Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Team Liaison Officers : un rôle clé auprès des équipes

© LOC

La Coupe du Monde Féminine U-20 2018 venait à peine de se terminer qu’il était déjà temps pour le département Service aux équipes du Comité d’Organisation Local (COL) de se pencher sur le recrutement des Team Liaison Officers (TLOs) de la Coupe du Monde 2019. Elles sont 25 à avoir été recrutées pour occuper ce poste. Détails des missions et échéances à venir, à quoi les TLOs sélectionnées doivent-elles s’attendre ?

Besoin ponctuel ou aide à l’organisation durant la compétition, la TLO ou "Officière de liaison d’équipe" en français, est entièrement dédiée à une nation participante. Qu’il s’agisse de la vérification du planning ou de la demande de modification des horaires d’entraînements, ses fonctions répondent à une seule règle : s’assurer que tous les services mis en place par le COL et la FIFA répondent parfaitement aux besoins des équipes. Il est en effet primordial que les joueuses participant à la huitième Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ soient mises dans les meilleures conditions.

Élisabeth, Blanche et Danlu, respectivement TLO de l’Espagne, de l’Argentine et de la RP Chine, prendront leurs fonctions dès le tirage au sort, le 8 décembre. Toutes trois viennent d’horizons différents mais partagent une volonté commune : vivre de l’intérieur un événement sportif d’envergure internationale et participer au rayonnement du sport féminin.

"Prête à relever le challenge"

Le Comité d’Organisation sait que la tâche n’est pas aisée. Pour les TLOs, il s’agit de faire preuve de diplomatie avec les joueuses ainsi que leur entourage d’un côté, et le COL de l’autre. Un challenge qui n’effraie pas Danlu, déjà mobilisée par le passé auprès de délégations chinoises venues en France : "En tant qu’interprète et native de Chine, j’ai eu la possibilité d’accompagner des expatriés chinois dans leurs démarches ici en France, mais j’ai aussi aidé la Police aux Frontières ou encore participé au sommet économique franco-chinois en 2015. Même s’il y aura forcément de la pression lors de la compétition, j’y suis habituée et prête à relever le challenge !"

Élisabeth, elle aussi, n’en est pas à son coup d’essai puisqu’elle avait été TLO du Mexique lors du Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018 l'été dernier en Bretagne. Occuper le même rôle pour la Coupe du Monde 2019 résonne comme un prolongement naturel : "L’expérience en Bretagne était formidable, d’un point de vue humain comme sportif. Je me suis très vite intégrée à la délégation mexicaine, et surtout, j’ai été très bien entourée par le Comité d’Organisation. Pas une fois je ne me suis sentie seule. Avoir occupé ce poste pour la Coupe du Monde Féminine U-20 m’a aussi permis de comprendre certains besoins. Par exemple, je sais maintenant que l’alimentation est un élément important du quotidien des joueuses. La FIFA leur propose des menus standards, mais elles ont aussi envie de retrouver des spécialités de leur pays. J’ai donc passé des heures à repenser certains menus. Mais ça en valait la peine, la soirée tortillas a été un succès !"

Maîtriser la langue, une nécessité pour s’intégrer

Mais les compétences organisationnelles et le savoir-être des candidates à ce poste n’étaient pas les seuls critères de sélection. Un indispensable : la maîtrise parfaite de la langue française, de l’anglais, et mieux encore, celle de la délégation attribuée. Connaître les coutumes aide, mais la compréhension du langage permet d’instaurer un lien de confiance. C’est un atout indéniable pour les TLOs qui seront dans l’intimité des joueuses et de leur staff. "Ce qui étonnait le Comité d’Organisation lors de mon entretien, c’est le fait que je parle espagnol…mais dans sa version argentine ! Grâce à mon échange universitaire à Buenos Aires, j’ai appris la langue telle qu’elle est parlée là-bas avec ses expressions propres. De même, j’en sais maintenant beaucoup sur la manière de vivre des Argentins, je connais leur rythme, ou encore leur franc-parler. Donc c’est vrai, j’imagine que ce sera un vrai plus pour interagir au quotidien avec les joueuses » explique Blanche.

Réunies sur Paris depuis le 6 décembre, les Team Liaison Officers vont profiter du tirage au sort pour, enfin, rencontrer les 24 délégations. La 25ème TLO sélectionnée aura une mission particulière : se tenir prête à pallier l’absence éventuelle de l’une de ses homologues. Toutes sont impatientes ! "Je ne réalise pas vraiment que je vais rejoindre l’équipe d’Argentine. Mais j’ai déjà hâte d’être à l’été prochain et que ce Mondial démarre ! reprend Blanche. J’aime les compétitions sportives, peu importe la discipline, et les émotions qu’elles procurent. Mon sport, c’est plutôt le rugby. Mais depuis que j’ai obtenu ce poste, je regarde de plus en plus de matches. Cette Coupe du Monde Féminine va être un super événement."

Dans la foulée du tirage au sort, les TLOs accompagneront leurs équipes dans la visite des stades où elles joueront leur(s) premier(s) match(es). Ensuite, le COL organisera plusieurs journées de formations afin que chacune soit prête pour prendre ses fonctions le jour J. Un moment très attendu par l’ensemble du groupe !

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Tirage au sort : plus que 2 jours !

06 déc. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

La liste des participants au tirage au sort dévoilée !

29 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Le bon endroit et le bon moment pour briller !

04 déc. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Visite de stades et passage en mode "Coupe du Monde"

30 nov. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Foodtest : Demandez le menu !

26 nov. 2018