Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

France 2019 - Brésil

Tamires cumule les rôles et les responsabilités

Tamires of Brazil poses for a portrait
© Getty Images
  • La latérale est une joueuse-clé dans le système de Vadão
  • Son mari, lui aussi footballeur, a été un grand soutien dans sa carrière
  • C'est la seule joueuse de l'effectif brésilien à être mère

De notre reporter d'équipe avec le Brésil, Giancarlo Giampietro 🇧🇷

Parmi les 23 joueuses convoquées dans le groupe brésilien, la latérale gauche Tamires est la seule à être mère. Autant dire que ses chances de disputer en France sa deuxième Coupe du Monde étaient relativement faibles. Mais Tamires, l’une des joueuses les plus régulières de l’effectif de Vadão, démontre que sport de haut niveau et maternité sont pleinement compatibles.

Pourtant, on ne peut pas dire que sa carrière ait été très linéaire, puisqu’elle a notamment dû s’éloigner des terrains à deux reprises sur une période de quatre ans. "Je suis tombée enceinte de Bernardo à 21 ans. J’étais en pleine ascension à cette époque. C’était vraiment un coup dur. Mais le soutien de ma famille et de mon mari, César, m’ont permis de comprendre que j’allais vivre un moment très important et de l’apprécier pleinement", explique-t-elle à FIFA.com.

Le fait que César était footballeur lui aussi n’a pas facilité les choses. Ils s’étaient connus sur les terrains du club de Juventus, à São Paulo. Et la famille a dû se mettre à voyager de ville en ville pour l’accompagner.

J’ai arrêté de jouer pendant deux ans. La deuxième année, c’était mon choix. Je l’ai fait pour mon fils. Je voulais l’allaiter tout en continuant à soutenir mon mari

Tamires

Petit à petit, Tamires repris le chemin des terrains. Il s’agissait alors des terrains de futsal, mais les nombreux déplacements s’avéraient difficiles à gérer. En 2011, elle s’est même engagée avec l’Atlético-MG, mais elle a de nouveau décidé de mettre sa carrière entre parenthèses pour se rapprocher de son conjoint. Le couple a compris que l’éloignement n’était pas idéal pour élever un enfant et Tamires a alors envisagé de ne plus jamais rechausser les crampons.

Ce n’est qu’en 2013, lors de leur retour à São Paulo, qu’ils ont pu mettre en place un fonctionnement permettant aux deux parents de vivre du football. Et à peine deux ans plus tard, son talent lui a permis de s’inviter en Coupe du Monde, à l’occasion de Canada 2015.

"C’est un grand honneur pour moi d’avoir réussi à disputer cette épreuve après tout ce que j’ai vécu. Aujourd’hui, j’ai un fils merveilleux qui va bientôt avoir neuf ans", souligne Tamires, sociétaire du club danois de Hjørring, qui emploie également César, désormais retraité des terrains.

Face à la France...

La Seleção n’est pas vraiment l’équipe la plus forte sur le plan athlétique, mais elle a des atouts techniques indéniables. Elle s’appuie énormément sur un jeu court à ras de terre destiné à alimenter des attaquantes pleines de talent. Face à la France en huitièmes de finale, la possession sera fondamentale. "Tamires joue un rôle capital dans ce système", souligne la milieu de terrain Thaisa à FIFA.com. "J’ai tendance à déborder sur le flanc gauche et je sais que je peux toujours m’appuyer sur elle. On se retrouve souvent en supériorité numérique grâce à ses montées."

La latérale participe activement à la gestation des actions, notamment grâce à sa vitesse, sa technique et sa clairvoyance. Sans le ballon, elle a la même approche. Selon Thaisa, Tamires fait partie de celles qui s’intéressent le plus au jeu des adversaires. Cela explique sans doute sa régularité. Toutes les joueuses peuvent se rater, mais Tamires tient à tout mettre en œuvre pour réduire le risque d’erreur. "Je suis très disciplinée. Il faut savoir rester concentrée pendant les 90 minutes pour être performante", signale-t-elle.

Toutefois, le plus gratifiant pour Tamires est de savoir qu’un certain Bernardo la suit et l’applaudit depuis les tribunes. "Aujourd’hui, il comprend tout ce que j’ai traversé, tous les efforts que j’ai faits pour aller au bout de mon rêve", affirme-t-elle. "Être mère et poursuivre ma carrière en le voyant dans les gradins, c’est un vrai privilège pour moi".

BILLETTERIE

Les fans qui désirent assister à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019 peuvent toujours acheter des billets via www.fifa.com/tickets/​, ainsi qu’aux guichets situés dans les stades des matches étant toujours accessibles au grand public.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Marta of Brazil prepares to take a penalty kick

France 2019 - Brésil

Marta continue de bâtir sa légende

17 juin 2019

Sam Kerr of Australia celebrates with teammates after scoring

France 2019 - Australie

Kerr se met en quatre pour les Matildas

19 juin 2019

France 2019 : Italie 0-1 Brésil en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

France 2019 : Italie 0-1 Brésil en vidéo

18 juin 2019

France 2019 : Australie 3-2 Brésil en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

France 2019 : Australie 3-2 Brésil en vidéo

13 juin 2019

France 2019 : Brésil 3-0 Jamaïque en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

France 2019 : Brésil 3-0 Jamaïque en vidéo

09 juin 2019