Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

Archives de la Coupe du Monde Féminine

Putsch à Portland

• Retour sur un coup de théâtre en Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2003™
• L'Allemagne détrône les États-Unis 3-0 sur la route de son premier sacre mondial
• Julie Foudy : "On aurait dit que les Allemandes avaient une douzième joueuse"

Vainqueurs de cinq éditions sur sept à eux deux, les États-Unis et l'Allemagne sont les nations les plus titrées de l'histoire de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™. Mais en 2003, seules les Stars and Stripes tenaient la vedette.

Cette année-là, les États-Unis prennent en charge l'organisation du tournoi à la dernière minute, en remplacement de la RP Chine victime d'une épidémie de SRAS. Doubles championnes du monde, tenantes du titre et équipe hôte, les Américaines attaquent l'épreuve en position de force. Elles alignent en outre une armada de stars, dont Mia Hamm, Kristine Lilly, Brandi Chastain et la jeune Abby Wambach. De son côté, l'Allemagne était rentrée bredouille de ses trois précédentes campagnes mondialistes.

Un putsch se préparait cependant, auquel Portland allait assister le 5 octobre 2003.

Quatre ans plus tôt, les Stars and Stripes avaient eu le plus grand mal à venir à bout des Allemandes. On ne s'attendait donc pas à les voir s'imposer facilement… pas plus qu'on ne s'attendait à les voir s'écrouler 0-3.

Des années plus tard, la défenseure Kate Markgraf a admis sans ambages que les Européennes leur avaient "botté les fesses". "On a souffert pendant tout le match", a-t-elle ajouté. "Elles nous ont laminées, elles étaient partout."

La supériorité des futures championnes était telle que dans un article pour ESPN, l'ancienne milieu Julie Foudy se souvient d'"avoir eu l'impression que les Allemandes avaient une douzième joueuse".

Un sentiment partagé par Hamm, qui n'a eu cette sensation qu'une seule fois dans sa carrière. "À un moment, j'ai même commencé à compter leurs joueuses", se rappelle l'emblématique attaquante. "Elles montaient en masse, j'ai passé mon temps à défendre."

La Mannschaft a remporté la Coupe du Monde en battant la Suède en finale. Quatre ans plus tard, elle deviendra la première et à ce jour, seule équipe à conserver le trophée, un véritable défi lancé aux États-Unis et à l'ensemble du football féminin.

Le saviez-vous ?

Cette demi-finale est un triomphe tactique de la sélectionneuse allemande Tina Theune-Meyer, dont les notes préparatoires fascinantes sont exposées dans la vitrine consacrée à États-Unis 2003 au Musée du Football Mondial de la FIFA.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Forward Abby Wambach #20 of USA celebrates scoring the fourth goal against Nigeria during their FIFA Women's World Cup match at Lincoln Financial Field on September 25, 2003.

Archives de la Coupe du Monde Féminine

VIDÉO : L’avènement d’Abby Wambach

15 nov. 2018

19 Jun 1999: A wide shot of the stadium during the Women's World Cup Game against Denmark and the USA at the Giants Stadium in East Rutherford, New Jersey. 

Archives de la Coupe du Monde Féminine

Grosse affluence et grande influence

21 févr. 2019

Souvenirs de Coupe du Monde : Nadine Kessler

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2003™

Souvenirs de Coupe du Monde : Nadine Kessler

05 juin 2015

La finale de 2003 : Allemagne - Suède

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2003™

La finale de 2003 : Allemagne - Suède

02 juil. 2015