Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Sooyun, quand la chance fait la différence

Sooyun Kim of Korea celebrates with team mates after scoring
© Getty Images

Le ballon arrive depuis le côté droit. Il reste longtemps dans les airs. Très longtemps. La gardienne Ainhoa Tirapu se détend mais ne parvient pas à toucher le cuir. Elle peut juste regarder sa course terminer dans ses filets. Derrière cette improbable frappe, Kim Sooyun, une défenseuse de la République de Corée. Les Taeguk Ladies mènent face à l'Espagne à 12 minutes de la fin.

Mais avait-elle réellement l'intention d'effectuer ce tir et de cette manière ? "J'ai eu de la réussite, ce n'est vraiment rien qu'un coup de chance", avoue Sooyun en toute franchise au coup de sifflet final au micro de FIFA.com. Chance ou pas, son but s'est en tout cas révélé décisif puisqu'il a permis à son pays de l'emporter 2:1 pour son dernier match du Groupe E, validant du même coup la qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Canada 2015™.

Dans le camp des Taeguk Ladies, la joie était bien sûr de mise. Dans leurs vestiaires du Lansdowne Stadium d'Ottawa, les cris et les chants ont longtemps résonné. Les membres de la délégation sud-coréenne qui attendaient devant la porte ont même été copieusement arrosés. Devant toutes ces manifestations festives, il a donc fallu attendre un peu plus longtemps que d'habitude avant de voir l'heureuse buteuse de 25 ans sortir des vestaires.

Lorsqu'elle est enfin arrivée, le calme et le sérieux avaient déjà commencé à reprendre leurs droits. Mais son visage s'est rapidement illuminé dès qu'il a été question d'évoquer son état d'esprit actuel. "Je me sens si bien ! J'ai du mal à mettre de l'ordre dans mes idées. Mon cœur est tout simplement heureux", confie la Sud-Coréenne dont la participation au rendez-vous canadien a longtemps été incertaine.

Chance et dur labeur
Pendant plus d'un an, Sooyun n'est pas apparue une seule fois en sélection. D'abord freinée par une petite blessure, elle a ensuite dû faire face à une condition physique défaillante. À force d'entraînement acharné, elle est finalement parvenue à monter dans le train de l'épreuve mondiale. "Derrière tout succès, il y a au moins 70 % de travail ; le reste, c'est de la chance", insiste-elle.

Les deux premières rencontres du tournoi ne laisseront pas un souvenir impérissable à Sooyun, puisqu'elle est à chaque fois restée sur le banc pendant 90 minutes. Face à l'Espagne, elle était encore remplaçante au coup d'envoi et n'a pu que constater les difficultés de ses coéquipières, rapidement menées 1:0. Finalement entrée à la pause, elle a aidé à retourner la situation. "Nous avons fait quelques changements et ça s'est mieux passé. Je crois que nous avions aussi un peu plus de force", juge-t-elle.

Les représentantes de la Confédération asiatique se sont mises à remporter leurs duels et à enchaîner les occasions franches, avant de connaître la délivrance. La défenseuse a ensuite connu son heure de gloire et grâce à elle, son équipe peut maintenant se préparer à affronter la France.

Quelques heures auparavant, dans cette même enceinte d'Ottawa, les *Bleues *avaient dominé le Mexique 5:0. "J'ai pu voir la première mi-temps, il y avait déjà 4:0", raconte Sooyun, visiblement impressionnée par le jeu des Françaises. Pour autant, pour celle qui a débuté le football à l'âge de 14 ans se refuse à céder au découragement : "Si nous nous préparons correctement, nous avons nos chances. C'est un tournoi et nous sommes dans la phase à élimination directe. Nous ferons de notre mieux", conclut-elle en espérant pouvoir encore compter sur Dame Chance en cas de besoin.

Explorer le sujet

Articles recommandés

République de Corée 2:1 Espagne en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

République de Corée 2:1 Espagne en vidéo

18 juin 2015

Korea Republic 2-1 Spain (Canada 2015)

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Korea Republic 2-1 Spain (Canada 2015)

18 juin 2015

Alex Krieger & Francisca Ordega

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Krieger-Ordega, Fighting Spirit

17 juin 2015

Cameroon's Madeleine Ngono Mani (top) celebrates

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Premier huitième et deuxième exploit pour le Cameroun

17 juin 2015

Soyun Ji of Korea celebrates with team mates

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Les Coréennes reviennent de loin (2:1)

18 juin 2015