Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

Communiqué de presse

Fédération Internationale de Football Association

FIFA-Strasse 20 - P.O. Box - 8044 Zurich - Switzerland

Tel: +41-(0)43-222 7777

France 2019

Record d’audience pour la finale de France 2019

Jessica McDonald of the USA celebrates with her son Jeremiah following her 
© Getty Images

Pour le dernier match de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™, les diffuseurs du monde entier ont enregistré des chiffres record, apportant par là-même la preuve – si besoin était – que la compétition marquera un tournant dans l’histoire du football féminin et qu’elle a été suivie et célébrée comme jamais auparavant.

Aux Pays-Bas, en moyenne, 5,481 millions de téléspectateurs (34,5% de l’audience télévisée potentielle) ont suivi les Oranje lors de leur toute première finale de Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ sur NPO1. Près de 88% des personnes qui étaient devant leur poste de télévision ont suivi la retransmission – un pourcentage jamais atteint pour une rencontre lors des Coupes du Monde Féminines de la FIFA précédentes, de l’EURO féminin de l’UEFA 2017 ou de la Coupe du Monde de la FIFA 2018. Les chiffres d’audience ont atteint leur pic à18h52, heure locale (aux environs du coup de sifflet final), avec 6,316 millions de téléspectateurs.

Ce nouveau record améliore (de 9,3%) celui établi par la demi-finale quelques jours auparavant, qui avait attiré 5,015 millions de téléspectateurs, et relègue à la troisième place la finale de l’EURO féminin de l’UEFA 2017 entre les Pays-Bas et le Danemark (4,111 millions). Il s’agit du programme le plus regardé à la télévision néerlandaise depuis la demi-finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2014 (Pays-Bas – Argentine, 9,058 millions). (Source : NPO)

Aux États-Unis, la victoire des tenantes du titre était diffusée dimanche matin et les chiffres cumulés font état d’un total de 15,277 millions de téléspectateurs (FOX : 13,982 millions et Telemundo : 1,295 million), de loin l’audience la plus élevée de la compétition et du weekend sur les chaînes américaines. Les chiffres d’audience de la FOX ont notamment dépassé ceux enregistrés lors de la finale de la Coupe du Monde masculine en Russie 2018 (11,33 millions). Sur les plateformes numériques du géant américain de la télévision, la finale a attiré une moyenne d’environ 289 000 personnes, soit une hausse de 402% par rapport à la finale de 2015. (Source : FOX/Telemundo)

Au Brésil, où la finale était diffusée à midi, les chiffres d’audience cumulés ont atteint 19,935 millions de téléspectateurs répartis entre TV Globo (19,054 millions), SporTV (880 724) et Bandeirantes. [Remarque : les chiffres de Bandeirantes n’étaient pas disponibles au moment de la publication] Avec 41,7% de part de marché et un pic à 21,635 millions de téléspectateurs pour la finale, TV Globo s’est taillé la part du lion.

Il s’agit du plus grand nombre de spectateurs neutres jamais enregistré au Brésil pour une Coupe du Monde Féminine de la FIFA, le précédent record étant de 6,262 millions pour le quart de finale Suède-Australie de 2011. L’audience de cet États-Unis – Pays-Bas (9,296 millions de téléspectateurs via Bandeirantes et SporTV) représente également plus du double du chiffre enregistré lors de la finale 2007 à laquelle participait le Brésil (contre l’Allemagne). (Source : TV Globo/SporTV)

Au Royaume-Uni, la finale a attiré en moyenne 3,248 millions de téléspectateurs (5,4% d’audience), ce qui porte la part de marché de BBC1 à 31,5%. L’audience a augmenté de 18,6% par rapport aux 2,739 millions de téléspectateurs du match pour la troisième place entre l’Angleterre et la Suède, diffusé la veille sur cette même chaîne. 

Il s’agit de la finale de Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ la plus suivie de tous les temps au Royaume-Uni, dépassant également les audiences enregistrées lors des quatre éditions précédentes de la compétition et de l’EURO féminin de l’UEFA 2017. La finale est le deuxième match neutre le plus regardé de cette édition (devancé uniquement par la couverture en primetime du quart de finale opposant la France aux États-Unis – 3,833 millions). (Source : BARB)

En Suède, la couverture du match pour la troisième place opposant l’Angleterre à la Suède sur TV4 a été suivie par 1,507 million de téléspectateurs – de loin la plus large audience du week-end à la télévision suédoise – et a généré une impressionnante part de marché de 70,5%. En prenant en compte l’audience moyenne de 93 000 téléspectateurs sur C More Live, l’audience cumulée de cette rencontre a atteint 1,600 million de téléspectateurs.

La finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, diffusée dimanche sur TV4, a généré une audience moyenne de 1,087 million de téléspectateurs, soit une part de marché de 62,0%. Il s’agit de la plus grande audience pour un match neutre de cette édition. (Source : TV4/C More)

En France, 5,946 millions de téléspectateurs, soit 10,2% de l’audience potentielle, ont suivi la finale sur TF1 (5,26 millions, 41,2% de part de marché) et Canal+ (0,686 million, 1,2%). Jamais une finale de Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ n’avait été autant suivie dans le pays. Cependant la demi-finale Angleterre – États-Unis reste cependant le "match neutre" ayant enregistré la meilleure audience (6,227 millions). (Source : Médiamétrie)

En Allemagne, la retransmission en direct de la finale États-Unis – Pays-Bas par ARD a généré une audience moyenne de 5,102 millions de téléspectateurs (28,0% de part de marché), soit la plus forte audience de la compétition pour un match neutre et 7,6% de plus que les 4,740 millions de téléspectateurs qui ont suivi le quart de finale France – États-Unis (ZDF). (Source : ARD)

La finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ a mis fin à une édition qui aura généré d’excellentes audiences en Italie, attirant au total 1,924 million de téléspectateurs (Rai2 : 1,468 million, Sky Sport Serie A : 455 523 téléspectateurs). Il s’agit de la troisième meilleure audience pour un match neutre de cette édition, derrière France – États-Unis (1,978 million de téléspectateurs) et Angleterre – États-Unis. (1,935 million). (Source : RAI/Sky Italia)

En Espagne, la finale a été le match neutre le plus suivi de la compétition avec une audience moyenne de 488 516 spectateurs sur GOL. (Source : Infosys)

La couverture en direct de la finale diffusée en Chine sur CCTV 5 à 23h00 heure locale a généré une audience moyenne de 4,913 millions de téléspectateurs. La retransmission a généré une part de marché de 8,1%, soit près de quatre fois la part de marché moyenne de la chaîne (2,1%). Cette audience dépasse celles de tous les matches de l’équipe nationale chinoise durant la compétition (tous diffusés à minuit ou plus tard), à l’exception de son premier match de groupe contre l’Allemagne (12,032 millions), qui a été diffusé à 20h00 heure locale. (Source : CCTV)

Sauf indication contraire, ces chiffres sont provisoires et n’incluent pas la diffusion en streaming ou le visionnage hors domicile. Le rapport final de la FIFA sur les audiences, qui sera publié en octobre 2019, inclura les audiences consolidées de tous les marchés audités lors de chaque jour de match, ainsi que l’audience mondiale.

Les chiffres d’audience ont été compilés et communiqués à la FIFA par Publicis Sport & Entertainment.

Articles recommandés

#LaGrandeFinale : États-Unis 2-0 Pays-Bas en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

#LaGrandeFinale : États-Unis 2-0 Pays-Bas en vidéo

07 juil. 2019