Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Schelin : "Je suis là pour faire la différence"

Lotta Schelin of Sweden poses
© Getty Images

À l'issue de la troisième journée de la première phase de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™, les Suédoises pointaient en troisième position du Groupe D avec trois unités au compteur. Les Scandinaves ont donc dû patienter 24 heures avant d'être fixées sur leur sort. Anxieuses, les joueuses ont passé leur temps devant la télévision.  

Finalement, les protégées de Pia Sundhage seront bien présentes en huitièmes de finale. Le 20 juin, elles affronteront l'Allemagne. *FIFA.com *a rencontré Lotta Schelin pour évoquer avec elle cette longue attente. L'attaquante de l'Olympique lyonnais revient également sur ses ambitions pour la suite du tournoi.  

*Lotta Schelin, comment avez-vous vécu les derniers matches de groupes ?
*
C'était vraiment tendu. Nous étions toutes très nerveuses. Nous avons suivi les matches ensemble, dans nos chambres. Nous avions toutes laissé nos portes ouvertes, afin de pouvoir communiquer. À un moment, il devait bien y avoir 15 ou 20 joueuses dans une seule pièce. C'était à la fois stressant et palpitant !

*Combien de fois avez-vous fait et refait les comptes ?
*
Dès que les matches ont commencé ! Nous savions que nous avions trois points. Nous avons étudié tous les scénarios qui nous permettaient de nous qualifier.

On imagine qu'un grand cri de joie a retentit dans l'hôtel au coup de sifflet final...
Oui, absolument. C'était de la folie. Nous avons vécu l'un des moments les plus durs de nos carrières. Nous avons littéralement sauté de joie au coup de sifflet final du match du Brésil.

*Vous allez maintenant affronter l'Allemagne. Qu'attendez-vous de ce match ? *
Nos duels contre la *Mannschaft *sont généralement très indécis. Nous allons trouver face à nous une équipe bien décidée à poursuivre sa route. Les Allemandes n'ont pas l'intention de s'arrêter en huitièmes de finale et elles vont tout faire pour l'emporter. Mais nous aussi. Nous nous sommes vu offrir une deuxième chance inespérée. Nous n'avons plus le droit à l'erreur. Maintenant, il faut tout renverser sur notre passage.  

*L'Allemagne n'a encaissé qu'un but. Comment comptez-vous percer sa défense ? *
Il va falloir jouer notre jeu et repousser nos limites. Nous savons à qui nous avons affaire. C'est la raison pour laquelle nous devons nous concentrer sur nous-mêmes. Les Allemandes n'ont pas encore affronté d'équipe de premier plan. Nous au contraire, nous avons dû nous mesurer à trois sélections de haut niveau.  L'objectif est de bien défendre sur toute la longueur du terrain. Si nous sommes bien organisées et que nous parvenons à conserver le ballon, tout est possible. Il faudra les faire courir.

*Contre les États-Unis, vous avez livré une partie courageuse en défense. Face au Nigeria en revanche, vous avez encaissé trois buts. Quel bilan tirez-vous du premier tour ? *
Nous n'avons pas été bonnes contre le Nigeria. Nous étions loin de notre meilleur niveau. Nous avons même eu de la chance de repartir avec un point. Nous n'en méritions pas tant. Il faut oublier ce match. Ensuite, nous avons livré une excellente partie face aux États-Unis. Nous étions très compactes, ce qui nous a donné de la confiance. L'Australie aussi nous a posé de gros problèmes. Nous aurions aimé marquer davantage, mais nous avons manqué de justesse dans nos passes à l'approche du but adverse. Par le passé, nous avons déjà obtenu de bons résultats contre l'Allemagne. Il faudra s'en souvenir.  

*Vous n'avez pas encore marqué depuis le début du tournoi. On dit souvent que les grandes joueuses se réveillent dans les grandes occasions. Ce huitième de finale sera-t-il "votre" match ? *
En tout cas, je vais tout faire pour ça. Je donnerai le maximum pour mon équipe. Nous sommes relativement performantes en défense, mais notre attaque laisse à désirer. C'est difficile de faire le spectacle quand on peine dans la construction. Peut-être y aura-t-il un déclic. Personnellement, je suis prête et je suis toujours là. J'ai déjà fait mes preuves à ce niveau. Je dois continuer à travailler et donner tout ce que j'ai à mon équipe.  

*En 1982, Paolo Rossi n'avait pas marqué le moindre but au premier tour. L'Italie s'était qualifiée de justesse pour la suite du tournoi. Cette année-là, Rossi a terminé meilleur buteur de la Coupe du Monde de la FIFA™, offrant le titre suprême à son équipe. Pouvez-vous en faire autant ?  *
(rires) Je n'en sais rien. J'en doute. De toute façon, nous formons une équipe et nous devons nous fixer des objectifs en commun. J'ai toujours plaisir à marquer. Je suis là pour faire la différence. J'espère que nous serons capables d'aller plus loin et d'imiter ces succès. Mais si nous voulons gagner, il faudra battre des adversaires redoutables en chemin.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Australie 1:1 Suède en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Australie 1:1 Suède en vidéo

17 juin 2015

Etats-Unis 0:0 Suède en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Etats-Unis 0:0 Suède en vidéo

13 juin 2015

Suède 3:3 Nigeria en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Suède 3:3 Nigeria en vidéo

08 juin 2015

Australia 1-1 Sweden (Canada 2015)

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Australia 1-1 Sweden (Canada 2015)

17 juin 2015

USA 0-0 Sweden (Canada 2015)

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

USA 0-0 Sweden (Canada 2015)

13 juin 2015

Suède - Nigeria en images

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Suède - Nigeria en images

08 juin 2015