Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

France 2019 - Norvège

Thorisdottir en quête de rachat

Maria Thorisdottir of Norway reacts during the 2019 FIFA Women's World Cup France Round Of 16 match between Norway and Australia
© Getty Images
  • Maria Thorisdottir veut conjurer le spectre de 2015
  • Elle faisait partie de l'équipe norvégienne battue par l'Angleterre au Canada
  • DERNIÈRES INFOS : Live Blog #NORENG en direct

De notre reporter d'équipe avec la Norvège, Philip O'Connor

La Norvège et l'Angleterre ont rendez-vous jeudi dans le cadre des quarts de finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™. Comme ses coéquipières, Maria Thorisdottir espère prendre sa revanche de la défaite 1-2 subie aux mains des Three Lionesses il y a quatre ans.

Si cette victoire est l'une des plus belles performances de l'Angleterre dans le tournoi, elle rappelle aux championnes 1995 l'un de leurs plus mauvais souvenirs mondialistes. "J'ai été extrêmement déçue et marquée par cette défaite. J'étais jeune, mais je l'ai très mal vécue", confie Thorisdottir à FIFA.com.

Ce jour-là, elle a remplacé la capitaine Trine Ronning à la pause. Neuf minutes après son entrée en jeu, la Norvège a pris l'avantage, pour voir son rêve de Coupe du Monde brisé par Steph Houghton et Lucy Bronze. Le souvenir du coup de sifflet final est l'une des rares choses capables d'effacer le sourire de la défenseuse de 26 ans, aujourd'hui pensionnaire de Chelsea, club du championnat anglais, "Nous avions l'impression d'avoir le dessus en deuxième période, et puis elles ont marqué ces deux buts", se remémore-t-elle.

Un affront à laver

Six des anciennes de 2015 feront sans doute partie du onze de départ au Havre. Thorisdottir assure que toutes les joueuses sont impatientes de laver l'échec essuyé en terres canadiennes, mais qu'elles gardent la tête froide."Il s'agit de trouver un juste équilibre, le bon niveau de motivation dans cette situation", analyse-t-elle. "Nos séances d'entraînement nous ont très bien préparées à ce match et nous sommes optimistes."

Au coup d'envoi, les Anglaises verront de nombreux visages familiers parmi leurs adversaires, mais selon Thorisdottir l'équipe norvégienne a beaucoup évolué en quatre ans.

"La plus grande différence est notre sentiment de solidarité et de force", poursuit-elle. "Nous avons passé ces deux dernières années à construire un style et une structure solides. Nous sommes plus fortes sur et hors du terrain qu'en 2015. Notre jeu nous permet de commettre des erreurs occasionnelles et nous donne le courage de garder la possession. Nous ne nous affolons pas, nous restons patientes."

CANADA 2015 - Maria Thorisdottir #2 of Norway looks dejected
© Getty Images

L'équipe de 2015 était persuadée de vaincre l'Angleterre et Thorisdottir estime que les Norvégiennes auraient pu marquer deux ou trois buts après la première période. Cette fois, ce sera différent.

"Je ne me suis jamais sentie aussi bien que maintenant", affirme-t-elle avant de conclure : . "L'équipe est au mieux de sa forme. Tout semble pencher en notre faveur. Espérons que notre optimisme se justifiera".

Billets

Les fans désireux d’assister à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™ peuvent encore acquérir des billets via www.fifa.com/tickets, et aux guichets situés dans les stades pour le restant des matches.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Norway players celebrate against Australia

FIFA Women's World Cup

La Norvège a mis des mots sur ses maux

25 juin 2019

France 2019 : Norvège 1-1 a.p. (4-1 t.a.b.) Australie en vidéo

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

France 2019 : Norvège 1-1 a.p. (4-1 t.a.b.) Austra...

22 juin 2019