Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019

Rhabillées pour l’été !

Pavoisement Montpellier
© LOC

Ce 7 juin, c’est le coup d’envoi de la huitième édition de Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ (7 juin – 7 juillet). Grenoble, Le Havre, Lyon, Montpellier, Nice, Paris, Reims, Rennes et Valenciennes sont prêtes à recevoir le tournoi et les centaines de milliers de spectateurs qui s’y presseront. Changement d’identité acté pour ces 9 villes qui ont adopté la mode Coupe du Monde.

Les villes sont prêtes. Pour tous, habitants et touristes, il ne fait aucun doute que les mois de juin et juillet s’annoncent particuliers dans les villes de Grenoble, Le Havre, Lyon, Montpellier, Nice, Paris, Reims, Rennes et Valenciennes. Il leur restait quelques détails à affiner - ou un dernier panneau "Le Moment de briller" à fixer - mais depuis le 1er juin, sont parées aux couleurs du Mondial. Bâtiments officiels, stades municipaux, offices de tourisme, gares, aéroports, on ne s’y trompe pas. La compétition est là. Fruit d’un long travail entre le Comité d’Organisation Local (COL) et les territoires, le pavoisement des villes offre une image exemplaire de coopération. Jean-Baptiste Cazalières, Responsable Marque et Promotion, le souligne : "Avec les villes, nous avons commencé, dès le mois de septembre (2018) à réfléchir à la meilleure manière de décorer leurs espaces et aux supports à utiliser, qu’il s’agisse de bâches, panneaux, affiches. Et toutes les décisions ont été prises ensemble."

Certaines, habituées des compétitions d’envergure ou d’événements importants, avaient déjà fait une liste des lieux à aménager. Pour d’autres, le COL a apporté une expertise dont ils comptent bien se servir à l’avenir. "Toutes les villes et agglomérations ne possèdent pas les mêmes expériences. Quand certaines arrivaient déjà avec un cahier des charges prédéfini, d’autres attendaient nos recommandations. Nous sommes ravis d’avoir pu leur fournir des possibilités qu’elles exploiteront lors de futurs événements", se félicite Jean-Baptiste Cazalières. Ce sera le cas de la ville du Havre, dont l’un des bus publics restera en l’état et gardera sa "déco Coupe du Monde" une fois la compétition terminée.

En effet, les moyens de transports publics revêtent eux aussi les couleurs définies par la FIFA ! Et certaines villes n’ont pas attendu le printemps. Depuis quelques mois, les habitants de Montpellier empruntent un tramway habillé tout de bleu, où la mascotte officielle ettie™ dispute la place au calendrier des matches du stade de la Mosson. Début mai, c’était la ville du Havre qui avait inauguré les nouvelles couleurs de son tramway. Depuis, Grenoble, Reims, Valenciennes et Nice ont suivi. "À Rennes, la ville a décidé de décorer une navette fluviale", poursuit le Responsable du service Marque et Promotion. "En plus, celle-ci sera dédiée à la Coupe du Monde ! Elle permettra aux spectateurs d’effectuer le trajet depuis le centre-ville jusqu’au Roazhon Park. Pour nous, c’est un véritable support de communication et une belle vitrine. Et pour la ville, c’est aussi un moyen de désengorger le réseau routier en cette période de forte affluence."

En outre, une décoration plus artistique fera son apparition à travers des expositions de photos aux abords des gares de Rennes et Lyon. La capitale des Gaules n’a pas hésité à pousser plus loin le clin d’œil à la compétition en remplaçant le O de ses deux sculptures ONLYLYON - présentes à l’aéroport Saint-Exupéry et dans le jardin du musée des Confluences – par un ballon de football.

À travers ces actions de promotion, les villes espèrent faire rayonner le Mondial et l’ensemble de leur territoire. Une opération séduction qui semble déjà fonctionner auprès de touristes qui n’hésitent pas à immortaliser les lieux.

France 2019 : Achetez vos billets

Lire également

France 2019 : Achetez vos billets

Articles recommandés