Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019 - Cameroun

Manie, plus qu'une habitude

© Getty Images
  • Christine Manie est défenseuse et capitaine du Cameroun
  • Elle a inscrit 3 buts historiques pour les Lionnes Indomptables
  • Le dernier en date : celui de la qualification pour France 2019

Le Cameroun a une grande "Manie-Tout". Après son but qui a envoyé le Cameroun aux Jeux Olympiques de Londres 2012, après celui qui a qualifié les Lionnes Indomptables pour leur première Coupe du Monde Féminine de la FIFA (2015), Christine Manie - la bien-nommée - a ajouté un nouveau but historique à sa collection !

En inscrivant dans le temps additionnel le dernier but du Match pour la Troisième Place de la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF Féminine 2018 contre le Mali, le 30 novembre dernier, Manie a définitivement ouvert au Cameroun les portes de France 2019 et a ainsi écrit de son pied droit une nouvelle page d’histoire.

"C’est incroyable et difficilement explicable. Je suis arrière centrale, je n’ai normalement pas du tout le sens du but. D’habitude, quand j’arrive devant les cages adverses, j’ai mon cerveau qui part dans tous les sens !" se marre-t-elle au micro de FIFA.com lorsqu’on évoque ces trois réalisations. "Je ne pense pas que ces buts aient fait de moi une héroïne, par contre c’est vrai que j’essaye toujours de me comporter en modèle".

Et c’est ainsi que peuvent s’expliquer ces buts venus de nulle part. Car avant d’être cette défenseuse soit disant maladroite devant un but, Christine Manie est surtout une guerrière qui sait se transcender lorsqu’il s’agit de jouer pour le Cameroun : "Ce sont d’immenses honneur et bonheur de jouer pour les couleurs de son pays. J’ai toujours donné et je donnerai toujours le meilleur de moi-même pour le Cameroun. Si je pouvais jouer en sélection jusqu’à 100 ans, je le ferais", lance-t-elle.

Elle ne fêtera "que" ses 35 ans ce 4 mai, et la capitaine des Lionnes sera bien présente, sauf énorme surprise, à la Coupe du Monde Féminine 2019. Battues en huitièmes de finale par la RP Chine (1-0) à Canada 2015, Manie et ses amies espèrent faire mieux en France, mais pas seulement : "On veut prendre du plaisir et essayer d’élever encore le niveau du football féminin. Notre discipline prend de l’ampleur, elle est de plus en plus suivie et médiatisée. Soyons à la hauteur de cet engouement et répondons y en offrant du beau jeu et du spectacle !"

Quel match ? Où ? Quand ?
Canada - Cameroun Stade de la Mosson, Montpellier 10 juin
Pays-Bas - Cameroun Stade du Hainaut, Valenciennes 15 juin
Cameroun - Nouvelle-Zélande Stade de la Mosson, Montpellier 20 juin

Il va forcément y en avoir de cela dans leur groupe E où se mêlent également le Canada, la Nouvelle-Zélande et les Pays-Bas. Un groupe relevé et ouvert où retrouvailles et oppositions de styles sont au programme. "L’objectif est tout simplement de faire une bonne campagne, de donner le meilleur, et de n’avoir aucun regret" résume la joueuse de Nancy, passée précédemment par la Biélorussie (FK Minsk) et par la Roumanie (Olimpia Cluj).

Teinté de prudence et d’ambition, ce discours est tout simplement celui d’une capitaine. Ce rôle, elle le tient depuis quatre ans, et il lui tient à cœur : "Le simple fait de prendre part à une Coupe du Monde est quelque chose d’extraordinaire ! En disputer une avec le brassard de capitaine, c’est tout absolument fantastique", explique-t-elle. "Mais attention, les responsabilités sont grandes. Il faut être exemplaire ! En Coupe du Monde, tout est exacerbé ! Il y a plus de pression, plus de tension, plus d’émotion… le rôle du capitaine est d’autant plus important. Elle doit veiller à ce que l’équipe garde son sang-froid."

Du sang-froid, n’est-ce finalement pas avec ça que Manie a pris l’habitude d’écrire l’histoire ?

Lire également

France 2019 : Billets en Prévente Visa

Explorer le sujet

Articles recommandés