Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Quatre équipes pour un dernier billet

  • Quatre équipes peuvent encore espérer se qualifier pour France 2019
  • Les demi-finales se joueront au meilleur des deux manches
  • La Belgique contre la Suisse, et les Pays-Bas, champions d’Europe, face au Danemark

Au coup d’envoi, 35 équipes figuraient sur la ligne de départ des qualifications européennes pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™. Les vainqueurs des différents groupes ont désormais leur billet pour la phase finale en poche, mais quatre pays sont toujours à la lutte pour l’ultime sésame. Les Pays-Bas, le Danemark, la Belgique et la Suisse disputent les demi-finales des barrages après avoir terminé parmi les meilleurs deuxièmes. L’une de ces équipes complètera le contingent européen en France.

Les matches

Belgique - Suisse, Leuven, 5 octobre, 20h30 (heure locale)
Suisse - Belgique, Bienne, 9 octobre, 19h00 (heure locale)

La Belgique pourrait vivre une grande première à plus d’un titre. Les joueuses d’Ives Serneels espèrent imiter l’Écosse et fêter leur première qualification pour une Coupe du Monde Féminine. Mais pour réaliser leur rêve, les Red Flames vont devoir gérer leur première participation aux barrages. Leur premier adversaire est la Suisse, qui a elle-même vécu sa première phase finale de l’épreuve en 2015, au Canada.

La dernière confrontation entre ces deux équipes remonte à la Coupe de Chypre 2017 et s’était soldée par un nul (2-2). Quoi qu’il arrive, Martina Voss-Tecklenburg dispute actuellement ses derniers matches à la tête de la Suisse; puisqu'elle deviendra sélectionneuse de l’Allemagne à l’issue de ces qualifications. Nils Nielsen, qui a mené le Danemark en finale de l’UEFA EURO féminin 2017, lui succèdera à partir du 1er décembre. Cinq places seulement séparent les deux équipes dans la dernière édition du Classement mondial FIFA/Coca-Cola : la Suisse occupe le 18ème rang, tandis que la Belgique est actuellement 23ème. Les deux formations sont très attirées par le but adverse, comme en témoignent leurs statistiques (21 buts pour la Suisse, 28 pour la Belgique).

Pays-Bas - Danemark, Breda, 5 octobre, 20h00 (heure locale)
Danemark - Pays-Bas, Viborg, 9 octobre, 18h00 (heure locale)

En 2015, les Néerlandaises ont mis fin à une longue attente en faisant leurs premiers pas en phase finale. Pour être du voyage au Canada, les Oranje Leeuwinnen avaient dû passer par les barrages et prendre le meilleur sur l’Italie en finale. Comme il y a quatre ans, les championnes d’Europe en titre vont devoir lutter jusqu’au bout pour arracher leur billet. Le hasard leur a réservé un premier adversaire familier : le Danemark. Les Néerlandaises ont récemment battu les Scandinaves en finale de la Coupe de l’Algarve 2018. Sans doute gardent-elles aussi un excellent souvenir de la finale de l'UEFA EURO Féminin 2017, remportée 4-2.

Contrairement à leurs adversaires, les Danoises comptent déjà quatre participations au rendez-vous mondial. En 1991 et 1995, elles se sont même hissées en quarts de finale, avant de voir leur parcours interrompu par l’Allemagne et la Norvège. Le Danemark a échoué en barrages pour la Coupe du Monde Féminine en 2003 et 2011. Sa dernière qualification directe remonte à 2007. Face aux Pays-Bas, les joueuses de Lars Søndergaard veulent mettre fin à une traversée du désert de 12 ans et renouer enfin avec le succès.

Entendu…

"Après la défaite 3-0 sur tapis vert face à la Suède en début d’année, nous savions qu’il serait très difficile d’obtenir une qualification directe. En gagnant le match retour, les portes de la phase finale se seraient ouvertes. Mais nous étions conscients de l’ampleur de la tâche qui nous attendait et ces barrages s’annoncent, eux aussi, très compliqués." - Lars Søndergaard, sélectionneur du Danemark

"La Belgique a réussi un bel EURO et elle a beaucoup progressé. Je m’attends à un match ouvert, dans un contexte qui nous est globalement favorable. Je ne sais pas si c’est un avantage de commencer cette double confrontation par un déplacement. Il faut prendre les choses comme elles sont, de toute façon." - Martina Voss-Tecklenburg, sélectionneuse de la Suisse

***Les vainqueurs des deux demi-finales s’affronteront les 5 et 13 novembre pour une place en phase finale de la Coupe du Monde Féminine.***

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Søndergaard met les Pays-Bas en garde

28 sept. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Daniels, guérison et nouvelles ambitions

02 oct. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Aigbogun veut retrouver la magie mondiale

03 oct. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

La billetterie de France 2019 lancée à Paris

19 sept. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Kerr : Les secrets du succès écossais

26 sept. 2018

The Best FIFA Football Awards™

Wiegman, cinq étapes d'une ascension

29 août 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

La force du Courage

29 sept. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

USA et Canada veulent ouvrir la voie

03 oct. 2018