Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

ARCHIVES DE LA COUPE DU MONDE FÉMININE

Hamm, modèle pour toute une génération

• Mia Hamm, visage du football féminin dans des années 90
• Vainqueure de deux Coupes du Monde Féminines
• Modeste, humble et discrète, des adjectifs qui lui correspondent

Première grande star du football féminin, Mia Hamm a suscité une véritable Miamania, au point de ne pouvoir faire un pas sans tomber sur une foule de jeunes fans enthousiastes. Patiemment, elle prenait la peine de satisfaire toutes les demandes d'autographes et de photos. ''Il est très important pour les filles d'avoir des athlètes féminines auxquelles s'identifier", avait-elle coutume de dire.

Pourtant, elle goûtait peu la célébrité. "Je ne suis pas extravertie, avouait-elle à l'époque. Quand j'étais petite, j'avais tendance à me tenir à l'écart. Le sport a été un moyen pour moi de m'intégrer. Il m'était plus facile de communiquer et d'apprendre à connaître les gens par ce biais."

Hamm ne s'est pas simplement intégrée. Elle a excellé et en 1995, l'année de cette photo, elle était en passe de devenir la plus grande athlète féminine de sa génération, un qualificatif qui la mettait mal à l'aise.

"Mia n'aimait pas l'étiquette de "Meilleure joueuse du monde", même si elle l'était, confirme Tony DiCicco, son ancien sélectionneur. Elle avait un talent à couper le souffle, à la hauteur d'un Michael Jordan."

DiCicco n'est pas le seul à l'avoir comparée à Jordan. Un célèbre spot publicitaire mettait les deux joueurs aux prises dans divers sports, et se concluait par Hamm renversant la légende du basket-ball d'une clé de judo.

Mia en chiffres

276 capes
158 buts internationaux
2 sacres en Coupe du Monde Féminine de la FIFA™
2 médailles d'or olympiques
2 titres de Joueuse Mondiale de la FIFA
5 titres consécutifs de Footballeuse américaine de l'année

Hamm méritait pleinement de figurer en si prestigieuse compagnie. Talentueuse, rapide, puissante et élégante, elle a terminé sa carrière avec le statut d'internationale la plus prolifique, tous genres confondus. Pendant un temps, elle a été, comme Jordan, une athlète sans égal.

Quand Abby Wambach a battu son record de buts en 2013, elle a admis se sentir indigne de voler la vedette à son idole. "Je ne peux pas me comparer à Mia Hamm, qui a tant fait pour le jeu, avait confié Wambach à FIFA.com à l'époque. Elle a abattu un travail incommensurable au service du football féminin. Dans un monde parfait, et si je n'avais pas une Coupe du Monde dans le viseur, j'aurais pris ma retraite le jour où j'ai égalé son record."

Si Hamm était la Jordan du football féminin, elle ne possédait cependant pas la crâne assurance du basketteur. Sa coéquipière Lorrie Fair l'a décrite comme la "star la plus humble" qu'elle ait jamais rencontrée. D'après DiCicco, elle s'employait sans relâche à surmonter son manque de confiance en elle.

Qu'elle ait conquis le monde malgré cette fragilité l'a rendue plus admirable encore aux yeux de beaucoup de fans, qui se retrouvaient ainsi plus facilement en elle. En témoignent les foules qui venaient assister à ses matches et les générations suivantes de footballeuses pour qui elle est restée une source d'inspiration.

Le saviez-vous ?
Hamm est l'une des athlètes dont l'image a été la plus exploitée à l'époque. Son visage figure sur ce jeu vidéo Nintendo 64, le Mia Hamm Soccer 64, qui fait partie des nombreux objets uniques exposés au Musée du Football Mondial de la FIFA de Zurich.

Le jeu video "Mia Hamm Soccer 64" sorti en 2000 sur Nintendo 64 se trouve au Musée dans la FIFA.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Archives de la Coupe du Monde Féminine

Grosse affluence et grande influence

21 févr. 2019

Archives de la Coupe du Monde Féminine

Putsch à Portland

06 mars 2019