Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Maier espère le meilleur après le pire

Leonie Maier of Germany
© Getty Images

* "Sur le coup, c'était un choc énorme. Je n'avais encore jamais subi de blessure aussi grave", explique Leonie Maier en évoquant sa déchirure des ligaments croisés au micro de *FIFA.com. L'accident est survenu le 11 mars 2014, à l'occasion d'un entraînement avec l'Allemagne. Les mois qui ont suivi ont évidemment été très durs pour la joueuse de 22 ans. Comme toujours dans ce cas, de longues semaines de rééducation ont suivi l'indispensable opération.  

Maier n'a pas compté ses heures dans l'espoir de revenir au plus vite à la compétition. "J'ai fait ma rééducation chez moi, à Stuttgart. J'étais là tous les jours. Quand j'ai pu me débarrasser des béquilles et diversifier mes exercices, je faisais deux séances par jour. Petit à petit, les choses sont revenues à la normale", poursuit-elle lorsqu'on l'interroge sur le temps consacré à sa guérison.

Ces propos illustrent parfaitement l'état d'esprit de l'arrière latérale qui, malgré ce rude coup du sort, ne s'est jamais laissé abattre. Résolument optimiste, elle s'est convaincue que toutes les expériences sont bonnes à prendre. "J'ai profité de chaque jour de rééducation. La première fois que j'ai transpiré, j'étais folle de joie. C'était la preuve que je pouvais à nouveau me dépenser."   

Si Maier n'a jamais baissé les bras, c'est aussi parce qu'elle nourrissait de grandes ambitions avec le Bayern Munich et en Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™. "C'est vrai, j'avais les yeux fixés sur cette échéance. J'ai toujours cru en moi-même. Je suis restée positive et je n'ai jamais voulu envisager que je ne serais pas du voyage", assure-t-elle.  

La volonté récompensée
Cette détermination à toute épreuve a fini par payer. Après sept mois d'efforts, Maier foulait à nouveau les pelouses sous le maillot du club bavarois. Peu après, elle retrouvait l'équipe nationale, et sa convocation pour le rendez-vous mondial a suivi en toute logique. Désormais indispensable au poste de latérale droite, elle est également précieuse offensivement. Face à la France, son tir repoussé de la main par Amel Majri avait amené le penalty synonyme d'égalisation allemande. Dans la foulée, la Nationalm*annschaft *a arraché la prolongation, avant d'obtenir sa qualification aux tirs au but. "On a vu ce qu'on pouvait faire, avec un peu de volonté", juget-elle. "Nous avons connu des difficultés contre la France, mais nous n'avons rien lâché et nous sommes revenues."

Du courage, il en faudra certainement encore pour affronter les États-Unis en demi-finale. Maier juge les Américaines "plus fortes mentalement et physiquement" que les Françaises, qui se sont pourtant montrées "très convaincantes dans le jeu". Cette affiche sera aussi l'occasion pour l'Allemande d'oublier l'une des grosses désillusions de sa jeune carrière. En finale de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012, Maier et ses coéquipières s'étaient inclinées face aux Stars and Stripes. "Ce match sera très différent de l'autre", coupe-t-elle. "Les deux formations n'ont rien à voir. Nous sommes en équipe nationale. C'est le plus haut niveau. Deux poids lourds vont se donner la réplique et ils ne se feront aucun cadeau. Ce sera un combat terrible."

Et Maier sait se battre pour atteindre ses objectifs, et a de qui s'inspirer pour y parvenir. Peu avant son départ pour le Canada, Maier a eu la chance de rencontrer son modèle Philipp Lahm. Les deux équipes du Bayern Munich, masculine et féminine, ont remporté le championnat d'Allemagne et ont fait la fête ensemble sur la Marienplatz. "Les circonstances ne se prêtaient pas à une discussion personnelle, mais nous avons un peu parlé et les champions du monde du Bayern nous ont souhaité bonne chance", conclut Maier, espérant connaître le même destin mondial que la sélection masculine un an auparavant.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Allemagne 1:1, 5:4 t.a.b. France en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Allemagne 1:1, 5:4 t.a.b. France en vidéo

27 juin 2015

Anja Mittag of Germany challenges Ali Krieger and Christen Press of USA

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Choc des superlatifs pour un objectif

28 juin 2015

Leonie Maier (Allemagne)

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Leonie Maier (Allemagne)

29 juin 2015

Allemagne - France en images

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Allemagne - France en images

26 juin 2015