Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

France 2019

Pays-Bas et Suède complètent le dernier carré

Sweden players celebrate victory
© Getty Images
  • La Suède surprend l'Allemagne et se qualifie
  • Les Néerlandaises battent l'Italie et s'invitent dans le dernier carré pour la première fois de leur histoire
  • Réactions et plus sur les Live Blogs #ITANED et #GERSWE

À l'image de la vague de chaleur qui s'est abattue sur le pays hôte, la Coupe du Monde Féminine de la FIFA commence à devenir bouillante à l'approche des demi-finales. Les Pays-Bas et la Suède ont rejoint l'Angleterre et les États-Unis dans le dernier carré.

Les Suédoises décrochent une qualification surprise en prenant le meilleur sur l'Allemagne après avoir été menées au score. Elles n'avaient plus battu les doubles championnes du monde depuis 24 ans.

Plus tôt dans la journée, les Néerlandaises avaient décroché le premier billet de leur histoire pour les demi-finales grâce à des têtes victorieuses de Vivianne Miedema et de Stefanie van der Gragt en seconde période, mettant fin à la belle série italienne. Les championnes d'Europe en titre n'avaient jamais atteint les quarts de finale d'une Coupe du Monde.

Italie 0-2 Pays-Bas

Analyse des reporters d'équipe

Sonja Nikcevic
L'Italie a donné tout ce qu'elle avait en quart de finale et la partie a été très équilibrée en première période. Après le retour des vestiaires, l'émotion a semblé prendre le dessus chez les Azzurre, alors qu'en face les championnes d'Europe ont fait parler l'expérience et le réalisme dans la finition. Il n'aura donc pas manqué grand-chose pour que le conte de fées se poursuive en demi- finale pour les Italiennes, qui se consoleront en étant assurées qu'elles ont écrit l'une des plus belles pages de cette Coupe du Monde. À leur retour au pays, elles seront accueillies comme des héroïnes, et à juste titre.

Emma Coolen
"Nous voulons entrer dans l'histoire", confiait Lieke Martens à FIFA.com en début de semaine. Les Néerlandaises l'ont fait, mais si le score a des allures de victoire nette de la part des Pays-Bas, il n'en a rien été sur le terrain. Sous une chaleur suffocante, les Oranjeleeuwinnen ont dû réaliser un exploit pour s'ouvrir les portes des demi-finales d'un tournoi qu'elles disputent seulement pour la deuxième fois. Par la même occasion, elles se qualifient aux Jeux Olympiques de l'an prochain à Tokyo, un tournoi qu'elles n'ont jamais disputé. Écrire l'histoire, cela commence à devenir une habitude pour Martens et ses coéquipières.

Allemagne 1-2 Suède

Analyse des reporters d'équipe

Steffen Potter
Malgré une phase de groupes qui s'est achevée sans but encaissé, les Allemandes ont de nouveaux étés fébriles en défense, en particulier sur les ballons longs. Cette fois, elles l'ont payé. La Suède ne s'est pas forcément montrée dominante, mais en même temps les joueuses de Martina Voss-Tecklenburg ont eu énormément de mal à se créer des occasions après les 20 premières minutes. Tout n'est cependant pas perdu pour cette équipe, au vu des jeunes talents qui ont émergé durant cette Coupe du Monde. Cela dit, les problèmes récurrents observés pendant le tournoi devront être résolus.

Alexandra Jonson
Pour la première fois en 24 ans, la Suède a réussi à battre l'Allemagne dans une compétition majeure ! Ce n'est pas rien, surtout au regard des générations illustres de Suédoises qui n'y sont pas parvenues. Cette promotion 2019 s'était juré qu'elle avait les moyens de mettre fin à la "malédiction" et ces paroles se sont traduites dans les actes. Dans la chaleur rennaise, la Suède a fait preuve d'une grande finesse en jouant souvent dans la profondeur et en appuyant là où cela faisait mal pour l'Allemagne. Avec Jakobsson et Blackstenius à la hauteur des attentes placées en elle, les Suédoises ont résisté à la pression et sont maintenant persuadées qu'elles peuvent battre n'importe qui.

Le programme

2 juillet

Angleterre – États-Unis : demi-finale, Lyon, 21:00

Articles recommandés

Megan Rapinoe of the USA celebrates

France 2019 - États-Unis

Le plein de super pour Megan

28 juin 2019