Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

7 juin - 7 juillet

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Un final héroïque, historique et classique

© Getty Images
  • Quatre nouveaux qualifiés, quatre barragistes pour le dernier billet
  • Qualification historique pour l'Écosse
  • Les Pays-Bas, champions d’Europe, devront passer par les barrages

Cette fois, nous y sommes presque ! Lorsque les qualifications de la Zone Europe ont débuté en avril 2017, la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ semblait un objectif - ou un rêve - encore lointain. Mais depuis le coup de sifflet final de la dernière journée ce 4 septembre 2018, elle est devenue un rendez-vous dans l’agenda de 7 équipes.

Outre la France, qualifiée en tant que pays hôte, l’Espagne et l’Italie savaient déjà qu’elles seraient de la partie l’an prochain après avoir décroché leur billet en juin dernier, et l’Angleterre s’est rajoutée à la liste en gagnant le match au sommet au Pays de Galles en fin de semaine.

Restaient donc quatre billets directs à distribuer lors de la dernière journée, qui sont revenus à l’Allemagne, l’Écosse, la Norvège et la Suède. Comment ? Les réponses ci-dessous :

La Mannschaft répare son erreur

Groupe 5 : Îles Féroé 0-8 Allemagne
Une Coupe du Monde sans les doubles championnes du monde ? L’idée n’avait rien d’improbable il y a encore quelques jours. Battues sur leurs terres par l’Islande au match aller (2-3), l’Allemagne a remis les pendules à l’heure en s’imposant 2-0 au retour le 1er septembre dernier. Restait à la Mannschaft à prendre au moins un point aux Îles Féroé en clôture. Un confortable succès 0-8 a permis aux coéquipières de Dzsenifer Marozsan, finaliste pour The Best - Joueuse de la FIFA, de s’ouvrir les portes du tournoi où elles tenteront de décrocher un troisième titre.

La Norvège écarte les championnes d’Europe

Groupe 3 : Norvège 2-1 Pays-Bas
Autre ancien vainqueur à avoir décroché son billet, la Norvège a réussi la performance de devancer les Pays-Bas, vainqueurs de l’UEFA EURO Féminin 2017. Tout s’est joué lors de la dernière journée, où les Scandinaves avaient l’obligation de s’imposer, pour doubler des Néerlandaises qui s’étaient imposées en toute fin de match à l’aller (1-0). "Nous allons tout faire pour conserver notre avance. Mais depuis leur défaite contre nous, les Norvégiennes ont gagné tous leurs matches. Ça prouve que cette équipe possède d'énormes qualités. Je m’attends à un match de haut niveau, serré et excitant", prédisait au micro de FIFA.com Sarina Wiegman, sélectionneuse néerlandaise. La finaliste de The Best - Entraîneur de l’année pour le Football Féminin avait vu juste puisqu’au terme d’un match indécis, les Norvégiennes se sont imposées grâce à deux buts en début de match d’Ingrid Engen et Isabell Herlovsen.

La Suède remporte la fête des voisins

Groupe 4 : Danemark 0-1 Suède
Finalistes surprises du dernier EURO, les Danoises espéraient profiter de cette dynamique pour revenir sur la scène mondiale pour la première fois depuis 2007. Mais elles se sont compliqué la tâche en s’inclinant sur tapis vert 0-3 contre la Suède à l’aller, puis en concédant le nul en Croatie (1-1) lors de l’avant dernière-journée. Condamnée à la victoire contre leurs voisines suédoises pour l’ultime journée, elles ont encore mal négocié un rendez-vous capital en s’inclinant 0-1, sur un but de Sofia Jakobsson.

Historique et héroïque pour l’Écosse

Groupe 2 : Écosse 2-1 Suisse (30/08/2018) et Albanie 1-2 Écosse
Une victoire ou un nul contre l'Écosse lors de l’avant-dernier match qualifiait la Suisse pour sa deuxième Coupe du Monde. Mais les Écossaises ont gâché la fête en s’imposant 2-1 lors de ce choc au sommet. Les Helvètes devaient donc s’imposer en Pologne en clôture pour valider leur billet. Mais là encore, le champagne a dû rester au frais puisque les filles de Martina Voss-Tecklenburg ont concédé un nul vierge, laissant le billet direct pour la France aux Britanniques, si elles s’imposaient en Albanie. Mission accomplie grâce au but libérateur de Jane Ross à 20 minutes du terme, alors que les deux équipes étaient à égalité (1-2). Grâce à cette fin de campagne héroïque, l’Écosse se qualifie pour la première Coupe du Monde Féminine de son histoire.

A retenir

Tout n’est pas perdu…

Pour le Danemark, les Pays-Bas et la Suisse, il faudra se remettre de cette déception et vite se reconcentrer puisque ces trois équipes ont encore une chance de décrocher leur billet pour la France, tout comme la Belgique, dauphine de l’Italie dans le Groupe 6.

Les quatre meilleurs deuxièmes participeront en effet aux barrages, qui se déroulent avec demi-finales et finale, en matches aller et retour. Le vainqueur de ce mini-tournoi décrochera l’ultime billet européen pour la phase finale en France.

Lire également

Tout sur France 2019 !

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Quatre qualifiés heureux, quatre barragistes anxieux

04 sept. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Un trio caribéen reste sur le droit chemin

03 sept. 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

L'Angleterre prend rendez-vous avec la France

31 août 2018

Football féminin

Schelin raccroche

30 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Revivez France 2018 en chiffres

29 août 2018

The Best FIFA Football Awards™

Wiegman, cinq étapes d'une ascension

29 août 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

O’Sullivan, dernier rempart en première ligne

28 août 2018

The Best FIFA Football Awards™

Harder, une année de rêve à conclure en beauté

27 août 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Troelsgaard prête pour le match de sa vie

29 août 2018

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

L'histoire de la Coupe du Monde Féminine

19 sept. 2017

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™

Découvrez ettie™, mascotte officielle de France 20...

12 mai 2018