Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019

Tenantes et prétendantes entrent dans la danse

Tobin Heath #17 of the USA is congratulated by team-mates Megan Rapinoe #15 and Alex Morgan #13
© Getty Images
  • Les Etats-Unis largement favoris contre la Thaïlande
  • La Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, la Suède et la Chili également en action
  • DERNIÈRES INFOS : #NZLNED, #CHISWE et #USATHA en direct

Champions du monde en titre, les Etats-Unis feront leur entrée en lice en Coupe du Monde de la FIFA, France 2019™ ce 11 juin, avec l'intention de faire honneur à leur statut d'équipe la plus titrée de la compétition.

La Thaïlande aura pour sa part le redoutable honneur de donner la réplique aux tenantes du titre. De leur côté, le Chili, nouveau venu, et la Nouvelle-Zélande tenteront de déjouer les pronostics face à la Suède et aux Pays-Bas, respectivement.

Nouvelle-Zélande - Pays-Bas, Groupe E, Le Havre, 15h00

Analyse des reporters d'équipe

Brendan Bradford (NZL)
Les Football Ferns n'auront pas la partie facile contre les Pays-Bas, mais tous les indicateurs incitent à l'optimisme. Le sélectionneur Tom Sermanni a réussi à installer un climat de confiance au sein du groupe, en proposant une approche plus ambitieuse dans le jeu. Par ailleurs, l'équilibre entre jeunesse et expérience semble bien respecté. Dans ces conditions, les Néo-Zélandaises peuvent viser une première qualification historique pour la seconde phase du tournoi.

Emma Coolen (NED)
Suite à leur récente victoire 3-0 sur l'Australie en préparation, les Oranjeleeuwinnen sont arrivées en France pleines d'optimisme. Kika van Es reste incertaine pour le match contre la Nouvelle-Zélande, en raison d'une fracture à la main. De son côté, Anouk Dekker sera suspendue, après avoir reçu un carton rouge lors du dernier match de qualification pour France 2019. Toutefois, la sélectionneuse ne devrait pas avoir trop de mal à lui trouver une remplaçante, compte tenu de la richesse de son effectif.

Chili - Suède, Groupe F, Rennes, 18h00

Analyse des reporters d'équipe

Cecelia Lagos (CHI)
Les Chiliennes s'apprêtent à disputer leur premier match en Coupe du Monde Féminine et il y a fort à parier que l'émotion sera au rendez-vous. Au cours des 12 derniers mois, la sélection chilienne s'est mesurée à plusieurs adversaires de prestige, afin de poursuivre sa progression. Les résultats montrent qu'il reste un écart, mais le Chili va tout faire pour créer la surprise et prouver qu'il peut traiter d'égal à égal avec les autres formations du groupe.

Alexandra Jonson (SWE)
La Suède aborde ce tournoi avec un effectif équilibré. Aux côtés des habituées des grandes compétitions internationales, on trouve désormais des jeunes ambitieuses, qui disputent leur première Coupe du Monde Féminine. Après avoir prouvé durant ces dernières semaines qu'elles n'avaient rien à envier aux autres poids lourds du football féminin, les Scandinaves nourrissent de grandes ambitions. Elles seront en tout cas favorites contre le Chili, ce qui devrait les mettre en confiance.

Etats-Unis – Thaïlande, Groupe F, Reims, 21h00

Analyse des reporters d'équipe

Erin Fish (USA)
Les championnes du monde en titre entament leur parcours en France avec la ferme intention de faire parler la poudre face aux Thaïlandaises. Versées dans le Groupe F, elles feront partie des dernières équipes à débuter en France. La pression n'en sera que plus forte. Toutefois, les joueuses sont habituées à gérer le poids des attentes. Fortes d'un bon équilibre entre jeunesse et expérience, les Stars and Stripes sont prêtes à briller.

Piyapat Saropala (THA)
La Thaïlande commence sa deuxième Coupe du Monde Féminine contre les tenantes du titre, ce qui s'annonce pour le moins difficile. Malgré tout, l'ambiance au sein du groupe reste détendue à la veille de cet immense défi. Les joueuses sont satisfaites de leur préparation. Cette affiche de prestige est donc considérée comme une occasion à savourer pour la Thaïlande.

Suivez la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™

sur Twitter | Facebook | Instagram

Lire également

Les reporters d'équipe de la #FIFAWWC sur Twitter

Explorer le sujet

Articles recommandés

Hannah Wilkinson of New Zealand poses for a portrait

France 2019 - Nouvelle-Zélande

Quand la musique Wilkinson, sonne, sonne

10 juin 2019

Lindsey Horan celebrates scoring for USA.

France 2019 - États-Unis

Horan à Paris comme à la maison

05 juin 2019

Suchawadee Nildhamrong, aka Miranda Nild, in action for Thailand at the 2018 AFC Asian Women's Cup.

France 2019 - Thaïlande

Nildhamrong, deux cultures et un rêve

14 janv. 2019

Alexandra Jonson, Sweden Team Reporter.

France 2019 - Suède

Rencontrez les Reporters d’Équipe : Suède

23 mai 2019

L'effet #FIFAWWC aux USA

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

L'effet #FIFAWWC aux USA

17 mai 2019

Nildhamrong veut faire la fierté de la Thaïlande

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Nildhamrong veut faire la fierté de la Thaïlande

05 mai 2019

Etats-Unis 5:2 Japon en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Etats-Unis 5:2 Japon en vidéo

15 avr. 2019