nous avons rarement eu un effectif d’un tel niveau. En tant que femme, je suis ravie que ce soit la sélection féminine qui donne le ton aujourd’hui. Ce groupe est exemplaire. Ce sont de fantastiques modèles pour toutes les femmes et les jeunes filles."

L’esprit, le talent et la réussite des protégées de Shelley Kerr ont incontestablement transformé le paysage footballistique et les mentalités en Écosse. Les joueuses sont plus largement acceptées et soutenues par le public, ce qui, comme Macdonald le sait par expérience, était attendu depuis longtemps.

"Ma sœur était très douée pour le football, bien plus que moi. Elle faisait partie de l’équipe de l’école. Elle était la seule fille et se faisait quelque peu persécuter. C’était très difficile. Elle a fini par arrêter de jouer car cela n’en valait vraiment pas la peine", explique-t-elle.

"Mais la situation n’a cessé de s’améliorer depuis. Je pense que cette Coupe du Monde est essentielle pour donner envie aux jeunes filles de pratiquer ce sport et qu’elle doit être accueillie à bras ouverts", ajoute la chanteuse de 31 ans.

Nombreux sont ceux qui espèrent un impact encore plus retentissant. Ce tournoi permettra-t-il, par exemple, de mettre fin à certaines idées désuètes et aux abus insensés auxquels font face les footballeuses, les journalistes et les supportrices, y compris Macdonald ?

"Je l’espère", affirme l’Écossaise. "De gros progrès ont été accomplis récemment. Je pense tout d’abord à ces commentatrices de football exceptionnelles qui ont fait irruption à la télévision britannique. Les connaissances évidentes de ces femmes prouvent, ou doivent prouver, à tous ceux qui nous répondent 'Qu’est-ce que tu y connais ?' que cette phrase est totalement archaïque."

"Cette Coupe du Monde sera également très bénéfique sur ce point, j’en suis persuadée. En voyant ces merveilleuses athlètes participer à un si grand rendez-vous, les gens n’auront pas d’autre choix que de passer outre leurs préjugés."

Singer Amy MacDonald sings Scotland's national anthem at Hampden Park.

L’épreuve reine ainsi que la qualification de l’Écosse ont grandement inspiré Amy Macdonald, à tel point qu’elle a sorti une version remixée de son tube 'Woman of the World', en l'honneur de ces femmes. Abordant l’indépendance et l’émancipation, cette chanson semble trouver le ton juste.

"Ce titre colle parfaitement à l’exploit des Écossaises", déclare-t-elle. "Lorsque je l’ai écrit, je parlais simplement de moi et du combat qu’il faut parfois mener en tant que femme. Ce constat est vrai aussi bien dans le monde de la musique que dans le football. Je pense que toutes les femmes pourront se reconnaître, quel que soit leur milieu."

"Cette inversion de la tendance dans la musique, dans le football et dans bien d’autres domaines, je l’espère, est très encourageante. Avec tout ce qui s’est passé au cours des dernières années, les femmes semblent enfin montrer de quoi elles sont capables. La qualification de l’équipe féminine d’Écosse pour la Coupe du Monde ne pouvait pas tomber mieux. J’attends cet événement avec impatience."

GBX et Amy Macdonald ont produit une version remixée de ‘Woman of the World’ en hommage à la sélection écossaise qui disputera la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019. Vous pourrez pré-commander le titre dès le vendredi 7 juin, une semaine avant la sortie officielle le 14 juin, ici.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Rachel Corsie

France 2019 - Écosse

Corsie fixe des objectifs mais pas de limites

27 mai 2019

Erin Cuthbert in action for Scotland. Image courtesy of the Scottish Football Association.

France 2019 - Ecosse

Cuthbert, le nouveau visage de l’Écosse

11 janv. 2019

Caroline Weir of Scotland celebrates scoring her side's first goal

France 2019 - Ecosse

L'Ecosse se met au Weir

08 mai 2019

Shelley Kerr, coach of Scotland women's national team. Photo courtesy of the Scottish Football Association.

France 2019 - Ecosse

Kerr : Les secrets du succès écossais

26 sept. 2018

L'histoire de Julie "Air Scotland" Fleeting

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

L'histoire de Julie "Air Scotland" Fleeting

25 avr. 2019

Le Trophée en Ecosse

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Le Trophée en Ecosse

03 mai 2019

Caroline Weir : "J'ai toujours rêvé de jouer une Coupe du Monde"

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Caroline Weir : "J'ai toujours rêvé de jouer une C...

08 mai 2019