Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019 - Allemagne

Marozsan, valeur sûre malgré les coups durs

Dzsenifer Marozsan of Germany carries the ball
© Getty Images
  • Infatigable sur le terrain, discrète en dehors
  • Victime d'une embolie pulmonaire, elle a failli arrêter sa carrière
  • Malheureusement, elle a déclarer forfait contre l’Espagne

De notre reporter d’équipe avec l’Allemagne, Steffen Potter

Presque toutes les grandes équipes de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ ont leur joueuse emblématique. Certaines apprécient de se retrouver au centre de l’attention, mais la meneuse de jeu allemande Dzsenifer Marozsan préfère rester discrète et laisser ses performances parler pour elle.

"Je suis un peu réservée, c’est vrai", confie l’intéressée à FIFA.com. "Sur le terrain, en revanche, je pense que je sais prendre mes responsabilités. Je n’hésite pas à me mettre en avant. Au bout du compte, l’important, c’est d’apporter sa contribution au succès du groupe." Soucieuse de ne pas trop attirer la lumière, Marozsan a rendu d’elle-même le brassard de capitaine qu’elle portait encore sous l’ère Steffi Jones.

Un titre vous manque...

La joueuse de 27 ans évolue depuis 2016 à l’Olympique Lyonnais, l’un des clubs les plus titrés d’Europe, où elle a pratiquement tout gagné. Élue joueuse de l’année trois fois de suite en Division 1, l’Allemande avoue qu’il manque encore une chose à son bonheur.

"Remporter la Coupe du Monde a toujours été mon rêve. Si je pouvais y parvenir ici, en France, ce serait évidemment un moment très particulier. Mais j’ai conscience de l’ampleur de la tâche. Beaucoup d’équipes ont comblé une partie de leur retard et le football féminin n’a jamais été aussi compétitif", affirme Marozsan. "J’ai remporté un titre mondial en catégories de jeunes (la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, en 2010), mais ce n’est pas la même chose."

Depuis, elle a manqué l’édition 2011 de l’épreuve mondiale en Allemagne pour cause de blessure. Quatre ans plus tard au Canada, sa participation a été contrariée par des problèmes au genou.

Coups d'arrêts

Victime d'une embolie pulmonaire l’été dernier, Marozsan a encore connu des heures difficiles, au point d’envisager de mettre fin à sa carrière. "Nous avons vécu des moments très durs, avec ma famille. Heureusement, tout le monde était là pour me soutenir et me donner du courage. Je suis revenue fin octobre et j’ai remporté trois titres avec mon club. Aujourd’hui, je suis en Coupe du Monde et je peux fièrement porter le maillot de la sélection."

Marozsan, qui a abordé France 2019 dans une forme ascendante, a pourtant connu un coup d’arrêt dès les premières minutes du match contre la RP Chine (1-0). Touchée au pied durant le premier quart d’heure, elle s’est efforcée de tenir sa place, mais sa participation au match de contre l’Espagne reste incertaine.

Germany v China PR: Group B - 2019 FIFA Women's World Cup France
© Getty Images

Elle espère cependant que, avec ou sans elle, l'Allemagne tracera son chemin jusqu'au dernier carré. Les demi-finales et la finale auront en effet lieu à Lyon, dans "sa" ville. "Ce serait l’occasion de jouer devant mon public. J’ai évidemment très envie de vivre ça", poursuit-elle. "Je dois dire que je n’ai jamais mangé autant de fromage qu’au cours des trois dernières années ! La nourriture en France est vraiment excellente. Je me sens vraiment très bien ici", conclut-elle, désireuse d'y rester encore une petite partie de l'été et d'y soulever enfin le trophée tant désiré.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Alexandra Popp of Germany poses for a portrait

France 2019 - Allemagne

Popp : "Nous faisons toujours partie des favorites"

07 juin 2019

Women's World Cup Daily : L'Europe dans le vif du sujet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Women's World Cup Daily : L'Europe dans le vif du ...

09 juin 2019

Women’s World Cup Daily : Cristiane voit triple

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Women’s World Cup Daily : Cristiane voit triple

10 juin 2019